Puisque Apple oblige Spotify à être plus cher qu'Apple Music en prélevant une commission de 30 % sur tous les abonnements souscrits à travers l'application iOS, Spotify incite désormais ses abonnés à payer sur la version web. Mais le rapport de force n'est pas en faveur de Spotify.

Mise à jour : L'article a été corrigé pour préciser que Spotify reste utilisable en tant qu'application iOS après avoir souscrit à l'abonnement sur le web.

Si vous utilisez Spotify sur l'application iOS et que vous vous abonnez au service Spotify Premium, vous payerez 12,99 euros par mois pour écouter vos chansons en illimité. Mais si vous passez par le site web plutôt que par l'intermédiaire d'Apple, vous ne paierez que 9,99 euros par mois. C'est donc en mettant cette réduction de 3 euros en avant que Spotify contacte désormais ses abonnés à l'offre payante, pour les convaincre de modifier leur abonnement pour utiliser désormais l'abonnement Spotify web.

Selon Silicon Angle, Spotify envoie un e-mail à ses abonnés Premium sur iOS pour leur expliquer qu'Apple prend 30 % sur chaque abonnement, ce qui l'oblige à facturer plus cher que pour le même service accessible depuis le navigateur Safari. "Si vous basculez vos paiements vers Spotify.com [plutôt que vers iTunes], il n'y a pas de frais de transaction et vous économiserez de l'argent", écrit le service de musique illimitée dans son courriel, qui n'a pas encore été envoyé à tous les abonnés.

Mais c'est aussi voire surtout pour Spotify un moyen indirect de faire savoir aux abonnés iOS qu'ils n'ont pas de raisons financières de passer vers Apple Music, proposé lui aussi à 9,99 euros par mois. La firme de Cupertino utilise sa main-mise sur l'App Store pour s'assurer que ses concurrents soient plus chers lorsqu'ils passent par une application iOS (toute paiement d'abonnement devant obligatoirement passer par iTunes), mais il reste la possibilité d'utiliser la version web accessible depuis n'importe quel appareil.

Pas sûr néanmoins que le fait de payer le même prix que sur Apple Music soit un argument suffisant pour les utilisateurs de Spotify qui peuvent être tentés de basculer vers l'offre d'Apple, nécessairement mieux intégrée au système mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés