Promise depuis plus d'un an, la messagerie sécurisée de Kim Dotcom est disponible. Encore en version beta, elle offre un service de visiophonie dans le navigateur web.

Mieux vaut tard que jamais. Évoquée depuis la mi-2013, la messagerie instantanée sécurisée voulue par Kim Dotcom vient de voir le jour. Baptisée MegaChat, l’application est en fait un service de visiophonie qui fonctionne dans le navigateur web et qui ambitionne de concurrencer Skype. Pour cela, MegaChat mise sur la protection des discussions en annonçant un chiffrement de bout en bout.

MegaChat compte en effet sur le scandale de la NSA pour se faire une place. En décembre, Kim Dotcom a rappelé que Skype a fait l’objet d’une ordonnance secrète rendue par un tribunal spécial américain (Foreign Intelligence Surveillance Court) qui autorise l’agence de renseignement à obtenir des portes d’accès lui permettant d’écouter les conversations chiffrées.

« Vous ne pouvez faire confiance à aucun fournisseur de service en ligne basé aux États-Unis pour (la confidentialité de) vos données« , commentait alors le fondateur de MegaUpload et Mega. « Skype n’a pas le choix. Ils doivent fournir des portes dérobées au gouvernement américain« , ajoutait-il, en référence au programme PRISM.

Reste à savoir comment MegaChat compte protéger les conservations des internautes. À l’heure actuelle, les détails techniques sont manquants. Tout juste est-il indiqué que les messages sont chiffrés de bout en bout, c’est-à-dire qu’ils sont sécurisés sur l’ordinateur avant d’être envoyés sur le réseau. Idem pour le déchiffrement, qui se déroule sur l’ordinateur du correspondant.

Afin de bien choisir sa messagerie sécurisée, découvrez notre guide du chiffrement

À lire sur Numerama : Guide  : quelle messagerie sécurisée choisir  ?

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés