Publié par Guillaume Champeau, le Vendredi 24 Mai 2013

Free Mobile n'a pas eu d'effet dévastateur pour les télécoms

Même si Free a cassé les prix, l'arrivée du nouvel entrant sur le marché de la téléphonie mobile n'a pas eu l'effet dévastateur annoncé pour les autres opérateurs télécoms. Les revenus sur les services mobiles n'ont reculé en 2012 que de 7,3 %.

N'en déplaise à Martin Bouygues, qui avait tenté de faire croire à une vague de licenciements dans le secteur des télécoms si Free accédait au marché mobile, l'arrivée de Free Mobile n'a pas eu les effets dévastateurs annoncés. L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a en effet publié les résultats provisoires de son observatoire des marchés des télécoms (.pdf) pour l'année 2012, qui montrent que "le nombre de salariés des opérateurs de communications électroniques est resté stable en 2012". Il y a même une reprise des embauches depuis 3 ans, "après un peu plus de dix ans de baisse continue". Actuellement, 129 000 personnes sont employées par les opérateurs télécoms en France.

Par ailleurs, alors que certains opérateurs affirmaient que le tassement des prix handicaperait la progression technologique, "le montant des investissements réalisés par les opérateurs est, pour la troisième année consécutive, en forte hausse" constate l'Arcep. Les opérateurs ont investi plus de 10 milliards d'euros en 2012, dont 7,3 milliards hors achats de fréquences, ce qui ne s'était jamais vu depuis l'ouverture à la concurrence du marché des télécoms, en 1998. Le mobile représente la moitié des investissements, avec environ 4 milliards d'euros destinés au haut débit mbile (3G et 4G).

Enfin, malgré la forte pression sur les prix exercée par Free lors du lancement de Free Mobile en janvier 2012, le marché ne s'est pas écroulé. Les clients finals ont payé collectivement 42 milliards d'euros de factures télécoms en 2012 (fixe et mobile), ce qui ne représente qu'une baisse de 4,1 %. Les prix sur les services mobiles n'ont chuté "que" de 11,4 % en moyenne annuelle. Les plus gros consommateurs, qui ont le plus gagné avec la généralisation des forfaits mobiles, n'ont vu en moyenne leur facture baisser "que" de 15,5 %, ce qui n'est pas la dégringolade annoncée.

"Si le marché des services mobiles avait déjà été marqué en 2011 par un recul du revenu des opérateurs suite au changement du taux de TVA appliqué aux services de diffusion audiovisuels, la baisse des revenus en 2012 est largement imputable à la baisse des tarifs des opérateurs en lien avec l’arrivée de Free mobile sur le marché. Le revenu des services mobiles s’élève à 17,6 milliards d’euros en 2012, en recul de 7,3% sur un an", précise l'Arcep.

L'effet de Free Mobile s'est surtout fait ressentir sur le volume des échanges. Le volume d'heures de communications a ainsi augmenté de 13,6 %, tandis que les data ont atteint près de 100 000 To contre 60 000 To en 2011. Les SMS et MMS ont aussi explosé, avec 185 milliards de messages émis (+ 25,3 %).

L'arrivée de Free a "servi de révélateur du basculement de la valeur, de la voix vers la data sur les réseaux 3G", expliquait le patron de l'Arcep en début d'année. "Certes, les opérateurs se trouvent actuellement, en France comme dans beaucoup d'autres pays, notamment européens, dans une situation moins favorable que par le passé. Mais notre conviction est que leur avenir réside dans leur capacité à investir pour faire émerger de nouveaux services de communications répondant aux besoins".

"Même en baisse, les marges devraient suffire, en 2013 et à moyen terme, à financer l'investissement".

Publié par Guillaume Champeau, le 24 Mai 2013 à 13h30
 
17
Commentaires à propos de «Free Mobile n'a pas eu d'effet dévastateur pour les télécoms»
Inscrit le 04/06/2009
715 messages publiés
Petite question :
Dans le graph numéro 1, qu'est ce que le nouveau cadre réglementaire ?
Juste un truc pour prendre en compte les intérimaires/sociétés de services ?

Car la question est là : les chiffres donnés prennent-ils tout le monde en compte ou seul les réels employés des opérateurs ?
Inscrit le 04/06/2009
715 messages publiés
Bin merci !
J'ai lu rapidement (vu le pavé ...) et pas de trace de réponse à ma question
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
Donc l’argument des licenciement chez les opérateurs,c'étaient simplement pour faire du chantage ?!? Nooooon,pas possible !!!
Inscrit le 13/08/2010
8735 messages publiés
Martin Bouygues nous a joué les pucelles effarouchées ? Pauvre chochotte ? Meuuuhh non, même pas.
Ce couillon de Martin a juste cherché à berner les politiques par son petit rôle de comédien. Et son château se porte bien, merci pour lui.
Et l'ARCEP ne s'y est pas trompée.
Bien sûr que l'arrivée de Free Mobile est un formidable facteur dynamisant de ce marché qui était tenu par les 3 "historiques", qui ont été condamnés pour entente illicite sur les prix, ne l'oublions pas. Le consommateur y a gagné de meilleurs tarifs et des offres élargies en termes d'usage. Et les 3 ont été obligés de se sortir les doigts du c..
Ils décalent le débat avec l'arrivée de la 4G, mais c'est un poil prématuré, voire grossier dans le contexte.

La moralité de l'histoire : faire du chantage à l'emploi comme Bouygues et SFR l'ont fait récemment est un véritable crachat à la face des chômeurs et des gens qui touchent le RSA en France.

Et ceci est tout à fait révélateur de leur état d'esprit et de la vision qu'ils ont de leurs salariés.
Inscrit le 21/04/2009
995 messages publiés
Bien résumé, un moyen subtil de lacher du lest à sa montgolfière ( comme disat le PDG dans un film comique ) et se débarrasser du surplus sans la case prudhomme.
Inscrit le 13/08/2010
8735 messages publiés
Bouygues menace de "lâcher du lest"


Inscrit le 26/10/2009
391 messages publiés
L'information est tout de même biaisé ...
Pour travailler dans le domaine, je peux expliqué en quoi c'est quand même handicapant.
Certe, il y a peut de "licenciement", mais pour parler de Orange (exemple que je connais), du jours au lendemain Orange à remercier tout les prestataires de service.
Par exemple, une équipe qui était composé d'un chef de projet Orange, et de 3 développeurs de SSII, les 3 dev ont été renvoyé à l'agence ...
Donc c'est sur, Orange s'en tire pas mal, mais les effectifs ont quand même été divisé par 2 ou 3. Et même si Orange ne licencie pas, les SSII qui ce retrouve avec un taux d’inter-contrat de plus de 50% (5% est un chiffre acceptable, 10% est très compliqué, 50% ... c'est juste catastrophique) eux n'ont pas d'autre choix que de licencier ... Or les chiffres ne sont pas ici exprimé.

Je ne jette pas la pierre à Free, mais pour travailler dans les télécoms, je peux vous assurer que l'arrivé de free à quand même eu un effet très marquant au niveau de l'emplois (au-revoir ma prime de fin d'année et mon augmentation ... au-revoir aussi au collègue devenu "plus indispensable")
Inscrit le 08/08/2012
2043 messages publiés
Bizarre, je bosse en SSII et le seul secteur d'activité qui baisse, c'est l'industrie. Le bancaire/assurance et les télécommunications sont stables...
Inscrit le 10/04/2012
213 messages publiés
pour ma part en SSII l'heure est plutôt au recrutement... D'ou tiens tu ton information quarkup ???
Inscrit le 17/03/2008
2825 messages publiés
Mais est-ce qu'il n'y a pas eu un effet d'aubaine ?

J'veux dire - Si Orange a pu remercier 2/3 des presta comme ça, alors même qu'ils n'ont pas de problèmes de trésorerie, c'est qu'ils l'auraient fait de toute façon.
Là, c'était juste LA bonne occasion de en plus pouvoir geindre auprès du gouvernement: "Vous voyez, en cassant notre oligopole, vous mettez des gens au chômage".

Dans l'exemple que tu cites: Si dans l'équipe de 4, il y avait 3 presta: Qui effectue leur boulot, à présent ? Le chef de projet "Orange" ?
Idem pour la prime de fin d'année: Vu la trésorerie d'Orange, Free n'est qu'un prétexte - Ils en ont profité pour vous sucrer la prime, c'est tout (Il faudrait se renseigner pour savoir si ceux qui ont pris la décision de sucrer cette prime se sont également appliqué cette mesure.....)

On répète tellement que "non, Orange n'est plus France Télécom, c'est une société privée maintenant" : LE rapport ci-dessus montre bien qu'ils en ont aussi toute les ficelles et les arnaques, et qu'ils ont crié au loup et pleuré avant d'avoir mal.
[message édité par obcd le 24/05/2013 à 14:54 ]
Inscrit le 20/03/2009
1173 messages publiés
pour ton augmentation et ta prime, je sais pas si t'es au courant mais il y a une cris là dehors, alors il a bon dos free.
Inscrit le 20/07/2011
945 messages publiés
"les effectifs ont quand même été divisé par 2 ou 3" ta façon de calculer est digne de ton orthographe.
Inscrit le 03/10/2011
6939 messages publiés
Est-ce que le renvoi des dev de SSII n'est pas lié à l'augmentation du nombre d'indiens déportés ?
Pourquoi payer 3 dev quand tu peux en avoir 30 pour le même prix ?
Inscrit le 11/02/2009
401 messages publiés
Moi j'suis passé de 18€ de forfait à rien vu que c'est devenue partie integrante de mon forfait free que j'avais deja, donc une sacrée putain de diminution! Donc du point de vue personnel, c'est COOL!

Maintenant niveau telecom, l'argent moins present chez les telecoms ira ailleurs, l'argent circule. Donc si ça creera surement des emplois ailleurs. Et je suis pas mecontent que ce soit ailleurs que chez Orange

Mais rassure toi, pour connaitre d'autres grosses SSII qui bossent dans d'autres secteurs, ils n'auront pas non plus leur primes de fin d'année, et ça sera pas la faute de Free. (enfin les boss et cadre supp l'auront eux, faut pas deconner )
Inscrit le 10/04/2012
213 messages publiés
De toute façon ces sociétés sont complètement capitalistes... ne pas les aider à capitaliser ne sera que mieux pour nous et nos salaires !!!
Inscrit le 25/05/2013
1 messages publiés
Sans free je n'aurai jamais pris d'abonnement mobile car le prix d'un abonnement était hors de prix, la vraie concurrence est arrivée enfin.Même si on ne reste pas tous chez free , le changement est enfin la.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9