Un premier jailbreak pour iOS 8.0 et 8.0.x est apparu sur la toile, mais son utilité a rapidement été remise en question. Jugé peu pratique pour l'utilisateur, il serait également potentiellement malveillant. C'est en tout cas la mise en garde d'un autre bidouilleur, qui travaille lui aussi sur un jailbreak.

Vous avez un iPhone ou un iPad sous iOS 8 et vous souhaitez le débrider ? Attention à l'outil que vous comptez utiliser. En effet, une polémique est en train d'enfler chez les bidouilleurs concernant un outil de jailbreak mis à disposition par PanGu. Considéré comme le premier programme capable de déplomber un terminal sous iOS 8.0 et 8.1.x, le logiciel serait aussi nuisible et en réalité peu pratique.

L'application ne fonctionne que sur Windows et n'est pas en anglais (seul le chinois est proposé). En outre, une fois le jailbreak mis en place, l'absence de Cydia – une plateforme alternative de téléchargement d'applications – a été remarquée. De plus, des témoignages cités par Lifehacker indiquent que certains réglages ne fonctionnent pas et soulignent l'instabilité du système.

Manifestement, la prudence commande d'attendre des éclaircissements avant d'installer quoi que ce soit. Un avis que partage sans aucun doute Stefan Esser, aussi connu sous le pseudonyme de "i0n1c". Le bidouilleur allemand est en effet très remonté contre PanGu, car le logiciel chinois s'appuierait sur ses travaux sans aucune autorisation.

Stefan Esser, qui travaille lui-même sur le jailbreak d'iOS 8 depuis la présentation du système d'exploitation mobile lors de la conférence WWDC 2014, a publié un article sur son site personnel dans lequel il livre des explications détaillées sur le fait que PanGu utilise du code source piraté. Et de se demander sur Twitter si une quelconque action pourrait être entreprise contre PanGu.

Plus grave : Stefan Esser note que PanGu, avant de diffuser des outils de jailbreak, effectuait des recherches (.pdf) pour mettre au point des rootkits dans le noyau iOS. Est-ce à dire que le logiciel actuellement distribué contient des logiciels malveillants ? Rien ne le prouve actuellement. D'ailleurs, Stefan Esser indique que le jailbreak proposé par PanGu n'a peut-être qu'un but lucratif.

De son côté, le hacker français pod2g, qui s'est lui aussi illustré dans le domaine du jailbreak d'iOS, s'est voulu moins alarmiste et a taclé gentiment Stehan Esser. "Un nouveau jailbreak a été publié pour iOS et i0n1c est déjà en train de se plaindre. Année après année, rien ne change :)". Et d'ajouter dans un second message que les suspicions sur le rootkit restent à prouver.

La plus grande méfiance est donc recommandée à l'égard du logiciel fourni par PanGu, même si la rivalité bien réelle entre jailbreakers a tendance à obscurcir la situation, rendant les positions de chacun difficiles à départager. En tout cas, ceux qui souhaitent l'utiliser quand même sont prévenus. Quant aux autres, il faudra attendre que d'autres outils soient proposés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés