La SNCF annonce l'arrivée d'une nouvelle application qui se veut un "condensé" de ce que propose l'entreprise, qui avait jusqu'à présent fragmenté à l'extrême ses services sur mobile. Le nouveau logiciel est disponible sur Android et iOS. Pour les autres, un site web mobile est en préparation.

Jusqu'à aujourd'hui, la politique de la SNCF dans l'univers du mobile était pour le moins déconcertante. Alors que les usagers sont plus que jamais favorables à des services aussi simples d'utilisation que possible, l'entreprise ferroviaire publique française semblait plutôt aller dans l'autre direction. Il n'y a qu'à voir le nombre d'applications qui ont été développées pour s'en convaincre : le site officiel en recense douze !

DE LA FRAGMENTATION…

Cette fragmentation excessive a donné lieu à des logiciels hyper spécialisés : SNCF Direct, Voyages SNCF, SNCF Transilien, SNCF TER, iDTGV, TGV Pro, Thalys, Eurostar, Lyria, Ouigo, Gares 360 et Railteam. Et si ces programmes sont disponibles dans la plupart des cas sur Android et iOS, c'est une autre chanson pour les écosystèmes moins répandus comme Windows Phone, BlackBerry OS et compagnie.

Disons-le tout net : cette politique n'était pas du tout pratique pour le voyageur, qui devait parfois jongler d'un programme à l'autre pour avoir une vision claire de son trajet. Fort heureusement, il semble que la société nationale des chemins de fer a pris conscience du problème puisqu'elle a annoncé ce jeudi l'arrivée d'une nouvelle application mobile qui est présentée comme un "condensé de SNCF".

…A LA SIMPLIFICATION

Selon le descriptif fourni par l'entreprise, cette application, sobrement appelée SNCF, permet de calculer ses itinéraires depuis plus de 5 300 gares et stations en France et près de 200 en Europe (dont l'Allemagne, l'Angleterre, la Belgique, l'Espagne, l'Italie et le Luxembourg).

Elle fonctionne pour tous les trains et autocars opérés par le groupe SNCF ( TGV, TER, Transilien, Intercités, iDTGV, Eurostar, Lyria et Thalys) et intègre les différents réseaux des opérateurs d’Île-de-France (RATP, Optile, etc.), ainsi que les grandes lignes internationales et les trains TER transfrontaliers.

UNE PREMIÈRE ÉTAPE

Du fait de son développement récent, cette nouvelle application mobile comporte son lot d'imperfections. La SNCF précise toutefois qu'il ne s'agit que d'une première version. "Des développements sont planifiés pour le 1er semestre 2015" permettant de fournir de nouvelles fonctionnalités et d'améliorer le fonctionnement général du logiciel, indique l'entreprise.

En revanche, il n'est pour l'instant pas prévu de proposer cette application ailleurs que sur les deux principaux O.S. que sont Android et iOS. Pour les autres, il faudra passer par le site web mobile de la SNCF (qui est en cours de développement, précise le groupe). On peut regretter que Windows Phone passe à la trappe, alors que ses usagers forment le troisième gros contingent sur mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés