Snapchat a acquis en secret un fabricant de lunettes connectées pour 15 millions de dollars. C'est en fouillant dans les informations dérobées lors du piratage de Sony Pictures que l'information a été découverte.

À la suite du piratage des serveurs de Sony Pictures, qui a notamment eu pour conséquence la mise en ligne de quatre films inédits sur des sites de liens BitTorrent et la fuite d'une ébauche du script du prochain James Bond, les difficultés s'amoncellent pour le studio hollywoodien. D'autant que les révélations concernent aussi d'autres entreprises, comme Snapchat.

Il a en effet été découvert que la société qui édite la célèbre application de partage de photos et de vidéos a acheté en toute discrétion l'entreprise Vergence Labs pour 15 millions de dollars. Celle-ci est spécialisée dans la fabrication de lunettes connectées. Elle est notamment à l'origine du modèle Epihany Eyewear, qui est doté d'une capacité d'enregistrement vidéo.

Comment une telle information a-t-elle pu se retrouver dans les données qui ont été dérobées par les auteurs du piratage de Sony Pictures ? En fait, le directeur exécutif de la branche américaine de Sony, Michael Lynton, est membre du conseil d'administration de Snapchat. Il est donc, par cette fonction, amené à connaître les orientations de l'entreprise.

Devant l'ampleur de la crise qui l'affecte, Sony a demandé à la presse de faire preuve de retenue, en la menaçant d'engager des poursuites judiciaires pour les médias qui refuseraient de se plier à l'injonction. Une mise en garde qui n'a jusqu'à présent pas dissuadé les journalistes de relayer les informations liées au piratage, mais qui a relancé le problème du droit à l'information lorsque celle-ci provient d'une action illicite.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés