Ne vérifiant pas les demandes de retraits de liens piratés qu'elle envoie à Google, la chaîne américaine HBO a demandé au moteur de recherche de supprimer un résultat menant au logiciel open-source VLC de VideoLAN.

Il arrive régulièrement que les ayants droit abusent des portes que leur ouvre Google, et demandent au moteur de rechercher de retirer des liens vers des contenus qui n'ont rien d'illégaux. Il s'agit le plus souvent d'erreurs dues au volume très important de demandes de retraits semi-automatisées envoyées par Google par les ayants droits, comme nous l'avait expliqué la société française LeakID, qui fait partie des plus actives au monde.

Rien que le mois dernier, Google a dû traiter plus de 14,8 millions de demandes de déréférencement de liens, dont 1,2 millions pour la seule de chaîne de télévision HBO, qui produit notamment la très célèbre série télévisée Game of Thrones.

Or dans sa tentative de faire disparaître les traces menant à des copies piratées de Game Of Thrones, HBO a demandé à Google de supprimer la page d'un site BitTorrent qui ne permettait pas de télécharger un épisode de la série TV, mais une copie parfaitement légale du lecteur multimédia open-source VLC :

La demande, formulée le 27 juin dernier, a été adressée au nom de HBO par la société IP Echelon, située sur Hollywood Boulevard à Los Angeles. Alors que la demande porte sur les copies piratées de Game Of Thrones, d'autres contenus que VLC sont également visés par erreur, comme un film érotique, un jeu vidéo, un album de Ben Harper, ou encore des photos de mannequins (pour ne citer que quelques exemples…). En tout, 872 liens sont visés, et n'ont visiblement pas été vérifiés par le prestataire de HBO, qui fait trop confiance à ses logiciels robots pour repérer automatiquement les copies piratées.

Par le passé, HBO a même demandé à Google d'effacer le site officiel de HBO.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés