Linus Torvalds ne voue plus Nvidia aux gémonies. Après l'avoir insulté il y a deux ans, le créateur du noyau Linux a constaté des changements inattendus dans les orientations du fabricant américain, à tel point qu'il a félicité ce dernier sur sa page Google+.

Les faits remontent à 2012. Au cours d'une conférence mémorable à l'université Aalto en Finlande, Linus Torvalds, le créateur du noyau Linux, avait laissé éclater toute sa frustration en insultant la société américaine Nvidia, qui selon lui ne s'impliquait pas franchement pour assurer la compatibilité de son matériel avec le système d'exploitation libre.

"Nvidia a été l'une des principales sources de problèmes que nous ayons eus avec des fabricants de matériel, et c'est vraiment triste parce que Nvidia essaye de vendre un grand nombre de puces sur le marché Android [basé sur Linux, ndlr]", avait-il déploré. "Nvidia est la pire des sociétés avec laquelle nous ayons jamais travaillé".

Deux ans plus tard, la situation s'est nettement améliorée. Sur sa page Google+, Linus Torvalds a laissé un commentaire dans lequel il a salué les récentes orientations du spécialiste des cartes graphiques. En effet, le groupe a commencé à prendre en compte le processeur tout en un (SoC) Tegra K1. "Hey, cette fois j'adresse un pouce d'encouragement à Nvidia", a écrit le créateur du noyau Linux.

L'orientation nouvelle de Nvidia n'est pas tout à fait désintéressée, dans la mesure où l'entreprise américaine a bien conscience de l'importance que prend Android. Or, comme indiqué plus haut, ce système d'exploitation s'appuie sur le noyau Linux. Et en quelques années, Android a su s'imposer sur nombre de terminaux mobiles, un secteur qui intéresse considérablement Nvidia.

( photo : CC BY-SA Alex Dawson )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés