Publié par Julien L., le Mardi 13 Août 2013

Fleur Pellerin invite les usagers à signaler les tweets litigieux

Il ne faut pas beaucoup de caractères pour tenir des propos discriminants. Sur Twitter, les polémiques concernant des messages ou des mots-clés litigieux se succèdent. À peine l'affaire du hashtag #UnBonJuif est-elle passée qu'une nouvelle controverse est apparue, avec la mention #LesGaysDoiventDisparaîtreCar. Deux ministres ont réagi depuis.

En cette période estivale, les ministres ne sont jamais loin du terrain médiatique. La récente poussée de fièvre survenue sur Twitter avec des mots-clés véhiculant des messages homophobes l'illustre. Tandis que le comité IDAHO a fait part de son intention d'engager des poursuites contre Twitter, deux membres du gouvernement Ayrault sont intervenus sur le réseau social pour condamner ces tweets.

La première salve est venue de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes et porte-parole de l'exécutif, qui a souligné l'importance du travail conjoint mené par Twitter les associations de lutte contre l'homophobie. En février, la benjamine du gouvernement avait indiqué que le site américain traitera en priorité les notifications transmises par les associations françaises, comme SOS Homophobie.

La seconde salve est survenue lundi. Toujours sur Twitter, Fleur Pellerin a rappelé le caractère inadmissible des propos discriminatoires puis a invité les utilisateurs à contribuer directement en procédant au signalement des messages qui sont manifestement illicites. Mi-juillet, la ministre déléguée à l'innovation et l'économie numérique avait salué la décision de Twitter de se conformer à la justice française.

Dans un communiqué (.pdf) commun, les deux ministres rappellent que la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) subira une mise à jour avec le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Il est ainsi prévu d'étendre les "obligations [de la LCEN] à toutes les formes d’incitations à la haine, notamment celles fondées sur le sexe, l’orientation ou l’identité sexuelle".

Cette retouche législative sera accompagnée par la remise, d'ici la fin de l'année, des conclusions du groupe de travail interministériel sur la cybercriminalité lancé par les ministères de la justice, de l'intérieur, de l'économie et des finances et de l'économie numérique. Selon les deux ministres, ce travail "prend pleinement en compte la question de l'incitation à la haine sur Internet".

La législation française n'est pas désarmée face aux discriminations. L'article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse apporte des éléments, ainsi que l'article 225-2 du Code pénal. Cependant, outre les concertations avec Twitter et les réflexions législatives concernant la LCEN, il est envisagé de modifier le cadre actuel de la liberté d'expression.

( illustration : CC BY-SA Hdepot )

Publié par Julien L., le 13 Août 2013 à 15h49
 
147
Commentaires à propos de «Fleur Pellerin invite les usagers à signaler les tweets litigieux»
Inscrit le 26/04/2005
367 messages publiés
Lol, Fleur Pellerin, ministre de la censure sur twitter. Et sinon, ils vont où nos impôts?
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Oh,pauvre bichon, il est tout censuré... La violence et la haine ne sont pas un point de vue acceptable. Ceux qui la laissent se propager encouragent la haine, la violence et la mort de ceux qui sont visés. Les impôts, ils vont pour protéger les citoyens faibles (ex : un jeune qui pense au suicide à cause d'imbéciles qui sont encouragés par ceux qui légitiment leurs propos irresponsables).
Salutations.
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Tous les messages litigieux n'incitent pas au meurtre.

Et c'est aussi une question de perception.
La définition de "litigieux" varie en fonction de pays. Aux USA, par exemple, on ne plaisante pas avec la liberté d'expression..
dans un certain nombre d'autres pays européens non plus..

Mais il est amusant de voir que les politiciens croient toujours tout pouvoir contrôler. Même ce qui est au-dessus d'eux.
Alors si ça les amuse de museler les messages litigieux, ce n'est pas un problème. Qu'ils le fassent.
Il^s ne peuvent pas faire plus de toute façon, puisqu'ils nous répètent que les prisions sont pleines.

Et les problèmes finiront par se régler dans la rue, poing contre poing. Juste parce que la colère virtuelle des gens n'aura pas été entendue.
Pas certains que nous soyons gagnants.
Inscrit le 06/04/2011
3855 messages publiés
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
ccomp & dannyel : ou comment légitimer à tout prix l'appel au meurtre, à la haine et à la violence
Votre combat vous honore. J'espère sincèrement que vous ne serez pas gagnants.
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Oh ! C'est bon.
Et ce ne sont juste que des propos, des avis. Certes, ce n'est pas toujours du meilleur goût, mais il vaut peut-être mieux ça qu'une totale censure.

C'est probablement fait exprès. un attrape-couillon.
Et comme par hasard, les ministres réagissent.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Mais bien sûr, l'appel au meurtre et à la violence sont des points de vue tout à fait acceptables... Légitimons les livres de dictateurs, après tous, ce ne sont que des mots, là aussi! Et les ouvrages légitimant la pédophilie, pourquoi ne pas les rééditer? Ne serait-ce pas mieux qu'une "totale censure"?
J'ai l'impression que l’attrape-couillon fonctionne, en effet, mais pas nécessairement comme vous le croyiez.
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Pas besoin de les rééditer, ils sont déjà publié.
Voyons certains livres de personnes très en vue comme Frédéric Mitterand... Et un autre bonhomme dont je ne me rappelle plus le nom (mais il a des lunettes et un strabisme, alors si vous voyez de qui je parle...)
C'est marrant, ils ne se sont pas encore retrouvés en prison.

La censure des petits n'est pas la même que celle des grands, visiblement.
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Personnellement, je te trouve bien violent dans tes propos pour une personne qui trouve l'appel à la violence inacceptable.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Oh, navré d'avoir heurté votre sensibilité.
Je me moque comme d'une guigne des puissants qui nous gouvernent.
J'assume la véhémence de mes propos, qui la méritaient. Vous me parlez d'un imbécile, je vous parle des petits, des oubliés, des faibles que je défends contre ceux qui appellent à leur meurtre, et également contre ceux qui souhaitent que ces derniers puissent à n'importe quel prix s'exprimer, au mépris de la plus totale humanité.
Visiblement, les beaux principes valent bien que quelques personnes se fassent persécuter. La théorie de l'omelette sans casser des oeufs, en somme.
Personnellement, j'ai bien vu les oeufs cassés, je n'ai pas vu l'omelette.
Inscrit le 10/07/2008
3191 messages publiés
Najat? Fleur? Personne d'autre? Aurélie, une petite déclaration? Christiane? Manuel, un petit froncement de sourcils? Combien de Ministres payés grassement pour règler des litiges de cour de récré?
Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
+1 Tellement vrai.

Ou comment faire du racolage à bon compte.
Inscrit le 06/04/2011
3855 messages publiés
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Ouais, un peu comme quand la fille Lepen propose de "sanctuariser la liberté d'expression sur internet" au moment où par ailleurs elle fait censurer des comptes Twitter. ça fait bien la pute chez les frontistes, c'est clair...
Inscrit le 29/10/2012
62 messages publiés
je te donne 20 jours ... dans le campement de courcouronne avec mes amis les gitans ...

et tu reviendra tout neuf avec un autre point de vue sur la vie ... :-)))
Inscrit le 19/05/2011
1258 messages publiés
Inscrit le 03/09/2012
1070 messages publiés
+1
A part le point Godwin, qui n'a pas lieu dans cette news, existe-il quelque chose pour récompenser dignement ces seigneurs de communication ?
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Je connais bien des cours de récrés où parce que ce genre de propos a été librement propagé, des jeunes ce sont suicidés. Je suis du côté des faibles, des petits, des oubliés. Je ricane aussi volontiers aux bêtises de ce gouvernement, et à leur politique de la comm'. Mais n'oubliez pas que l'homophobie n'est pas qu'un problème de cour de récré, et quand elle l'est, elle tue aussi.
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Tu fais une fixation sur l'homophobie.
Pourquoi, tu l'as subie ?
C'est bien dommage, mais ce n'est pas une raison pour en vouloir à la terre entière.

je vais te raconter une anecdote :
J'avais un voisin noir. un professeur.
En rentrant chez lui, un jour, il a croisé un gamin du quartier qui lui a dit (par provocation, avec agressivité: "Salut, negro, tu vas bien !"
Et il a répondu : "Très bien, et toi petit blanco ?"
Il n'y a pas eu besoin de s'énerver.

A la bêtise, il faut répondre au même niveau, mais avec intelligence et subtilité (oui, ça peut paraître paradoxal...). S'il s'était énervé, il aurait été perdant. En répondant calmement avec intelligence, il a eu le dernier mot et il est sorti victorieux et grandi. Car il a gagné la bataille sans se battre.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Mais qu'est-ce qui te permet de dire que ludopower "en veut à la terre entière" ? Il faut seulement partie de ceux qui ont bien compris que le pacte républicain et le contrat social reposent sur des règles, et parmi ces règles figure l'interdiction de tenir des propos haineux envers telle ou telle catégorie de la population, en l'occurrence les gays, mais c'est aussi valable pour les personnes d'origine étrangère. En quoi cela est-il violent ? C'est assez effrayant la propension de certains à totalement inverser les rôles... Tu prends ici un exemple, combien de contre-exemples peuvent être invoqués, qui illustrent le racisme quotidien de certaines personnes ? Puisque tu interroges ludopower sur son propre vécu, peux-tu nous dire si toi-même tu as déjà été la cible d'un propos raciste ? Ce que tu as ressenti ? Peux-tu aussi te figurer la vie d'une personne qui évolue dans un pays, son pays, dans lequel une partie non négligeable de la population lui renverrait régulièrement au visage le fait qu'il a une couleur de peau ou une sexualité "non conforme" ? En clair, faut vraiment être un petit blanc hétéro dans un pays blanc et patriarcal pour penser qu'une insulte raciste, sexiste ou homophobe n'est qu'une parole en l'air et qu'on peut en faire parfaitement abstraction... Un peu d'empathie, ça serait pas du luxe.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
+ 10.000

Et puis c'est pas comme ci le taux de suicide chez les jeunes homos étaient 20 fois plus élevés que chez les jeunes hétéros, à cause justement de l'homophobie, même lorsqu'elle (surtout lorsqu'elle) verbale.
Mais bon a va dire que les pauvres, c'était parce qu’ils avaient juste un petit problème d’ego, ça doit être ça....
Inscrit le 29/10/2012
62 messages publiés
taux de suicide relever après autopsie evidement ...
discussion medecin légiste
"oulala il avait une mèche blonde"
reponse
"il devait en être c'est sur"
et voila comment le +1 fut mis sur le compte de l'homophobie ... ceci étant dit l'insulte pd vise n'importe qui hein ... c'est surtout pour énerver
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Merci à UHM et June de relever un peu le niveau.

Ccomp, ma vie personnelle ne vous regarde pas.

Votre professeur noir a bien répondu. Quelle chance qu'il ait plus de verve et de répondant que les milliers d'adolescents qui se suicident tous les ans. Dommage pour vous que cette anecdote-là vous échappe.

Vous considérez qu'il faut répondre à la bêtise au même niveau, mais avec intelligence et subtilité. C'est ce que je viens de faire. J'espère que vous appréciez
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Ma tête à couper que tous les petits malins qui sortent des libellé tendancieux le font exprès pour protester contre la censure ambiante.
Et ils ont bien raison. Je peux leur en proposer, mais ils sont déjà hyper-créatifs.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Vous vous moquez de la liberté, ce qui vous intéresse, c'est la licence. Le droit de dire tout et surtout n'importe quoi.
Vivre en société, c'est renoncer à certains droits (le droit de tuer autrui) pour pouvoir être protéger en retour (on n'a pas le droit de me tuer).
Vous êtes du côtés des homophobes, des forts, de ceux qui appellent au meurtre, et vous vous en vantez, surtout? Vous les incitez même à en faire plus? Mais pourquoi donc, Monsieur?
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Vivre en société ce n'est pas renoncer à certain droits. C'est s'arrêter là où commencent ceux des autres.
Et je m'intéresse à la liberté.

En Allemagne, par exemple, on ne considère pas que les pédophiles sont des pervers, mais des individus qui peuvent être aidés. Il y a donc des campagnes publicitaires d'appel, pour les inciter à venir consulter les services médicaux afin de mieux les comprendre et de mieux les aider.

En France, la pédophilie est tout simplement tabou. Donc on n'en parle pas. Et les réseaux pédophiles se développent à l'insu de la population, y compris dans les hautes sphères de la société et du pouvoir.

Moi, je ne les incite pas à en faire plus.. J'évite de la stigmatiser et de les montrer du doigt pour que justement ils exposent leur problèmes sans avoir peur d'être jugés, battus ou humiliés en public.

Et de mon expérience, j'ai remarqué que la violence verbal naissait toujours d'un manque d'argumentaire. Donner la liberté d'expression au gens, c'est leur permettre de s'exprimer, de débattre, de confronter leur opinion et éventuellement de se rendre compte que leur argumentaire n'est pas complet et d'en apprendre plus. Et en en apprenant plus, leur colère disparaît pour faire place à plus de civilité.

Personnellement, j'ai confiance en l'homme. La censure n'a jamais résolu aucun problème.
Je ne tape pas mes ennemis, je les invite à boire une bière et discuter autour d'une table. La fraternité plutôt que la guerre.
Et jusqu'à présent, ça n'a pas trop mal fonctionné.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Et que penses-tu de quelqu'un qui "encourage" la pédophilie, en expliquant par exemple que la sexualité doit être enseignée aux jeunes enfants, et que les adultes peuvent avoir des jeux sexuels avec eux ? Parce qu'il y en a qui tiennent ce discours.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
On parle souvent de point Goodwin, mais alors ceux qui finissent inévitablement par parler de pédophilie quand il s'agit d'homosexuels ne relèvent guère le niveau.
Vivre en société consiste à renoncer à certains droits en contrepartie à recevoir une certaine protection. Vous ne vous intéressez pas tant à la liberté qu'à la licence. Celle de pouvoir dire et faire absolument n'importe quoi au mépris d'autrui. Les grands principes, c'est beau, mais les mots tuent. La censure doit être limitée, mais dans les cas d'appels au meurtre, en partie sur des gens plus sensibles au suicide et au meurtre, la censure est légitime. Vous vous battez trop pour des concepts et pas assez pour des personnes réelles.
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
"obligations [de la LCEN] à toutes les formes d’incitations à la haine, notamment celles fondées sur le sexe, l’orientation ou l’identité sexuelle"
Il manque la richesse dans cette liste. Selon les Lumières, on ne peut pas faire de distinction sur le sexe, la couleur de peau (le terme employé à l'époque est "race", mais il avait une connotation différente), l'appartenance religieuse et la richesse.

Ah oui, c'est vrai ! Les riches, on a le droit de les insulter, de les retenir en otage, de leur faire les poches...
(Sauf les artistes et les sportifs).
Vu l'ambiance actuelle anti-riches, ce serait de l'incitation à la haine que ça y ressemblerait comme deux gouttes d'eau.
[message édité par ccomp le 13/08/2013 à 16:29 ]
Inscrit le 13/08/2013
2 messages publiés
allez dénoncez vos voisins !!!! Elle est pas belle la France sous la Hollandie qui est incapable de gérer le pays et qui recherche des délateurs comme pendant 39-40 !
SUR TWITTER il y a des choses qui sont dites, mais elles ne s'adressent à personne en particulier !!!! Pour ce qui est du climat général, c'est le gouvernement qui en fait le plus grand scoop !!!
Inscrit le 17/06/2012
9 messages publiés
Va dire ça aux femmes journalistes et aux féministes qui reçoivent quotidiennement des menaces de viol... Si, les insultes et propos personnalisés, il y en a à foison.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Non, vous faites fausse route. Ceux qui dénonçaient leurs voisins à cette époque, c'est ceux qui dénonçaient leurs voisins homosexuels, pas leurs voisins homophobes. Vous croyiez vraiment que les homophobes avaient été déportés en 39-40? Bien au contraire. Ce sont eux qui appelaient les forces de l'ordre.
Le jeune homosexuel mal dans sa peau à cause des homophobes et de ceux qui les encouragent, c'est à dire vous, le jeune homosexuel, disais-je, qui lit ce genre de message adressé à tous les homosexuels (et pas à personne, il suffit de savoir lire) pourra être incité à se suicider. Il y en a des dizaines et des dizaines tous les ans en France.
Mais non, vous, ça ne vous choque pas. Vous n'y pensez même pas. Vous préférez vous enfermer dans un délire de persécution, au mépris de l'Histoire, en vous faisant passer pour une victime sans avoir peur du ridicule, et continuer à légitimer la haine, la violence et l'appel au meurtre. Un peu comme les nostalgiques de l'époque de Pétain auquel vous faites volontiers référence. On se demande bien pourquoi.
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Il est marrant le petit !

On n'a pas dit deux mots qu'on atteint déjà le point de Godwin.

lui, il a un truc à se reprocher. Il n'est pas serein.
Alors bonhomme, c'est quoi ton problème ? Le lait de ton biberon était trop chaud et tu t'es brûlé la langue ?

Est-ce une raison pour mépriser tous ceux qui veulent discuter paisiblement et échanger tranquillement ?
Ok, ils ne sont pas de ton avis. Et alors? Tu veux les censurer ?
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
va falloir arrêter avec le point Godwin, ou se renseigner sur ce que c'est, bordel. Si le sujet tourne autour de la liberté d'expression et des mots et idées que la loi réprime, évoquer les fascismes européens de l'entre-deux guerres et leurs conséquences, notamment sur les étrangers, les juifs et les gays, ce n'est pas un point Godwin.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
"marrant" "le petit" "point Godwin" "truc à se reprocher" "pas serein" "bonhomme" "lait de biberon"
Mais vous n'êtes absolument pas méprisable, cher monsieur, qu'est-ce qui vous a fait croire ça?
Quelle discussion "paisible", que ces mots, en effet. Quant à vos arguments, ils sont d'une indigence...
Sachez que je n'ai toujours pas alerté les modérateurs sur votre attitude, et donc je ne vous ai pas censuré. Comme c'est dommage que votre délire de persécution tombe ainsi à plat... Trollez autant que vous le souhaitez, désormais, je vous ignorerai. La vie vaut mieux que de la perdre en lisant de telles inepties.
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
La question est de savoir pourquoi l'homophobe est homophobe.

La réponse trop facile est : parce qu'il con, méchant, etc.

En réalité, la colère, la haine, ne sont jamais des cause, mais des conséquences.
Interrogeons-nous sur les causes. demandons aux homophobes ce qui les met en colère.
ce ne sont peut-être pas les homosexuels qui les mettent en colère.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Tout à fait d'accord. D'ailleurs si un jour tu te fais agresser ou que ta mère se fait violer, et que je connais le coupable, tu peux compter sur moi pour ne pas le dénoncer. Parce que tu vois la délation c'est mal.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Excellent exemple.
Inscrit le 13/08/2013
2 messages publiés
Combien le gouvernement va-t-il payer ce genre de collabos ????
Inscrit le 06/04/2011
3855 messages publiés
Je me posais la même question.

Appel à la délation - Brrrrr Ce gouvernement me fait froid dans le dos.

Sinon , des emplois d ' avenir ?
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Ha bah je suis sûr, Dannyel, que tu te battrais avec la même fougue contre ceux qui font des procès aux rappeurs qui écrivent des chansons dans lesquelles ils disent qu'ils "pissent sur la France", la baisent et la rebaisent. N'est-ce pas... Je n'aime ni la censure ni la délation, mais je rigole beaucoup quand je vois ceux qui ne s'y opposent que quand ça les arrange...
Inscrit le 06/04/2011
3855 messages publiés
Les rappeurs, ces soit-disants artistes qui pissent sur la France mais en profitent, ne sont pas dans ma sphère musicale ; je les laisse dans leur univers et leur extinction " artistique " se fera d' elle même.

Je n 'ai pas de temps à perdre avec eux.

le seul rappeur que j ' apprécie est MC Solaar, dont on n ' entend plus parler, une autre envergure que ces rigolos.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
je suis pas en train de papoter critique musicale, hein. Je te rappelle juste tes propos quand tu évoquais ces chansons. Assume un peu tes contradictions...
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
[ fausse manip]
[message édité par june le 14/08/2013 à 12:10 ]
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Les collabos, hein? "Point Goodwin atteint", crierait un obsédé de la distribution de bons et de mauvais points.
Alors soit, s'il est atteint, faisons de l'Histoire : les collabos de Pétain étaient du côtés des homophobes (et ils partageaient leur opinion sur le sujet), ils n'étaient pas du côté des homosexuels. Sinon, ce serait eux qu'on aurait déportés. Alors n'inversez pas les rôles. Je le répète, c'est de l'Histoire, vérifiez.
Allez, je vais laisser les trolls confisquer le débat en hurlant à leur tour au point Goodwin, n'empêche que cette méthode visant à confisquer un débat sous prétexte que la seconde guerre mondiale "ne compterait pas" est lamentable. Il a pourtant bien fallu que certaines haines soient légitimées, pour en arriver à Pétain, auquel vous aimez faire référence pour vous faire passer pour une victime.
Et quand au fait de légitimer l'appel à la haine et à la violence... vous le faites très bien, cher monsieur. Navré de votre persécution, évitez de vous suicider comme le font tous les adolescents mal dans leur peau qui lisent combien vous encouragez ceux qui les agressent continuellement.
NB : Les emplois d'avenir sont hors sujet. Etonnant, non?
[message édité par ludopower le 14/08/2013 à 05:56 ]
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Le point Godwin est l'arme des trolls, et non pas le contraire. S'il y a une personne qui inverse les rôles, ici, c'est vous.
Quand à votre comparaison, elle est ridicule, la situation actuelle n'a absolument rien à voir.

De plus, vous assimilez toutes personnes ne partageant pas votre opinion à des gens qui serait "du côtés des homophobes, des forts, de ceux qui appellent au meurtre".
Chacun est libre de penser ce qu'il veut, et la liberté totale de penser ou la restriction de celle-ci sont deux opinions dont il ne vous appartient pas de juger que celle que vous supportez et vous-même êtes infiniment supérieur à ceux qui pensent différemment. Apprenez l'humilité, apprenez à faire un débat.
Échangez vos idées, plutôt que de chercher à imposer les vôtres.

S'il y a un troll, ici, c'est vous, vous empoisonnez ce débat.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Cette position conduit à un relativisme parfaitement inopérant. Or, il relève de l'essence même d'un débat de confronter des opinions dont chacun estime que la sienne est meilleure que l'opinion qui lui est opposée. Le seul critère, c'est la démonstration. Et là où j'essaie avec quelques autres de rappeler que non, les paroles ne sont pas anodines, que oui, certaines paroles ne relèvent pas du débat d'idée mais de l'agression dirigée contre une personne ou une catégorie de personne à raison de ses caractéristiques (physiques, sexuelles ou religieuses), en évoquant précisément l'exemple des régimes politiques qui ont mis en œuvre des propagandes ségrégationnistes, je ne trouve que quelques contradicteurs qui ânonnent que la liberté d'expression doit être totale, et que la victime d'une parole raciste ou homophobe doit hausser les épaules ou passer son chemin. Désolé, mais en république, ça ne marche pas comme ça. Et tu devrais arrêter de taxer de "troll" tous ceux qui ont manifestement une opinion opposée à la tienne, sans jamais démontrer la tienne. Enfin, je rappelle que chacun est effectivement libre de penser ce qu'il veut, et qu'il est uniquement question ici d'attacher certaines conséquences légales à la verbalisation de certaines pensées, PARCE QUE LA COLLECTIVITE A DECIDE D'Y ATTACHER CES CONSEQUENCES en partant du principe que ces paroles nuisent à la cohésion sociale.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Bonjour, UHM,

Je ne dis pas qu'il faut relativiser l'opinion sur chaque débat... Seulement qu'il faut se rendre compte que l'on a pas forcément la meilleure opinion et que personne n'est omniscient.

Un débat, justement, ne se fait pas en essayant d'imposer son opinion au autres, mais en exposant la sienne tout en la confrontant à celles des autres. Si l'on vient débattre seulement pour imposer son opinion sans essayer d'apprendre des autres, le débat n'avance pas.

Or, ludopower détourne les propos des autres et les définitions des mots à son crédits, et cela n'est pas débattre, c'est troller. Pas parce qu'il a une opinion différente de la mienne, mais bien parce qu'il détourne les propos des intervenants et leur fait dire ce qu'ils n'ont pas dit.


Quant à ton opinion selon laquelle les paroles ne sont pas anodines et ne relèvent pas toutes du débat d'idée, je suis tout à fait d'accord.

Je considère par contre que la censure n'est pas et ne sera pas une solution : il s'agit seulement de mettre la poussière sous le tapis.
Pour moi, la solution à ces problèmes est l'éducation, et l'opposition d'arguments à ces personnes, non pas pour qu'elles retrouve magiquement la raison, mais pour que les autres observateurs voient qui que l'intervenant en question n'a aucune crédibilité.
Le problème avec la censure, comme j'ai pu le dire plus bas, c'est qu'on arrive trop souvent à la censure de propos qui ne sont pas des propos haineux, et qui ne devrait par conséquent pas être censuré.
Et plus plus on va censurer facilement, plus on risque de l'étendre à d'autres domaines, et à censurer toutes autres opinion différents de celles qui seront "acceptables".

La censure, peut, je pense, être appliqué dans des cas graves de propos haineux, mais doit toujours restés très surveillée pour éviter tout dérapages que l'on voit souvent arrivés.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Faisons un parallèle. Il existe une propension, dénoncée par les conservateurs, à la "victimisation" des délinquants des quartiers. Les pauvres, c'est pas de leur faute, ils n'ont pas de chance dans la vie, etc. J'estime quant à moi qu'il existe effectivement des facteurs sociaux, économiques, politiques, bref extrinsèques à ces délinquants, qui expliquent leur comportement, et que ces facteurs doivent être pris en compte par la société lorsqu'elle réprime ces comportements. Mais j'estime que la société doit aussi travailler sur deux choses, qui relèvent de la responsabilité de l'Etat : éduquer la population pour qu'elle s'abstienne, autant que possible, d'actes illicites, d'une part, et réprimer les actes illicites, d'autre part, parce qu'il s'agit de faire respecter la règle commune, et de partir du principe que nonobstant les facteurs environnementaux, chacun conserve, peu ou prou, son libre arbitre. Si c'est vrai d'un lascar qui brûle une voiture, c'est également vrai d'un facho qui déverse sa bile haineuse sur un canal de communication public. Ainsi donc la loi doit s'appliquer, et le responsable de propos illicites doit être sanctionné. Et oui, c'est de la censure, tout comme on peut censurer, à juste titre, les appels au terrorisme, les apologies de la pédophilie ou l'encouragement aux drogues. Parce que la LOI, c'est-à-dire a priori la collectivité, en a décidé ainsi. La censure, que je goûte assez peu, fait donc partie d'un bouquet de solutions, elle n'est ni la meilleure ni la seule solution. MAIS elle doit aussi jouer, parce que ça relève du pacte républicain. Toute liberté, en France et en Europe, connaît des limites, fondées sur le contrat social. Pas une n'échappe à cette règle, hormis peut-être la liberté de pensée puisqu'elle relève de la vie privée et du secret de sa conscience. Je peux donc te rejoindre quand tu dis qu'on ne doit censurer qu'avec parcimonie et éviter tout débordement, et je constate comme toi que la censure appliquée à internet comporte de nombreux risques de débordement, tout comme le filtrage comporte de nombreux risques de surblocage. Les solutions anciennes ne peuvent être appliquées telles quelles aux nouveaux médias, qui ouvrent réellement la liberté d'expression à chacun. Mais je te signale, et j'insiste là-dessus, que depuis hier je lis essentiellement des gens qui viennent dire que NON, on ne doit rien censurer sur Twitter, et surtout pas les propos racistes ou homophobes, parce que ce faisant en encouragerait ces dérives, voire on basculerait en dictature bien-pensante, et je ne sais quelle autre connerie fantasmée. Avec cette logique totalement imbécile, on devrait donc éviter d'interdire de brûler les bus, car ce faisant on encourage certains à le faire... c'est totalement inique. En conclusion : oui la censure doit être adaptée à l'internet, non elle ne peut pas être laissée au seul bon vouloir d'associations, mais oui il faut appliquer la loi car des dérives existent et ne peuvent en aucun cas être acceptées, parce que oui le problème principal c'est le racisme et l'homophobie, et non pas la censure qui les réprime. Et non ce n'est pas Twitter qui doit décider de ce qui doit être censuré ou pas, parce que Twitter n'a aucune légitimité pour ce faire ou pour imposer en France la conception américaine, et oui les procédures d'exécution doivent être harmonisées et renforcées, et oui la liberté d'expression est probablement en train de changer de physionomie compte tenu du fait que chacun peut maintenant en disposer, mais non les propos haineux doivent rester illicites et doivent restés sanctionnés, d'autant plus durement d'ailleurs que tout le reste est permis. Les messages ici-bas qui estiment qu'on doit pouvoir tout dire sont donc des conneries hirsutes, parce que non, on ne peut surtout pas laisser proliférer sur les réseaux la faculté pour certains d'agresser et de blesser les autres, les poussant parfois au suicide ou à d'autres actes irréparables, parce qu'on sait ce qu'une instrumentalisation de la parole par des groupes et factions extrémistes ou intégristes peut donner. Et qu'au-delà, la parole homophobe ou xénophobe est un délit parce qu'elle consiste à attaquer l'autre non pas pour ce qu'il fait, mais pour ce qu'il EST.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Nous nous rejoignons donc

J'aimerais juste souligné que pour moi, la censure doit être utilisé en dernier recours. Je penserais plutôt qu'il s'agit d'une des réponses les moins intéressantes à ce type de propos, puisqu'elle à une importante tendance à dériver et à menacer la liberté d'expression, en tout cas sur Internet média, qui, comme vous le dites, et révolutionnaire puisque qu'il offre la parole à tout le monde (ce qui est une excellente chose).

Et, effectivement, une réponse efficace doit être trouvé contres ces propos haineux, notamment sur Internet...
Doit-on pour autant adapter la censure, et pas autre chose ? Je ne sais pas. Espérons que quelqu'un trouvera un jour une idée à ce sujet !
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Beaucoup d'activistes cherchent. La censure, mais en réalité toute la liberté d'expression, doivent être adaptées, mais les principes de base, qui sont vieux de plusieurs centaines d'années, doivent être conservés. Internet change le monde, mais certains concepts sont tranverses : la démocratie et les libertés publiques ne sont pas conditionnées par l'imprimerie, l'édition, la télévision ou la radio : elles sont des valeurs essentielles, que nous adaptons au fur et à mesure des évolutions technologiques, mais qui doivent survivre à ces adaptations. L'éducation est le principal vecteur, et je parle là de ce que Stiegler appelle les "institutions de programmation" contre les "industries de programmation". L'école et la justice doivent toujours primer le site web ou le réseau social, en permettant d'en tirer le meilleur et d'en réprimer le pire. Au-delà et sur l'impact d'internet, j'adhère plutôt aux thèses de Laurent Chemla sur la question, qui est très libéral, mais qui n'a jamais été jusqu'à dire que les lois réprimant les propos xénophobes, homophobes ou attentatoires à la vie privée ou à la considération, ne devaient pas s'appliquer en ligne...
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Monsieur, vous semblez prendre plaisir à distribuer les bons et les mauvais points. Le pire, c'est que vous pensez sans doute sincèrement être persécuté, mais en dépit de vos propos haineux envers ma personne (pour éviter d'avoir à débattre, je suppose), je vous souhaite de ne jamais l'être réellement.
Enfin, je vais vous faire un grand plaisir, cher monsieur : j'assume absolument que mon point de vue est supérieur au vôtre. Et je vais désormais agir avec vous comme avec tous les autres trolls en vous ignorant comme il se doit.
Prenez donc le dernier mot, je vous l'offre, ainsi que mon mépris.
[message édité par ludopower le 14/08/2013 à 19:51 ]
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Ouh, ça me fait une belle jambe ! Le mépris et l'arrogance d'une personne qui vient pour troller...
Je crois que je vais partir pleurer, c'est tellement dur !
Inscrit le 13/08/2013
1 messages publiés
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
Oh non !
Par LoL !
Et pas avec Teemo !

Franchement, ce genre de propos devrait être interdit. C'est une insulte au sport.
Un ministre de la République, en plus !
Inscrit le 23/09/2006
3265 messages publiés
la delation est un devoir citoyen (F. Lefevbre, grand philosophe humaniste de gauche)
et sinon ca va la branlette ?
a quand un hastag du genre #cesministresquidevraientbalayerdevantleurporte ?
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
A une certaine époque, la "délation" (mot que vous utilisez alors que vous savez qu'il est connoté consistait à "dénoncer" un voisin, notamment homosexuel.
Vous redéfinissez ce terme en vous mettant du côté non pas de l'homosexuel, toujours persécuté à notre époque, pour vous mettre du côté de l'homophobe, qui jamais n'est agressé ni se suicide parce que des gens inconsidérés en ont laissé d'autres les agresser.
Je vois que l'homophobie est pour vous une opinion acceptable, un point de vue comme un autre. Mais si cela avait concerné les gens noirs, typés maghrébins, juifs, femmes etc., vous auriez été - j'ose l'espérer - indigné.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
La "délation" consiste à dénoncer. Définition, pour vous qui semblez aimer redéfinir les termes et accusez les autres " Dénonciation pratiquée pour des motifs intéressés et méprisables ."
Cela n'a rien à voir avec une période en particulier, ou avec un groupes de personnes en particulier.

Et Djaron ne parle en aucun cas de l'homophobie, mais de la délation. Vous lui prêtez des propos qu'il n'a pas tenu, usant de sophisme... Votre argumentation, sur ce point et beaucoup d'autres, est fallacieuse.
Inscrit le 23/09/2006
3265 messages publiés
serieux tu fais une grosse fixette toi
une agressivité et hypersensibilité au point de tout ramener au meme truc en boucle comme un disque rayé c'est limite paranormal



dis moi ? comme tu te comportes comme un gros con de troll, peut on te le dire (que t'es un con) ou bien comme tu est antihomophobe au plus haut degré ca compte comme si t'étais homo, et du coup quoi que tu sois d'autre on peut rien te dire sous pretexte d'homophobie ?

est ce qu'un cassecouille cesse de l'etre des lors qu'il est homo ? c'est une discrimination envers les "simples" cassecouilles alors

1...2...3 vas y laches toi, vomis ta rage, j'aurai fais ma ba du jour
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
La notion "d'anti-homophobe" est tellement amusante... Elle signifie littéralement "anti-anti-gay". Un peu comme on aurait un "anti-anti-raciste". Si tu vois pas le degré de nihilisme et de mélasse là-dedans, on peut rien pour toi.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Quand on préfère attaquer quelqu'un personnellement, c'est qu'on a aucun argument à lui opposer. Je ne vous afficherai pas ma rage, mais mon mépris et mon ignorance. Vous n'avez aucune importance.
Inscrit le 18/03/2008
788 messages publiés
Ce que j'adore avec tous les profils twitter de ces polichinels c'est que aucun d'eux n'accepte la critique, tous leurs profils sont configurés pour que seul leurs propres tweets s'affichent dessus.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Exact. Ce qui n'empêche pas nos brillants défenseurs de la liberté de vomir d'expliquer ici qu'on fera un bien meilleur travail en "contredisant les fachos et les homophobes", en "leur expliquant gentiment en quoi ils se trompent", plutôt qu'en appliquant la loi...
Inscrit le 23/09/2006
3265 messages publiés
bah tant qu'on peux cracher sur les gros, les moches, les roux, les pauvres et les supporters de foot ca va on garde l'essentiel du fun
ah et les jeunes militants ump aussi svp
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Ah ben oui, parce que sinon, comment trouver du fun, hein, c'est vrai, ça?
Inscrit le 23/09/2006
3265 messages publiés
Naaaaan j'le crois pas !!!! statistiquement ca serait dingue!

me dis pas qu'en plus d'etre homosexuel (ou tellement concerné par leur cause que tu es plus susceptible qu'eux vis à vis de l'homophobie, la question reste entiere), tu serais EN PLUS à la fois gros, moche, roux, pauvre, encarté à l'ump et fan de foot ?

ah bah respect alors, je comprends mieux pourquoi tu as les nerfs à ce point, t'as vraiment du en chier qu'est ce qui a été le plus compliqué à avouer à tes parents dans tout ca ? uh uh uh

quel dommage qu'en plus tu ne sois pas handiccapé car la tu serais "intouchable" pour le coup

(c'est trop bon de pecher à la dynamite de temps en temps)
[message édité par Djaron le 14/08/2013 à 10:42 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Personnellement je plussoie ludopower, non pas parce que je suis homo ou que je me sens à font concerné par "leur" cause mais peut être tout bêtement parce que "leur" cause comme tu le dis, et bien c'est LA cause de n'importe quel citoyen français qui défend un minimum les valeurs de l'égalité et du respect des droits de l'homme, chose qui, me semble, te fais légèrement défaut.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
et je contresigne aussi, en ce qui me concerne. Les accusations de communautarisme envoyées au visage de ceux qui militent non pas pour les droits d'une communauté, mais pour une égalité de droits quelle que soit la communauté, c'est consternant.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Merci à vous, June et UHM.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
La puissance de vos arguments me laisse effectivement coi. M'attaquer personnellement? Nier les faits? Quelle originalité. Quelle intelligence. Je vais cesser immédiatement de parler avec un Djamin tel que vous.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Le second degré est quand même bien voyant chez Djaron... Éviter de répondre au 1er degré à un commentaire rédigé au second degré serait pas mal.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
J'ai déjà eu un échange sur ces thèmes avec Djaron, que j'avais conclu en lui rappelant que je ne l'assimilait pas ipso facto à un raciste contrairement à ce dont il m'accusait (la censure des bien-pensants, etc), mais que je me contentais de souligner que son humour était particulièrement douteux, au sens de "beauf". Il s'agissait à l'époque de moquer la quête de l'UMP pour renflouer ses caisses, que je raillais également, sans toutefois éprouver le besoin d'évoquer les origines roumaines de JF Copé.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Et on est ici pleinement dans le sujet : il ne me viendrait pas à l'idée de prôner la censure ou la répression de blagues beaufs ou lourdingues. Je me contente d'user de ma propre liberté d'expression pour signifier à leurs auteurs qu'ils volent au ras des pâquerettes, comme le premier caricaturistes de Charlie Hebdo venu. En revanche, lorsque le propos est authentiquement xénophobe ou homophobe (et la pitoyable "Manif Pour Tous" a donné une kyrielle d'exemples permettant de comparer d'une part des opinions conservatrices et d'autre part des propos homophobes), je confirme que la censure ne me choque pas, et qu'elle répond à l'intérêt général autant qu'aux principes fondateurs de cette république. Et je précise à nouveau que l'appréciation n'appartient ni à un hébergeur comme Twitter, ni à une association comme l'UEJF, mais à un juge, devant lequel les deux précédents sont libres de faire valoir leurs arguments.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Je m'adressais en fait à ludopower... le système de réponse et sa tabulation n'est pas très clair, ou c'est moi ?
Désolé pour le quiproquo .
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Non c'est pas toi : l'incrémentation de ce forum est totalement bordélique. En plus, ça dépend si tu contribues sous l'article dans la partie Magazine, ou si tu interviens directement via l'interface du forum...
Inscrit le 13/08/2013
1 messages publiés
PS = règne de l'idéologie, de la censure et de la police politique.

En marge du 14e juillet :

https://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/p480x480/1010345_486268148108543_181561195_n.jpg
Inscrit le 23/09/2006
3265 messages publiés
c'est quoi cette interpellation chelou sur la photo ?
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Pauvre petit bichon persécuté par la menace des méchant politiciens qui veulent l'empêcher d'appeler au meurtre des homosexuels. Alors comme ça, on vous censure, hein? Mon pauvre ami, ça doit être vraiment terrible à vivre. Vous devriez porter plainte pour homophobophobie, ça serait mieux, pour vous. N'oubliez pas de créer une association pour défendre les autres persécutés : les racistes, les misogynes, etc.
Inscrit le 03/09/2012
1070 messages publiés
Tu t'es levé bien tôt pour prendre à parti quasiment tout le monde. T'as oublié de prendre ta tisane ?
Inscrit le 05/04/2011
1599 messages publiés
+1

C'est un enragé.
A-t-on avis : Antifa ? Un petit gauchiste souffreteux et mal dans sa peau, manipulé par des politiciens assoiffés de pouvoir. Ou un grand mec couillu, droit dans ses bottes ?
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Non juste un mec donc le meilleur ami c'est suicidé à cause de l'homophobie, il l'a dit dans un autre post.
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
Tiens, c'est marrant, ils ne la ramènent pas, là. L'insulte, toujours l'insulte. La dernière arme des faibles...
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
J'ai l'impression qu'il ne "prend à parti" que les sous-pensants qui inversent les principes, font des racistes et des homophobes des victimes, et des immigrés et des gays des pleureuses. Je répète donc : comment peut-on affirmer d'une part que la parole ne doit pas pouvoir être réprimée parce qu'elle ne blesserait pas réellement ses destinataires... tout en affirmant que la censure des propos litigieux serait quant à elle une violence faite à ceux qui les tiennent ? Vous ne voyez pas la contradiction aveuglante de cette thèse, sans déconner ? Qui met un coup de canif dans le contrat social, dites-moi : le gay qui est gay, l'arabe qui est arabe, le juif qui est juif, ou celui qui leur reproche précisément d'être gay, arabe ou juif ???? On a atteint un tel degré de nihilisme et d'acculturation ambiante, que vous ne savez plus distinguer l'agresseur de l'agressé ?
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Encore une fois, je serais ravi de débattre avec toi, mais cesse de faire des amalgames entre une personne défendant une liberté d'expression totale et une autre défendant ceux qui font des discriminations... L'ad hominem ça va bien un peu...

Pour répondre à ton argument, s'il faut certes faire le maximum pour que les discriminations cesse, ce n'est pas, je pense, en faisant taire les discriminants à chaque paroles que l'on arrivera quelque part.

Et je parle là bien d'une réelle volonté de nuire, non pas de la connerie de tout les jours et de l'humour, sinon, on en arrive à un point où l'on ne peut plus rien dire sans risquer de vexer qui que ce soit.

Je trouve qu'il est extrêmement important de faire la différence entre ces types de propos, sinon, c'est là que l'on atteindra une vrai menace pour la liberté d'expression.

Quant à la photo, on ne sait même pas dans quel contexte elle à été prise, pourquoi cet acte à eu lieu, elle a apparemment passé du temps sous Photoshop, en plus.
Et je ne vois vraiment pas ce qu'elle a à faire ici... est-ce une photo de la "Manif pour Tous" ? Il y a le pauvre petit Alain Escada derrière, avec Christine Boutin ? (ok, je sors )
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Je te répète donc ce que j'ai lu depuis hier ici : des gens qui affirment sans rire que les lois applicables à la parole publique ne doivent pas s'appliquer à internet, et que les propos antisémites, islamophobes, racistes ou homophobes doivent pouvoir circuler librement sur les réseaux. Je n'ai attaqué personne ad hominem, et faut voir en revanche ce que prend ludopower ici ce matin. Au-delà, sur la distinction entre volonté de nuire, de blesser, d'une part, et humour beauf d'autre part, je suis d'accord et l'avais écrit à l'époque où le procès avait débuté (cf. mon lien ci-dessous). Quant à la photo, ni sourcée ni légendée, ni corrélée au sujet, et manifestement postée par un blaireau qui croit vivre en dictature, elle ne vaut rien.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Et j'insiste sur le fait que la "liberté d'expression totale" n'existe pas, même aux USA. En France les limites ne concernent pas que les propos haineux dirigés vers telle ou telle communauté. Les limites de la liberté d'expression concernent aussi le respect de la vie privée (on réprime le fait de divulguer publiquement les éléments de la vie privée de quelqu'un, dieu merci), la diffamation et les atteintes à la considération (contre la rumeur, ce fléau qui peut tuer, et le harcèlement, qui peut avoir les mêmes conséquences). L'apologie des crimes contre l'humanité, et quelques autres cas. Même aux USA la liberté d'expression connaît des limites, notamment le Fair Housing Act mentionné ici : http://www.zdnet.fr/actualites/etats-unis-limites-de-la-liberte-d-expression-en-ligne-2059647.htm La "liberté d'expression totale" n'existe pas, parce que l'absence de filtre entre la conscience de chacun et son expression publique amène presqu'à coup sûr le chaos. Que ça soit au sein d'une société ou même d'une famille : la civilisation consiste à domestiquer les pulsions, codifier les protocoles de communication, et éduquer l'ensemble.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Merci pour ces précisions, et ravi de discuter posément, c'est plus agréable
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Confidence pour confidence, ce que tu as qualifié hier d'arrogance, est probablement lié au fait que ce sujet est un marronnier, sur Numérama, et que les mêmes protagonistes avaient déjà largement échangé sur le sujet (cf http://www.numerama.com/magazine/25659-unbonjuif-l-uejf-accuse-twitter-d-avoir-menti-et-porte-plainte-a-nouveau.html ) : indépendamment du fait qu'en bonne logique, je pense que mon approche est plus pertinente que celle de mon contradicteur, il y avait surtout de l'agacement, cf. les commentaires que j'avais postés sous cet article. Pour continuer sur une note plus prospective, voici le lien vers le texte de Chemla avec lequel je suis, globalement (pas totalement) d'accord : http://www.ecrans.fr/BBS-La-liberte-dans-sa-plus-simple,16001.html Tu verras que ce texte, évidemment plus équilibré que mes propres interventions, ne dit pas autre chose que "réguler Twitter n'importe comment, c'est dangereux" et que "appliquer autre chose que la loi générale, c'est dangereux". Mon seul ajout est que, compte tenu du caractère authentiquement blessant et haineux de certains propos, leur sanction doit être exemplaire, quel que soit le mode de propagation. Je réfute donc quiconque prétend que le web ne devrait pas être soumis aux mêmes limitations légales que les autres médias, voire pas soumis à une quelconque régulation, tout comme je réfute celui qui prétend que l'internet devrait être soumis à des limitations spécifiques ou renforcées (nos amis sécuritaires partisans de "l'internet civilisé"). Mon sentiment profond est que le web, qui permet au monde entier d'accéder - du moins en théorie - à la liberté d'expression, qui n'était générale que de manière artificielle précédemment, implique nécessairement de repenser les frontières de la liberté d'expression (puisqu'un américain peut parler avec un français qui peut parler avec un iranien qui peut parler avec un tutsi qui peut parler avec un indonésien qui peut parler avec un japonais), tout comme il implique nécessairement de repenser la diffusion des œuvres culturelles par exemple. Mais s'agissant de la liberté d'expression en tous cas, la libéralisation qu'il est possible d'envisager ne peut se faire qu'en s'accompagnant d'une vraie sanction des propos contraires aux droits de l'homme - puisqu'il est question de définir un corpus minimal mais inviolable.
Inscrit le 13/08/2013
120 messages publiés
Comme si la censure était la bonne solution.
Jeter une couverture sur de la merde, ça ne fait pas disparaitre l'odeur...
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
La laisser au soleil non plus. On la nettoie, et au besoin, on sanctionne celui qui l'a pondue.
Inscrit le 13/08/2013
120 messages publiés
Pas certain que ça fonctionne. Plus on essaie d’empêcher de dire quelque-chose, plus les gens en parlent.
La vrai solution c'est de faire changer les mentalités, mais c'est impossible.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Fleur Pellerin, toujours là pour sortir des imbécilités quand c'est nécessaire tout en occultant les réels problèmes dont elle a la charge, nous parle de censure et nous encourage à signaler les messages tendancieux. Bien.

Est-il nécessaire de préciser qu'une partie non négligeable (et majoritaire) de ces tweets sont créer pour s'indigner de ce hashtag tendancieux, et une autre partie pour faire de l'humour, souvent noir, voir lourd, mais humour, et qu'en réalité les tweets vraiment haineux ne sont que minoritaires ?

On poursuit donc un phénomène que l'on nous décrit comme s'emparant de tout twitter, comme étant un problème généralisé, qui n'est en fait que les propos d'une minorité parmi une autre.

Censurer des propos haineux, soit, la question peut se débattre, mais doit-on censurer la bêtise et l'humour, même mauvais ? Non, évidemment !
Inscrit le 23/09/2006
3265 messages publiés
non mais tout le monde le sais que le Mal absolu avec un grand M voit une propagation galopante orchestrée par les industries du grand web satanique

suffit d'etre prudent face a cette terrible menace: moi tous les soirs apres avoir eteint mon ordi, je verifie sous mon lit et dans mes placards des fois que la connexion internet aie permis à quelques nazis, pedophiles, homophobes et autres gauchistes d'alquaida de se faufiler chez oi et se planquer dans la maisonfa

faudra que je demande a mosquito si il connais un bon insecticide à spectre large pour vaporiser toutes ces vermines

nan parce qu'ils sont partout !!!
Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
Large spectre, vertus incomparables !

Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
suffit d'etre prudent face a cette terrible menace: moi tous les soirs apres avoir eteint mon ordi, je verifie sous mon lit et dans mes placards des fois que la connexion internet aie permis à quelques nazis, pedophiles, homophobes et autres gauchistes d'alquaida de se faufiler chez oi et se planquer dans la maisonfa
nan parce qu'ils sont partout !!!



Vérifie les hauteurs aussi, il y a en qui volent et s'accrochent aux plafonds, il parait.
[message édité par DemosUpSlash le 14/08/2013 à 10:51 ]
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Ah, enfin un peu de concret. 1) Fleur Pellerin, tout comme sa consoeur NVB, ne sortent que des âneries. Elles maîtrisent très peu leur sujet, au point qu'on est tentés de se foutre totalement de ce qu'elles racontent. Le souci c'est qu'elles ont des postes à responsabilité. 2) J'avais moi-même identifié (cf. http://www.numerama.com/magazine/25659-unbonjuif-l-uejf-accuse-twitter-d-avoir-menti-et-porte-plainte-a-nouveau.html ) les limites de l'action de l'UEJF (d'aucuns profitant de l'action pour tenter de censurer des critiques à la politique israélienne, bien entendu...), qui ne distinguait pas entre propos antisémite et blague beauf. On a d'ailleurs des spécialistes des blagues beaufs dans le coin, hein Djaron. Et j'avais indiqué que l'action de l'UEJF ne tenait pas, parce qu'elle était trop large, et que la difficulté ne résidait en aucun cas dans la loi, mais dans les moyens de l'appliquer (c'est-à-dire d'obtenir de Twitter qu'elle se conforme à la législation française). Et il est clair qu'on ne peut ni ne doit censurer l'humour, aussi beauf soit-il. D'ailleurs, on n'a pas censuré ces pauvres cons de Charlie Hebdo, qui font des crobards islamophobes leur fond de commerce, par exemple. Et tant mieux, parce que la liberté d'expression est ainsi respectée, et que de mon côté je peux expliquer que Charlie est un ramassis de connards réacs et qu'il est regrettable qu'on ne convoque la liberté d'expression qu'au soutien de dessins idiots ou de propos limites. Le débat est préservé. Donc oui, ici l'action de l'UEJF pose problème, parce qu'elle n'est pas compatible avec la réalité de ce que sont les réseaux d'expression aujourd'hui, mais elle reste censée dans son fondement, qui est parfaitement légal (du moins tant qu'il s'agit de messages xénophobes)... Pour autant, l'interdiction et la répression de propos hors-la-loi, c'est-à-dire contraires à la règle dont la collectivité populaire et nationale a décidé, doivent évidemment être respectées et appliquées. La question se pose donc des moyens. Pas du principe, qui est réglé par la loi depuis longtemps, mais des moyens. S'agissant d'internet, je prône usuellement l'auto-régulation, ce qui implique d'une part que les utilisateurs de Twitter aillent massivement défoncer ceux qui tiennent des propos illicites, et d'autre part, que Twitter mette en place un système de signalement de ce qui reste, dans notre droit comme dans beaucoup d'autres, des INFRACTIONS. Les deux sont nécessaires, l'auto-régulation ne suffit pas, et c'est tout l'intérêt d'une société démocratique moderne de s'équiper d'un système législatif et répressif permettant de faire respecter des normes hautes, définies démocratiquement, et tirant la collectivité vers le haut, ce qui est précisément le cas de la DDH et dans une certaine mesure de la loi de 1881 sur la presse et les infractions du code pénal, qui s'appliquent aux propos tenus en ligne. Après quoi, c'est une question de régulation transnationale, qui impliquerait qu'on se mette enfin à travailler sur une définition minimale internationale de la liberté d'expression et de ses limites - une putain de gageure, en l'état impossible à envisager (tant les différences culturelles induisent des tabous et des interdits différents selon les latitudes). On en est réduits à appliquer ce bon vieux droit international, qui n'est pas la panacée, mais qui fournit déjà des réponses en attendant mieux.
[message édité par U.H.M. le 14/08/2013 à 12:09 ]
Inscrit le 06/04/2011
3855 messages publiés
Je lis tous vos posts avec délices et j ' aime votre pugnacité à défendre notre liberté d' expression qui est attaquée de toutes parts.

Je n ' ai pas votre plume comme d 'autres ici, mais je les soutiens ( certains doivent être en vacances, je pense à Elisheva )
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Mais putain arrête de me faire rire ! Va faire un tour en Corée du Nord et tu va voir ce qu'est une liberté d'expression qui est réellement attaqué de toute part.

Tout les jours ou presque , je m’exprime sur Internet et bizarrement je n'ai jamais été censuré.
Et c'est peut être bien parce que je n'ai jamais commis de délit comme tenir des propos homophobe, par exemple, puisque c'est le sujet ici.
(Et peut être bien parce que ça m'a jamais traversé l’esprit de de tenir de tel propos)

Et tout les jours je sors de chez moi, et je suis libre d'aller où je veux.
Tout simplement parce que j'ai commis aucun délit me faisant mettre en prison.

Tout simplement parce que dans ce pays il y a des lois très simples qu'appliquent n'importe quel démocratie digne de son nom. On est libre de faire ce que l'on veut mais à une seule condition : Ne pas abuser de cette liberté pour porter préjudice à autrui.

Et ça vaut pour toutes les libertés. Je ne vois pas en quoi la liberté d'expression serait une exception.

La seule chose que je reproche à toute cette sale histoire, c'est le fait que l'on s'en prend systématiquement aux hébergeurs au lieu des vrais responsables.
Et le fait aussi que l'on est amené à demander à des parties civiles de faire justice eux même ce qui est forcément une très mauvaise chose.
Pourtant la solution est simple : en cas de délit, on demande à l’hébergeur les adresses IP des personnes qui ont commis ce délit et on les traduit devant la justice. Et seule la justice sera apte à décider si les propos tenus sont bien un délit ou pas. Et si c'est le cas, les accusés seront tout simplement condamnés et on demande aux hébergeurs de supprimer le contenu illicite, décision de justice à l'appui. Voilà c'est tout.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Toujours le même souci, quelques embastillés mentaux, plus ou moins réactionnaires, qui prétendent que leur liberté d'expression serait menacée alors qu'il s'agit essentiellement de faire respecter des prohibitions légales parfaitement cohérentes avec les principes fondamentaux français et européens (Convention Européenne des Droits de l'Homme). Bref. Au-delà June, tu mets le doigt sur le vrai problème : l'identification des hébergeurs comme responsables des propos qu'ils relaient. C'est toujours la même histoire depuis Valentin Lacambre et les photos d'Estelle Halliday. Et comme tu le rappelles, la solution mise en place par la loi française n'est pas si conne, elle équilibre les choses entre l'absence d'un devoir de surveillance générale de leurs services par les hébergeurs, et l'absence d'une responsabilité automatique et de plein droit des propos tenus sur leurs services par leurs clients... et la responsabilité secondaire qu'ils encourent s'ils ne suppriment pas promptement le message notifié par le juge comme illicite, et/ou ne permettent pas d'identifier l'auteur des contenus illicites. Le seul problème qui demeure, mais qui est de taille, c'est comment faire appliquer cette loi légitime par des opérateurs étrangers qui n'y sont pas soumis.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Oui voilà c'est ça le gros problème.

Mon idée la dessus :

Internet, par sa structure est sans frontière. C'est comme un nouveau pays. Un sixième continent même. Donc considérons le réellement comme un continent à part ayant ses propres lois qui seront régis par exemple sous l'autorité d'une organisation mondiale composé de touts les pays (démocratiques, ça va de sois) qui se mettrons d'accord sur les lois à appliquer via un référendum populaire de l'ensemble des Internautes et sur pourquoi, une constitution qui sera propre à Internet, soyons fou.
Le hic c'est que forcément on va devoir faire des compromis par rapport aux lois locales, compromis que beaucoup de pays ne seront pas prêt à faire, rendant la chose un peu utopiste.
Mais quand on y réfléchit c'est la seule solution qui pourrait être viable.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Oui mais non, June Ton idée est séduisante, et vient assez vite à l'esprit quand on comprend les enjeux du web. Mais perso, je pense aujourd'hui que l'internet n'est pas un monde à part, il est la révolution technologique qui peut changer le monde, et qui a commencé à le faire. Mais je ne le conçoit pas (plus) comme un 6e continent. A mon avis, il est aussi erroné de croire qu'internet serait un "nuage à part à protéger de toute régulation", ou à l'inverse qu'il constituerait une "zone de non-droit". Parce que les lois qui s'y appliquent doivent présenter le même caractère que les lois démocratiques jusqu'ici : être générales, impersonnelles, conformes aux droits de l'homme et assorties de sanctions. Le vrai souci, c'est qu'elles doivent nécessairement être internationales. Alors comment faire ? Adapter peu à peu, dans le bon sens (pas ACTA). En attendant, il existe déjà des législations internationales harmonieuses, parce que les états ne pouvaient tout simplement pas faire autrement : la réglementation de la navigation internationale, la réglementation des ondes radio et des fréquences hertziennes, la réglementation des vols internationaux, ou encore l'interconnexion des systèmes de téléphonie. Internet n'est qu'une nouvelle dimension, très complexe, d'une problématique ancienne. Je comprends très bien ton approche, pour l'avoir partagée un temps. Mais je crois fermement aujourd'hui que l'internet est une couche technologique qui vient par-dessus la réalité géopolitique, réalité qu'elle transforme tout comme l'imprimerie ou le téléphone l'ont fait en leur temps, sans le moins du monde constituer une réalité parallèle. Si de nouvelles règles doivent être édictées pour prendre en compte les caractéristiques techniques et sociétales du web, elles ne peuvent pas être d'une nature différente des règles qui régissent les sociétés humaines en général, et doivent en tous cas respecter les principes humanistes fondamentaux dont nous estimons qu'ils sont universels. Je pense par exemple qu'il est grand temps d'amender la Déclaration des droits de l'Homme pour y ajouter des précisions liées aux réalités numériques et écologiques du monde. Les "droits de l'homme numérique" ne sont pas une bonne tactique : il s'agit des droits de l'Homme en contexte numérique. Je songe ici à la sanctuarisation de la neutralité du net, qui devient une condition de la liberté d'expression et de la pluralité d'opinions. Je pense à la protection des données personnelles. Aux échanges culturels, etc. Mais dans tous les cas, il ne s'agit pas de créer de nouveaux textes, il s'agit d'actualiser nos textes fondamentaux. Le web serait compatible avec une très grande auto-régulation, s'il était resté ce qu'il promettait d'être : une grille d'échanges et de création collaborative, acentrée, ouverte et techniquement neutre. On sait que les marchands du temple, les tendances extrémistes et les gouvernements sécuritaires ont niqué ce projet initial, et les emmerdes suivent. L'auto-régulation ne suffit donc pas, et les souverainetés qui ont préexisté au web doivent encore pouvoir s'y exercer, à défaut de maturité générale suffisante des individus qui s'y connectent. On peut s'en réjouir ou le déplorer, mais certainement pas capituler et laisser les marchands ou les fachos coloniser internet ou y faire ce qu'ils veulent.
[message édité par U.H.M. le 14/08/2013 à 15:02 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
D'accord avec toi, mais du coup on fait comment pour le problème de la liberté d'expression en sachant que Américains et Européens ne sont pas d'accord sur la question ?
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Aujourd’hui grâce à la formidable communauté de Numerama j'ai appris :

- que dénoncer un délit c'était mal. D'ailleurs je propose que l'on supprime les témoins lors des procès puisque ce ne sont que des collabo qui ne font que de dénoncer, les vilains !

- qu'en France, on ne peut pas s'exprimer librement. La preuve, j'ai un agent du ministère de l'information qui est juste derrière moi, pour valider ce que j'écris (si si je vous jure !!!)

- Que les agressions verbales ne sont pas une violence. C'est vrai ça ! C'est bien connu que tout le monde adore se faire insulter, injurier, calomnier. Quand aux mecs qui le vivent très mal et qui nous font des dépressions voir des suicides et bien c'est que des petites fiottes et puis c'est tout.

- Et puis c'est vrai ça c'est mon droit absolue d'injurier les gens. C'est Ma liberté d'expression à moi. Et puis le droit au respect et à la dignité de la personne c'est juste un truc pour les grosses pédales, pas vrai hein ?

J'espère que les admins de Numerama sont fier de ce qu'est devenu leur communauté
Grâce à vous on réfléchit vachement bien à ce qu'est le Numérique, pas vrai ?
[message édité par june le 14/08/2013 à 12:16 ]
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Ouaih, c'est ça, c'est ça, le femme à barbe, va plutôt faire les courses avec ta copine UHT et arrêtez de causer le lieu commun à rallonge un peu ; c'est pas un salon de thé ici.

Et après vous me ferez les vitres! Et en dessous à dentelles les cuissettes à l'air!

Putain ces nanas sur Numerama, pas aussi chiantes que les 2 pétasses carriéristes qui bavent des communiqués de salopes opportunistes et démagos, mais font chier quand même.

Ouaiiih!

Rendez nous Ava Gardner merde, des femmes des vraies quoi.


/4eme degré inside
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Mais qu'est ce qu'il a le vieux aujourd'hui ? Les gentils messieurs en blanc ne t-on pas donné tes petites pilules ce matin ?
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Fais la maligne toi.
A 69 ans comme moi, que je porte bien parait il, on verra à quoi tu ressembleras : les femelles qui vieillissent bien, c'est rare...

Laisse tomber les vitre, UHT va s'en charger. Toi tu feras la poussière pendant ce temps là.


Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
"Laisse tomber les vitres"

Ben, elles vont être complètement cassées, hein !
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Mince, tu as raison Mos.

June, NE LAISSE TOMBER LES VITRES!
Je répète : NE LAISSE PAS TOMBER LES VITRES!

Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Ah, voilà l'autre fraude qui va nous expliquer que l'internet homogène, moderne et rebelz va faire voler en éclat l'odieuse censure bien-pensante des consanguins ripoublicains démocravatés, et s'en tenir à un ou deux slogans mâtinés d'insultes. Il faut dire qu'il s'accommode assez bien des propos xénophobes, et ne sait apparemment pas déceler de propension totalitaire ou liberticide à l'extrême-droite, jamais jamais, non non. Ah pis si vous êtes féministe, ou juste navré devant les insultes sexistes, vous apprécierez aussi.
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Oooh toi, à la place de couiner des conneries et de m'appeler au djihad gauchiste toutkkomtuvoudrais, tu ferais mieux de faire les vitres, sinon tu vas te prendre une burqa sur la face que ça va pas trainer.

C'est que moi les nanas extrêmes de droite comme de gauche bas du front, ça m'énerve.
Burqa + radiateur + lectures diversifiées direct pour rééducation et dé-débéliisation.

Les vitres UHT, à la place de causer à rallonge!
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Non.
Les trolls sont ceux qui sont tordus ; je suis droit.

Et il est particulièrement tordu de vouloir faire une affaire d'Etat de ce tweet, et particulièrement stupide de relayer ce non évènement.

Bien entendu, quelques sous équipés du bulbe manipulés ou qui vivent dans des fantasmes de névrosés, ou quelques politichiennes arrivistes aimeraient faire croire que jamais depuis au bas mot pfiiiiiiiiiiiou 1000 ans allez nos amis homosexuels sont en grand danger, montrés du doigt, stigmatisés, que jamais depuis au bas mot pfiiiiiiiiiiiou 1000 ans nos amis homosexuels doivent se cacher et vivent dans la terreur.

Eh bien les trolls, ce sont ceux qui marchent dans cette combine puante.

Et pire que des trolls, ce sont des idiots utiles aux salauds.

Voilà le sujet comme j'aimerai le voir traité. Par les faits, pas par un fait divers isolé mon-té en épingle ceci qui plus dans un contexte post "mariage pour tous" qui a mis la France pro et contre sur les dents!!!
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
tu es un troll, Demos : interventions parasites, injure pavlovienne (et terriblement fade), propos totalement creux, poncifs éhontés.
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Un troll n'a pas d'opinion... Il peut être conformiste comme anti-conformiste, aimez le cheval ou le boeuf, être hindou ou pastatfariste.

Le but premier d'un troll est de transformer un débat en champ de tir stérile et de se gaver de pop-corn en regardant le spectacle.
Il use pour cela principalement d'ad hominem ou ad personam violent, et autres sophismes... ce qui est exactement ce que vous faites.
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
TheDoctoril, relis ce que j'ai écris, prends 24h pour réfléchir.
Après, tu choisis en toute conscience si tu veux être un idiot utile marionnette, ou bien un internaute et un citoyen!
Point final.
.

Non.
Les trolls sont ceux qui sont tordus ; je suis droit.

Et il est particulièrement tordu de vouloir faire une affaire d'Etat de ce tweet, et particulièrement stupide de relayer ce non évènement.

Bien entendu, quelques sous équipés du bulbe manipulés ou qui vivent dans des fantasmes de névrosés, ou quelques politichiennes arrivistes aimeraient faire croire que jamais depuis au bas mot pfiiiiiiiiiiiou 1000 ans allez nos amis homosexuels sont en grand danger, montrés du doigt, stigmatisés, que jamais depuis au bas mot pfiiiiiiiiiiiou 1000 ans nos amis homosexuels doivent se cacher et vivent dans la terreur.

Eh bien les trolls, ce sont ceux qui marchent dans cette combine puante.

Et pire que des trolls, ce sont des idiots utiles aux salauds.

Voilà le sujet comme j'aimerai le voir traité. Par les faits, pas par un fait divers isolé mon-té en épingle ceci qui plus dans un contexte post "mariage pour tous" qui a mis la France pro et contre sur les dents!!!
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
TheDoctorII t'a plutôt bien cerné, Demos. En peu de temps, et efficacement. ça fait plaisir.
Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
Inscrit le 06/04/2011
3855 messages publiés
Oui , y en a, mais tout n ' est pas à jeter. Chacun à ses opinions.

C 'est plus dur avec les hargneux
[message édité par dannyel le 14/08/2013 à 13:18 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Bon faisons un petit résumé des choses intéressantes qui ont été dites :

La violence verbale peut être aussi grave que la violence physique car elle porte atteinte à la dignité de l'humain à son intégrité psychique (psychologie de base)
Les mots ont aussi une conséquence car c'est le langage qui structure la société et les rapports entre les individus
Donc , non, les propos à caractères insultant vis à vis d'une personne ou d'un groupe de personnes ou communauté, ne sont pas à prendre à la légère et doivent être considéré comme un délit car toutes les libertés ont des limites, elles s'arrêtent lorsqu'elles portent préjudice à autrui, et il n'y a pas de raisons pour que la liberté d'expression soit une exception.Ce délit concerne bien évidement aussi bien la vie réelle que Internet.
Par conséquent, dans ce genre de délits, il est parfaitement normal qu'il y ai des plaintes.

En revanche ce qui n'est pas normal c'est :
- que se soit les hébergeurs qui sont attaqués et pas les vrais responsables
- que des parties civiles fassent justice elles-même en ayant le pouvoir de supprimer les contenus litigieux.
Les dits contenus doivent donc être supprimer que si il y a eu une décision de justice les concernant, car seul un juge est apte de décider de qui est litigieux ou pas.

Pour revenir à la liberté de parole, il faut donc trouver un juste milieu entre le droit de s'exprimer sans censure et le droit des individus à être respecter dans le cadre du pacte social de toutes sociétés qui se respectent.
Bien sur l idéal, c'est l'éducation, primordiale. Et on pourrait reprocher aux associations de dépenser plus d'énergie à porter plainte à tout vas plutôt que de combattre ces propos sur le terrain des idées

Mais il faut aussi rester réaliste, si l'éducation résolvait tout les problèmes ça se serait. Malheureusement face à certains récidivistes, la seule réponse possible pour qu'ils puissent comprendre, c'est la répression (si il arrive à comprendre un jour)

Alors on est d'accord ou pas ? Quelque chose à rajouter ?
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Quelque chose à rajouter ?

Oui. Quand tu fais la poussière, fais gaffe de pas cogner les pleintes avec l'aspirateur, sinon ça va chauffer.

Et arrête de me les briser avec ce tweet isolé et à la con très bien géré par la twittosphère sinon je te vend à un harem.

Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Hey June, (je crois que j'ai marché sur un troll en entrant) : en ce qui me concerne, ok avec ta synthèse sur l'effet des mots. Les mots ne sont pas anodins, ils peuvent blesser, sous forme d'injures raciales ou sexistes, ils peuvent nuire, sous forme de diffamations ou de harcèlement, ils peuvent tuer, sous forme de propagandes ou d'incitations. La liberté d'expression ne peut donc pas être absolue, et elle ne l'est nulle part dans le monde. Ok avec le fait que les hébergeurs ne peuvent être faits bouc-émissaires, pas plus qu'ils ne peuvent d'ailleurs se substituer au législateur ou imposer un état de fait plus permissif que ne le souhaite la collectivité. Ok pour dire que telle ou telle association ne peut pas non plus décider de ce qui est légal ou pas, mais sur ce point, je souligne que ce ne sont pas tant les associations qui nuisent à la démocratie mais bien les xénophobes, intégristes ou homophobes qui croient pouvoir profiter d'un nouveau média pour dégueuler leur haine en toute impunité. Ok enfin pour rappeler que l'éducation est primordiale, et doit donc porter aussi sur l'utilisation du web, mais que ni l'éducation ni l'auto-régulation ne peuvent, malheureusement, permettre de supprimer totalement la censure, parce que la règle de droit n'est concrète que lorsqu'elle est assortie de sanctions.
Inscrit le 23/09/2006
3265 messages publiés
bien sur que si, l'education peut resoudre les problemes

sinon comment je ferais pour supporter la liberté d'expression de certains ici ? (ceci dit on peut supporter, par conviction, sans que ca aie valeur de caution ou d'acceptation)... alors que je suis un beauf homophobe antismite qui se torche avec les droits de l'homme (dernier point que je conteste fortement car je prefere faire ca avec du moltonel triple epaisseur tout doux)
je pense que niveau liberté d'expression on a bin utilisé le quota aujourdhui
[message édité par Djaron le 14/08/2013 à 14:38 ]
Inscrit le 13/08/2013
90 messages publiés
Salut

Je ne pense pas non plus que l’éducation peut résoudre absolument tout les problèmes.

Comme je l'ai expliqué précédemment, elle n'est pas là pour convaincre les personnes tenant des propos haineux, racistes et autres que ce qu'il disent est faux : certains sont comme des conspirationnistes : tu leur prouve par A+B que ce qu'il disent est un ramassis de conneries, il te remette en cause les maths et la logique en disant que c'est une invention des franc-maçons sionistes salafistes illuminatis de la rose croix (ceci était la minute gratuite de "Shoot du conspirationniste") ; l'éducation est faites pour montrer que ces gens ont tord, et ainsi démontrer que les propos qu'il tiennent n'ont aucun intéret.
Ainsi, une éducation correcte réduirait grandement, avec le temps, ce nombre de personnes, mais il en restera toujours une minorité pour tenir ces propos, et c'est pour eux qu'il faut trouver une solution adéquate différente de l'éducation et adapté au internet.
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Exact. Solution adéquate qui pourrait relever (i) de l'autorégulation des utilisateurs (pas de l'éditeur du service, parce que c'est au mieux de la modération, au pire de la censure privée)... et à défaut (ii) de la censure officielle, parce que légitimée par une loi et appliquée par un juge, selon moi.
Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
Ah ! t'es un bon, toi. Bravo.
Inscrit le 30/04/2012
198 messages publiés
#UnBonMinistreDeVichyCest...

Pouvez pas me dénoncer, c'est pas twitter ici!

Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
Et si on cessait un peu l'hypocrisie ?
Des déclarations, et des ACTES réellement homophobes, on sait les trouver, n'est-ce pas Fleur ?

Exemple ici :



et pire :



Ces images, et les sites qui les proposent sont en accès LIBRE sur le web, au moment où je vous écris.
Je n'ai pas entendu dire qu'il y ait eu d'action spectaculaire à Nancy récemment..
alors, confondre ça et 4-5 excités, sûrement jeunes, qui veulent se faire remarquer sur twitter par des messages débiles à diffusion immédiate, faut vraiment avoir un sacré sens des priorités.
Ca ne mérite pas tout à fait le même traitement, AMHA.

Il serait urgent de foutre la paix aux homos.
Et ça vaut aussi pour les donneurs de leçons, qui font peut-être plus de mal que de bien à la cause qu'ils disent aider.
[message édité par mosquito33 le 14/08/2013 à 15:54 ]
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Ces propos tombent probablement sous le coup de la loi, en tous cas le second sticker c'est certain, qui constitue un appel à la violence contre une communauté à raison de son orientation sexuelle. Et qu'il s'agisse de messages sur Twitter ou sur Facebook, le problème est exactement le même. Ces merdes de gudards sont sur Twitter, tout comme les Jeunesses Révolutionnaires de Gabriac ou les skins d'Ayoub, sans oublier les identitaires et tout un cortège de militants frontistes. Pourquoi crois-tu que les hashtags foireux sur Twitter ne seraient que le fait de jeunes crétins ? Et si on censure le Facebook d'un de ces salauds, que crois-tu que diront certains partisans d'une liberté d'expression totale sur le web ? Pas autre chose que ce qu'on a lu ici depuis deux jours, à savoir qu'il est inutile et liberticide de censurer les fachos... ce qui est et restera une hérésie juridique et morale. J'aimerais que d'autres modes de régulation se mettent en place, qui noient ces merdes sous les quolibets et les insultes, mais ce n'est pas toujours le cas, et ça l'est de moins en moins à mesure qu'on légitime justement une parole extrémiste, en banalisant les propos ostracistes, voire en les reprenant dans certaines sphères politiques en toute impunité. Relire Brecht et Ionesco.
[message édité par U.H.M. le 14/08/2013 à 16:23 ]
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Quelqu'un a un avis?
http://www.numerama....ux.html?1620260
+
http://www.numerama....ux.html?1620258

>Il est joueur le UHT ou il est vraiment trépané de chez trépané avec balais dans le cul en prime???
J'ai un doute tant c'est too much là...
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Sauf qu'il me semble que la page facebook du GUD a été supprimé lorsqu'ils ont publié ces images.
Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
Je sais que la mode est à Facebook et Twitter, mais internet ne se résume pas à cela, même si nos politiques semblent y croire.
http://gudnancy.wordpress.com/
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Je voudrais un papier cadeau pour UHT, c''et pour offrir à un collectionneur d'étrangetés.

Je me demande si il le fait exprès ou non quand même, c'est too much là, lire vers la fin comment il prend le truc improbable au sérieux et sa ref à un article de loi en plus.


------------------------------------
http://www.numerama....be.html?1620025


june le 14/08/2013 à 00:16
Bah voilà....il y a plus rien à dire.
La violence verbale participe à la déshumanisation de la personne en portant atteinte à son intégrité psychique qui peut avoir aussi des conséquences sur son intégrité physique.
Bref il faut vraiment être con pour ne pas comprendre que les mots peuvent être tout aussi violents que les actes.( ou alors il faut avoir la psychologie d'une huître)
Répondre

DemosUpSlash le 14/08/2013 à 12:43
Bah voilà....il y a plus rien à dire.

Tout resterait à dire, au contraire, sur les posts de ce ludo aussi.

Flow, anime un peu quoiiiiiiiiiii, meeeeeeeeeerde, sors nous les argus qui tiennent un peu la route pour contrer les nazes manipulés genre UHT, les flippésnévrosés, et les ordures qui manipulent toussa et comptent comptent comptent en voix et en euros

/
Répondre

U.H.M. le 14/08/2013 à 13:19
Tant qu'on y est, Flow peut aussi te demander de quoi tu parles quand tu évoques "une personne haut placée, à la fois xénophobe et pédophile, que tu aurais croisée dans le passé et qui vivrait en toute impunité", te permettant au passage de rendre tes messages un peu plus sordides ?
Répondre

DemosUpSlash le 14/08/2013 à 14:37
Ecoute trou du cul, il y a une ligne jaune à ne jamais franchir.

Tu ne me fais pas dire ce que je n'ai jamais dis en écrivant en plus entre guillemets comme pour me citer.

Ce genre de méthodes de petits fils de putes genre fachos ou antifachos m'irritent.

Et elles te font puer assez sérieusement ces méthodes, connard...

/
Répondre

U.H.M. le 14/08/2013 à 15:19
Petit con, il suffit de retrouver tes messages. J'ai lu, par deux fois au moins, l'insignifiante petite chose que tu es expliquer que tu avais rencontré il y a des années un pédophile antisémite qui violait des gosses en brûlant des corans. Plus précisément, ce message est "Je connais si si c'est vrai un homosexuel pédo-sémito-islamo-phobe : comprendre qu'il n'aime que sodomiser à sec ce qui leur fait assez mal sec des mineurs juifs en brulant des corans..." et il est disponible au-dessus, posté à le 12/08/2013 à 13:46 , et ça n'est que le dernier en date. Pauvre type.
Répondre

U.H.M. le 14/08/2013 à 15:22
Article 434-1 Code pénal : Le fait, pour quiconque ayant connaissance d'un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, ou dont les auteurs sont susceptibles de commettre de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende. Alors soit tu connais un tel profil, et t'es potentiellement hors la loi, soit tu n'as jamais rencontré un tel profil, et tu n'es qu'un mytho sordide. Maintenant du fermes ta gueule et tu vas troller ailleurs, ducon.
Répondre

DemosUpSlash le 14/08/2013 à 16:10
Face palm

Si il ne le fais pas exprès, là vraiment j'ai tiré un gros lot niveau bêtise

Sacré UHT, un collector en somme et quoi qu'il en soit
Répondre
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Tiens, la Fraude vient elle-même démontrer sa poisseuse mythomanie. Et encore, il y a eu d'autres messages dans lesquels tuprétendais avoir croisé une huile avec ce pedigree odieux. ça n'avait rien d'une pirouette sur le mode "les pirates-pédo-nazis-terroristes" comme celle qu'on utilise pour moquer le discours sécuritaire des obsédés du filtrage, tu présentais ça comme un vécu. Donc puisque tu insistes, pauvre con, vas-y, nie avoir jamais rencontré un "homosexuel pédo-sémito-islamo-phobe", et confirme alors le mytho dégueulasse que tu es. L'alternative est pénale, toto.
[message édité par U.H.M. le 14/08/2013 à 19:20 ]
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Face palm

Papier cadeau vert à pois roses autour du UHT svp, c'est pour offrir dans un cirque ; merci
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
comme d'hab, ça fait pschiitt... T'as aucune consistance, et pas plus de courage, pauvre fraude. Fact is : à au moins deux reprises tu as indiqué sur ce forum, en guise d'argument pour dénoncer la pourriture républicaine, que tu avais croisé dans le passé un pedigree odieux, mêlant apparemment pédophilie et xénophobie. Comme tu n'as aucune espèce de pertinence, je doute que cela soit réellement arrivé, mais je souligne que tu adoptes ici des propos de mythomane, et en l'espèce une fable proprement infecte. Voilà ce que c'est, DemosUpSlash, un troll qui n'a aucun argument, mais fait du vent en permanence, et parfois le plus puant qui soit.
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Tu sais ce qui m'étonnes le plus là dedans?

C'est que tu n'aies jamais rencontré un pedigree du genre un homosexuel pédo-sémito-islamo-phobe (comprendre qu'il n'aime que sodomiser à sec ce qui leur fait assez mal sec des mineurs juifs en brulant des corans)???!

C'est si fréquent, un à chaque coin de rue quasiment, à cause d'internet tout ça en plus

Allez, à + pétomane à rallonges, joujou fini là. Bons vents...
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Tournée d'adieux de la Sheila des forums, 154e édition. Casse-toi, troll en beurre, 'spèce de malade...
Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
Ah, que c'est beau l'amour !

Difficile, mais beau...
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Ben dis lui toi que si à 40 ans tu n'as pas croisé par hasard au moins un homosexuel pédo-sémito-islamo-phobe (comprendre qu'il n'aime que sodomiser à sec ce qui leur fait assez mal sec des mineurs juifs en brulant des corans)
c'est que tu as raté ta vie.

Inscrit le 13/08/2010
7806 messages publiés
Alors j'ai raté la mienne ? Parce que, à priori, je n'en ai pas croisé, ou alors ils cachaient bien leur jeu.
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Inscrit le 27/06/2008
362 messages publiés
En raison de l'indigence de certains propos et des insultes que l'on m'adresse, j'ai le plaisir de vous annoncer que je me retire de ces discussions. Jubilez, homophobes et amis des homophobes. Votre haine et votre sacro-sainte liberté d'expression est intacte.
Mais au fait, comment cela est-ce possible?
Peut-être parce qu'aucun de ceux que vous ne cesser d'attaquer ici n'ont toujours pas alerté les modérateurs sur vos propos insultants et légitimant les appels au meurtre. Contrairement à ce que vous prétendez, vous n'êtes donc pas... censés.
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Dis donc, moi qui venait de te répondre http://www.numerama....l#ac_com1620372

Tu m'as l'air à cran, tu vois des homophobes et des amis d'homophobes partout, tu fais des amalgames et tu juges à grands coups de hache, ça me rappelle d'ailleurs quelque chose de déjà vu par ici sur un autre sujet.

Tu devrais RELATIVISER ton petit cas personnel et passer par l'étape RAISON, les meurtres et l'apartheid d'homosexuels c'est pas vraiment le trip du moment et ça depuis un bon moment, du gland!
Pfff, idiot utile, m'énerve.

Allez, salut.

/

(/, ça veut dire slash, cad que je clôt les réponses)
[message édité par DemosUpSlash le 14/08/2013 à 20:16 ]
Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Il n'a évoqué son expérience personnelle que parce que certains prétendaient que les mots sont indolores et que la liberté d'expression ne doit être bornée par rien. Il n'a aucunement prétendu déceler des homophobes partout, et affirmer le contraire relève de la malhonnêteté intellectuelle - une marque de fabrique chez toi. Quant à affirmer qu'il n'y a aucune tendance homophobe en ce moment, c'est du plus pur grotesque, nul ne pouvant douter d'une crispation homophobe consécutive aux débats qui ont émaillé le vote de la loi autorisant le mariage gay. Personne n'a parlé de triangles roses, car les gens n'ont pas l'obscénité stérile qui te fait dénoncer des "termites totalitaires" partout, mais nier la recrudescence de propos et d'actes homophobes, c'est comme nier l'existence de propos et d'actes islamophobes ou antisémites : c'est du nihilisme, et ça daube. La propension de certains associations à faire du zèle ou à choisir de mauvais combats ne change rien au fait que les premières menaces contre les libertés et les individus résident chez les fachos et les sectaires, PAS chez ceux qui veulent défendre les droits de l'Homme. Malheureusement, il se trouve des théoriciens poisseux, secondés par des crétins inconsistants comme toi, pour prétendre inverser les principes et faire des loups des moutons, et des moutons des loups. Ce type d'enfumage, c'est méprisable. Je dis ça en sachant très bien qu'à présent, hormis quelques tronches molles qui ne perçoivent pas la supercherie, quiconque arrive sur ce forum s'aperçoit rapidement de la fraude que tu es, Démos. Je te laisse faire ta 12e sortie de l'après-midi, à présent, tacheron.
Inscrit le 30/07/2013
574 messages publiés
Cool UHT, respire du O2, tu t'excites tout seul dans les vapeurs de tes fantasmes ; ah oui, et achète toi un deuxième oeil pour voir le monde en 3D, tu as la grille de lecture un peu aplatie.

Car jamais, tu m'entends, je ne laisserai la dent des démolisseurs fouler au pied ces vieilles pierres dont le front chargé d'Histoire a bercé le cadre où nos pères ont fait leurs premiers pas et dans le sein desquelles dort un passé glorieux qui tient l'oeil fixé sur ses fils respectueux.

Jamais!

Bonne fin de soirée UHT...

----------------

http://www.numerama....be.html?1619915
DemosUpSlash le 13/08/2013 à 13:59
UHT a dit : une idéologie qui distille un poison criminogène et peut engendrer le basculement d'une société dans la ségrégation, le pogrom voire la guerre, doit être interdite, et les raisons de cette interdiction doivent être expliquées et enseignées génération après génération.

ctrlC/ctrlV -> celle là je me la mets dans un cadre pour me marrer quand j'ai le vague à l'âme

Sacré UHT, un tweet débile et il part en couilles grave...




Inscrit le 24/05/2013
659 messages publiés
Tu la fermes jamais, ta gueule, hein... Con de troll va.
Inscrit le 29/10/2012
62 messages publiés
Bienvenue dans un monde ou
Les inconnues
les nuls
Colluche
Le luron n'auraient pas leurs places ....
Un monde bien aseptisé
et nikolas sirkis ... Émile Wandelmer
fichtre ckeditor me retourne une erreur et mon navigateur prend l'eau c'est injuste
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Août 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8