Les analystes de la banque d'investissement Morgan Stanley ont cherché à évaluer le montant de l'accord signé entre Google et Apple permettant au premier d'être le moteur de recherche par défaut sur les terminaux du second. Ce partenariat s’élèverait à un milliard de dollars par an.

Google est aujourd'hui le moteur de recherche le plus fréquenté au monde. Si la qualité des résultats, la célérité avec laquelle les réponses sont apportées et le design épuré du site sont autant de facteurs qui ont contribué au succès de l'entreprise, ce ne sont pas les seuls. En effet, la société de Mountain View maintient aussi sa domination en mettant la main à la poche.

Au fil des années, Google a conclu divers accords financiers avec d'autres sociétés pour faire de son service le moteur de recherche par défaut. Des partenariats ont ainsi été signés avec la fondation Mozilla, qui édite le navigateur web Firefox, et la firme norvégienne Opera Software, qui fournit diverses solutions similaires. Rien d'étonnant : Firefox et Opera sont deux des navigateurs les plus utilisés au monde.

Accord avec Apple

Mais Google ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Bien décidé à conserver sa place de leader dans la recherche web, le géant de Mountain View s'est également rapproché d'Apple. Les deux firmes se sont ainsi entendues pour faire de Google le moteur de recherche par défaut sur tous les terminaux mobiles de la société de Cupertino (iPhone, iPad et iPod Touch).

L'accord a bien résisté aux aléas de la guerre commerciale que se livrent les deux groupes. En effet, malgré les tensions entre Apple et Google, causées non seulement par la compétition dans le secteur des systèmes d'exploitations mobiles, mais aussi par la rivalité au sein du marché des terminaux nomades (tablettes et smartphones), les deux sociétés l'ont maintenu.

Signe que l'accord est très lucratif pour Apple et indispensable pour Google. Combien ce dernier paie-t-il donc pour être le moteur de recherche par défaut sur iOS ? En 2010, Business Insider indiquait que la firme de Mountain View verse chaque année 100 millions de dollars à sa rivale dans le cadre de ce partenariat. Ce montant serait la conséquence directe d'une enchère remportée par Google il y a quelques années.

Un milliard de dollars

Mais le même Business Insider se fait cette fois l'écho d'un rapport rédigé par l'une des plus grandes banques d'investissement au monde, Morgan Stanley. À en croire les auteurs du document, Google paierait pas moins d'un milliard de dollars par an à Apple pour demeurer le moteur de recherche par défaut sur iOS. C'est un montant tout simplement gigantesque.

Cependant, ce serait un investissement nécessaire et au final très rentable pour Google. Le groupe américain, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 50,2 milliards de dollars l'an dernier, peut ainsi contrôler la quasi-totalité du marché de la recherche en ligne depuis un mobile. 95 %, évalue l'analyste Scott Devitt de Morgan Stanley.

Pour Google, la dépense en vaudrait la chandelle. En assurant sa position sur iOS tout en étant le moteur de recherche naturel sur Android, le groupe se retrouve incontournable sur deux OS qui représentent la quasi-totalité du marché des systèmes d'exploitation mobiles. De cette façon, l'entreprise américaine s'assure du même coup le contrôle indirect du marché de la publicité mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés