Publié par Julien L., le Mardi 19 Février 2013

Google veut assécher les finances des sites illicites

Google contre le piratage, troisième épisode. Après le filtrage de termes liés au piratage et le déclassement de sites dans le collimateur des ayants droit, l'entreprise américaine compte s'en prendre aux finances de ces espaces. L'entreprise compte mettre à exécution son plan dès ce printemps. MasterCard, Visa et PayPal sont impliqués dans ces discussions.

Autrefois accusé de passivité face au piratage, Google est aujourd'hui pleinement engagé contre la contrefaçon sur la toile. Après avoir filtré de certains termes dans les suggestions instantanées de son moteur de recherche, après avoir commencé à déclasser les sites recevant le plus de demandes de suppression de liens de la part des ayants droit, le géant américain va ouvrir un nouveau front.

Selon les informations du Telegraph, c'est au porte-monnaie que Google compte désormais frapper. La firme de Mountain View veut s'en prendre aux finances des sites suspectés de favoriser le piratage. Et elle veut s'en prendre à eux le plus vite possible. Il est question de couper les vivres de ces espaces dès ce printemps, si les principaux services de paiement en ligne sont disposés à suivre.

Au regard du calendrier évoqué pour assécher les sites illégaux, on peut raisonnablement supposer que les discussions ont atteint un stade avancé. Et si la stratégie de Google n'est pas encore connue, ce n'est pas le cas de ses futurs partenaires. À la table des négociations se trouvent notamment MasterCard, Visa et PayPal. Ces trois firmes connaissent bien le sujet, puisqu'elles empêchent Wikileaks de recevoir des dons.

La mise en place d'un blocus financier est une mesure de lutte contre le piratage considérée comme particulièrement efficace. Même la Hadopi évoque cette piste pour casser les plateformes de téléchargement illicite, en mobilisant les intermédiaires financiers (régies publicitaires, services de micro-paiement, banques, sociétés de cartes de crédit...).

Mais c'est oublier l'existence de voies alternatives pour payer des services visés par une stratégie d'étouffement. Ainsi, BitCoin pourrait très vite apparaître comme un refuge, en proposant une monnaie électronique décentralisée qui échappe à tout contrôle. Wikileaks acceptait déjà Bitcoin pour recevoir des dons. Désormais, c'est au tour de Mega de prendre en charge Bitcoin.

Publié par Julien L., le 19 Février 2013 à 10h40
 
25
Commentaires à propos de «Google veut assécher les finances des sites illicites»
Inscrit le 02/05/2012
102 messages publiés
Le Bitcoin a de l'avenir
Inscrit le 25/09/2009
475 messages publiés
Et pour les petits malins, il y a toujours duckduckgo et cie ...

Depuis quant les entreprises privées sont dotée de pouvoir législatif ? Enfin, faut croire que ça doit beaucoup rapporter...
Inscrit le 23/09/2006
3314 messages publiés
depuis le jour ou elles ont les moyens financiers de le faire, c'est a dire depuis un bail
Inscrit le 06/04/2011
3975 messages publiés
Y a pas que Google dans la vie.
pour chercher des liens ou autres , on ouvrira un autre concurrent et pis c 'est tout.
et les hébergeurs partiront ailleurs vers la concurrence.
Inscrit le 24/03/2009
918 messages publiés
"Votre site illégal ne peux plus recevoir d'argent à cause d'un blocage de fonds ? Utilisez BitCoin !"

Ca a l'air super sain comme économie.
[message édité par Warp le 19/02/2013 à 11:03 ]
Inscrit le 24/12/2011
2317 messages publiés
Votre site jugé illégal par des entreprises privées parce qu'elles cherchent à défendre leur business, sans qu'aucun juge ne se soit prononcé, se retrouve bloqué par les cartels mafieux des cartes bancaires ? Utilisez BitCoin !

Voilà c'est corrigé.
Inscrit le 24/03/2009
918 messages publiés
C'est pas moi qui ai écrit "illicite" dans le titre de mon article puis qui l'ai répété plusieurs fois dans l'article en lui-même, hein.
[message édité par Warp le 19/02/2013 à 11:41 ]
Inscrit le 24/12/2011
2317 messages publiés
C'est vrai mais ça t'a semblé suffisamment exact pour en faire la base de ton raisonnement.
Inscrit le 28/04/2009
627 messages publiés
100 % d'accord avec thb à ce sujet.

Par ailleurs le piratage et les sites illicites ont de beau jour au vue de la médiocrité de l'offre légale. J'ai un nouvel exemple récent, j'ai acheté une série la chronique du tueur de roi, il y a actuellement 3 tomes bah le truc drôle c'est qu'il est IMPOSSIBLE d'acheter le tome 2 car il est en rupture de stock ... !
Je l'ai trouvé en 5 minutes gratuitement sur internet ... Voilà c'est ça l'offre légale.
Inscrit le 24/03/2009
918 messages publiés
Un raisonnement ?Je n'ai fais qu'une analogie de l'article en lui-même.

Donc, encore une fois, si tu veux corriger quelqu'un ici, envoie un mail à Numerama.

Cependant, on est d'accord tous les deux que ton hypocrisie ne peut cacher le fait que tu aies très bien compris de quoi je parlais, que le fait d'utiliser BitCoin comme alternative afin de toucher de l'argent grâce à des sites web de warez, de piratage et autres joyeusetés n'allaient pas faire de cette monnaie virtuelle un modèle de vertu économique. N'est-ce pas ? Bien.
[message édité par Warp le 19/02/2013 à 15:59 ]
Inscrit le 23/09/2006
3314 messages publiés
paypal et visa, ce sont eux qui avaient fait pression sur un site d'artistes / communauté infographie 3d que je frequentais car y'avais parfois de la nudité (pas du porno, de la simple nudité dans certains trucs postés sur le site

genre "si vous filtrez pas/retirez pas tout ca, on gere plus vos paiements"

alors aujourdhui ce sont les sites pirates/illegaux/illicites, mais demain ces gens la decideront de ce qui est licite ou pas sans passer par le juge, avec pour seul critere leur morale etriquée et personnelle

non merci
Inscrit le 21/02/2005
372 messages publiés
Le net reste libre et pour longtemps. Quand Google n'affichera plus ce que l'on recherche, on ira voir ailleurs, c'est tout.
Inscrit le 13/08/2010
8377 messages publiés
Tu ferais peut-être bien d'y aller tout de suite, histoire de calmer Gogole, non ?
Inscrit le 19/10/2009
6474 messages publiés
Heu...
gogole va les priver de sa propre régie pub ?

La bonne blague...

Sinon, ce n'est pas une mauvaise chose en soit, que les sites ' illégaux ' ne puissent plus être financés par la pub.

Non, ne vous énervez pas, ne me sautez pas à laggle...

Réfléchissez.
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
pourquoi utiliser paypal et cb alors que les virements bancaires marchent très bien ??


une question, mis à part si bitcoin rencontre une adoption massive dans le monde physique, qui va échanger nos bitcoins contre des monnaies étatiques ? les banques ? et si celle ci refusent ou imposent de gros frais de change ?

enfin, un problème basique qui se posera a bitcoin puisque cette monnaie ne peut connaitre l'inflation vu qu'elle est limitée en terme de volume, aura t'on un jour des millonnièmes de bitcoin pour se payer pizzas et sites web ?

un bitcoin finira t'il par valoir des milliers voires des dizaines de milliers d'euros, comme l'once d'or ou d'argent aurait dû le faire (si la courbe de l'inflation avait suivit). sachant qu'en plus, les bitcoins peuvent disparaitres alors que l'or et l'argent, non.
Inscrit le 28/04/2009
627 messages publiés
une question, mis à part si bitcoin rencontre une adoption massive dans le monde physique, qui va échanger nos bitcoins contre des monnaies étatiques ? les banques ? et si celle ci refusent ou imposent de gros frais de change ?


Je ne pense pas qu'on puisse arriver à cette extrémité, par contre on pourrait imaginer que ça devienne une monnaie alternative viable ... (surtout si les banques commencent à faire la loi par elle même).
Dans ce cas, tu ne vendrais pas forcément aux banques (encore que je pense qu'elles seront dedans, vu qu'il va y avoir moyen pour elle de faire de l'argent) mais directement aux gens.
Si ça développe on verra surement des moyens simple d'échanger les bitcoins ... (ce n'est que simple supposition ceci étant dit).

enfin, un problème basique qui se posera a bitcoin puisque cette monnaie ne peut connaitre l'inflation vu qu'elle est limitée en terme de volume, aura t'on un jour des millonnièmes de bitcoin pour se payer pizzas et sites web ?


Je crois bien que c'est l'idée, plutôt que de multiplier le nombre, on divisera le nombre. à‡a récompense quand même vachement les premiers acheteurs ceci étant dit.

un bitcoin finira t'il par valoir des milliers voires des dizaines de milliers d'euros, comme l'once d'or ou d'argent aurait dû le faire (si la courbe de l'inflation avait suivit). sachant qu'en plus, les bitcoins peuvent disparaitres alors que l'or et l'argent, non.


Il en va de même pour tout notre système financier, demain il pourrait disparaitre et les euros ne plus rien valoir. Si c'est suffisamment implanté dans la société c'est quasi impossible mis à part un gros crash ...
Inscrit le 17/03/2008
2791 messages publiés
A titre perso, je trouve pas ça si mal.

Je m'explique.

* Concernant les sites de partage de fichiers (ou de liens) entre particuliers à titre gratuit, de deux choses l'une:
- Soit c'est un VRAI business (==les gens vivent de ça), et alors c'est un métier, qui doit être soumis aux même règles (injuste il est vrai) que les autres métiers.
- Soit, comme c'est souvent le cas au moins pour les petits sites, c'est une passion. Dans ce cas, effectivement comme toute passion, les créateurs du site paient pour l'hébergement, entretien, ... en contrepartie de la satisfaction. Certes c'est plus gérable lorsque le site fait 10M de visiteurs par jour, ce qui justement incite à avoir plein de petits sites , fait par des gens passionnés.
Dans ce dernier cas, autant il me parait anormal que l'état tente de bloquer ça (Hadopi/répression/...) , autant il me parait également anormal que les admins de ces sites gagnent de l'argent (dans ce cas-là OK mais on en reviens au 1er point).

Dans ce contexte, s'attaquer au volet financier des sites de partage me parait pas incohérent: Seul resteront ceux qui sont réellement intéressé par le partage, et non par le pognon généré.
(Il y aura peut-être aussi des sites payants, mais qui auront comme maintenant une fréquentation quasi-nulle, en tant que "site légal", qui est a présent une mention suffisante pour éloigner les clients potentiels)

* Par contre, me parait indispensable qu'un juge (ou au moins un tiers non partie prenante) donne son aval avant une telle "asphyxie financière": Si les sociétés du secteur privée peuvent, d'elles-même, décider quel site aura droit aux paiement et quels site n'y auront pas droit, c'est un boulevard vers l'arbitraire et la concentration des services (d'autant plus dangereux que c'est exactement ce que souhaitent ces grands groupes, mais aussi les états qui trouvent bien plus simple de parler à Google qu'a 10.000 petites entités avec une durée de vie de 4 mois).
On l'a vu avec wikileaks, dès qu'un site ou un service déplaira un tant soit peu à l'establishment , il serait coupé financièrement, et ça pourrait être un bon début d'immobilisme.

* Ou alors, un mal pour un bien, ça pourrais justement inciter ces sites "hors norme" d'inventer de nouvelles manières de faire, de nouveaux types de financement. Les Bitcoins comme cités dans l'article sont intéressant, il existe d'autres moyens aussi, peut-être sans passer par le système monétaire international....
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Question con : à un moment ou un autre, il est encore prévu qu'un juge se prononce sur le caractère illicite des sites en question, ou Google décide de tout tout seul ?
Inscrit le 06/02/2012
157 messages publiés
Reponse : cas Wikileaks

Paypal et consorts s'en tapent depuis longtemps des décisions de justice
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Donc logiquement les Anons vont aller défoncer Gougueule.
Inscrit le 24/03/2009
918 messages publiés
Ouais, doit y avoir des script kiddies qui plannifient déjà une DDOS sur les serveurs Google en ce moment. Le gros truc, quoi.
En attendant d'avoir une justice adaptée pour ce genre de cas, évidemment.
[message édité par Warp le 19/02/2013 à 16:02 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Une justice pour sanctionner les gros opérateurs économiques qui se sentent pousser des ailes de flics sans passer par la case du juge ?

Oui t'as raison, c'est extrêmement urgent...
Inscrit le 20/01/2012
165 messages publiés
Par curiosité j'aimerais bien voir les sites warez sans financement , histoire de voir qui pirate pour le pognon et qui le fait par idéologie.Quelque chose me dit qui y'en resterait plus beaucoup en ligne magré le fait que tout le monde balance le faire pour le peuple et non pour l'argent =)
[message édité par Marika2073 le 19/02/2013 à 18:46 ]
Inscrit le 06/02/2012
157 messages publiés
Quelque chose me dit que croire qu'on peut réellement leur couper toute source de revenue, c'est avoir fume la moquette.
à‡a poussera juste les gens a laisser tomber Paypal et développera de nouveaux moyens de paiement (Bitcoin et autres) qui ne sont pas contrôlés par ces multinationales ricaines
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Février 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10