Uber a signé un partenariat avec l'Université d'Arizona pour développer des optiques qui lui permettront de mieux capter l'environnement des véhicules autonomes, et de réaliser des cartographies 3D plus précises.

Après avoir annoncé en février dernier la création de son Centre de Technologies Avancées par le biais d'un partenariat très important avec l'Université Carnegie-Mellon de Pittsburgh, Uber continue de s'appuyer sur le monde universitaire pour développer sa future voiture autonome qui pourra transporter les clients sans avoir à recourir à un chauffeur de taxi, un VTC, ou un instituteur cherchant à boucler ses fins de mois. 

NBC News rapporte ainsi qu'Uber s'est associé à l'Université d'Arizona pour bénéficier de son savoir-faire en matière d'optique. Beaucoup plus spécifique que l'accord avec Carnegie-Mellon, le partenariat vise à utiliser des technologies déployées par le laboratoire de Sciences Optiques de l'université, qui recevra en échange une dotation symbolique de 25 000 dollars, et l'appui des ingénieurs d'Uber.

Il devrait s'agir concrètement de développer des lentilles permettant à Uber de réaliser des cartographies en 3D plus précises et d'améliorer la sécurité des véhicules par une meilleure perception de l'environnement.

Les cartes étant un élément clé pour permettre à l'intelligence artificielle de se diriger par GPS et de détecter les anomalies sur le parcours, Uber a racheté en mars dernier la société deCarta, qui fournit des cartographies numériques pour de nombreux clients, dont des systèmes embarqués dans les véhicules.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés