WhatsApp affirme désormais compter 800 millions de membres actifs mensuels sur son service. C'est 200 millions de plus qu'il y a huit mois.

200 millions. C'est le nombre d'usagers actifs mensuels gagné par WhatsApp en l'espace de huit mois. L'application mobile messagerie instantanée, qui revendiquait 600 millions de membres actifs chaque mois en août 2014, proclame maintenant qu'ils sont 800 millions. C'est ce qu'a indiqué sur son compte Facebook Jan Koum, l'un des deux cofondateurs du service.

Soucieux de bien souligner l'avance que WhatsApp a sur ses concurrents, Jan Koum a pris soin de préciser que les nouvelles données de fréquentation de la plateforme ne concernent que les utilisateurs actifs, c'est-à-dire ceux qui se rendent effectivement sur la plateforme. Autrement dit, le nombre total de comptes créés sur WhatsApp est en réalité bien plus grand (mais non renseigné).

À titre de comparaison, Line a indiqué en début d'année avoir 600 millions d'usagers tandis que Viber dit en avoir plus de 230 millions.

Depuis août, WhatsApp a connu deux évolutions notables. D'abord, le service a adopté le chiffrement bout-à-bout sur Android, à la suite d'un partenariat avec la société Open Whisper Systems, qui est à l'origine de TextSecure, un logiciel réputé pour son respect de la vie privée. Ensuite, la société a commencé à inclure les appels téléphoniques gratuits dans son application.

Pour Facebook, la montée en puissance de WhatsApp est une bonne nouvelle même si le service n'est pas rentable. Acheté à prix d'or début 2014 (un montant total de 19 milliards de dollars !), WhatsApp est désormais un actif précieux pour Facebook, que ce dernier ne manquera pas de monétiser dès que l'occasion se présentera.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés