Bientôt disponible dans de prochains Windows Phone ? Microsoft a déposé un brevet sur un système qui permet d'interagir avec un téléphone mobile en effectuant des gestes autour de l'écran, plutôt que directement sur l'écran lui-même.

Comment étendre les possibilités d'interaction avec les appareils mobiles tout en continuant à réduire leur taille, ce qui interdit de multiplier les boutons ? La semaine dernière, nous révélions qu'Apple travaillait à des écrans tactiles sensibles à la pression, qui permettraient aux interfaces graphiques de réagir différemment selon la force qu'exerce l'utilisateur sur les différentes parties de l'écran. Microsoft, lui, a une idée très différente.

La firme de Redmond a déposé un brevet sur un système d' "entrée de geste omnispatial", qui apporte un semblant de Kinect aux téléphones mobiles. L'utilisateur tient le smartphone d'une main, mais peut le piloter de l'autre en réalisant des gestes autour du téléphone, qui sont détectés par des capteurs de présence et/ou des caméras tout autour de l'appareil.

Il est ainsi possible par exemple de zoomer/dézoomer une image en pinçant dans l'espace autour du téléphone, ou de faire pivoter un objet en effectuant un geste de rotation avec la main. L'écran reste ainsi visible en permanence, sans être caché par les doigts qui glissent d'ordinaire sur les écrans tactiles.

Dans son brevet, Microsoft précise que la technique peut être adaptée à tout appareil mobile, y compris une console de jeux portable, ou une manette. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés