Publié par Julien L., le Vendredi 11 Janvier 2013

Bruxelles suspecte Google de détourner le trafic web vers ses services

Alors que Google a échappé aux foudres de la FTC aux États-Unis, l'entreprise américaine se retrouve acculée en Europe. La Commission européenne se fait plus insistante chaque jour, réclamant un changement d'attitude du moteur de recherche vis-à-vis de ses rivaux. Pour le commissaire européen en charge de la concurrence, Google détourne le trafic web vers ses services. À lui de changer ça au plus vite, sinon Bruxelles l'y obligera.

La Commission européenne avait été très claire : qu'importe le verdict de la Federal Trade Commission (FTC), Bruxelles ne changera pas ses plans. L'enquête visant Google, accusé d'abus de position dominante en Europe, suivra son cours et ne sera en aucune façon affectée par les conclusions de l'autorité américaine responsable des pratiques anticoncurrentielles.

Contrairement à la FTC, la Commission européenne a matière à obliger Google à revoir ses pratiques, en particulier vis-à-vis de ses concurrents. C'est en tout cas ce qui transparaît de l'entretien accordé de Joaquín Almunia, commissaire chargé de la concurrence et vice-président de l'organe exécutif, au Financial Times. L'entreprise américaine est ainsi accusée de détourner du trafic vers ses services.

"Nous poursuivons notre enquête, mais ma conviction est que Google détourne du trafic", a expliqué l'Espagnol au quotidien britannique, confiant sa crainte que la position dominante  de Google dans la recherche en ligne ne se soit transformée au fil des années en abus de position dominante. Car la société de Mountain View a évidemment tout intérêt à soutenir ses propres solutions.

Si les inquiétudes de Joaquín Almunia ne se sont pas encore traduites concrètement par une intervention directe de la Commission européenne, il n'en demeure pas moins que l'Europe tient un discours nettement plus musclé que les États-Unis. La FTC s'est montrée en effet conciliante, en ne fixant pas de mesures particulières à la surexposition des services du géant américain.

Cependant, l'Europe n'est pas l'Amérique et les parts de marché dans chaque pays sont loin d'être identiques. Ainsi, Google ne gère "que" 66 % des requêtes outre-Atlantique alors qu'il contrôle plus de 90 % des recherches effectuées dans les 5 principaux pays du Vieux Continent (Allemagne, Espagne, Italie, France, Angleterre). La perception du problème et ses effets éventuels ne sont ainsi pas identiques.

Au fil des ans, Google a développé tout un écosystème de produits que l'entreprise compte bien alimenter en internautes. Le groupe n'est plus un simple moteur de recherche mais édite aussi des services rivalisant avec d'autres solutions. Il était alors reproché au groupe américain de mettre en avant des résultats issus de ses filiales, au détriment d'autres firmes.

La mise en garde de Joaquín Almunia est toutefois assortie d'une échappatoire : aucune sanction ne sera prise si Google propose de lui-même et d'ici la fin du mois de janvier des solutions satisfaisantes pour rétablir une concurrence loyale sur la toile. Car il s'agit plus d'un problème de présentation des services du groupe qu'un problème d'algorithme, laisse entendre le commissaire européen.

Publié par Julien L., le 11 Janvier 2013 à 14h03
 
30
Commentaires à propos de «Bruxelles suspecte Google de détourner le trafic web vers ses services»
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
sans déconner ??????????
Inscrit le 14/06/2007
3 messages publiés
Quand je pense que Google se faisait le chantre de la neutralité du réseau vis à vis de Free... je me gausse !
Inscrit le 19/09/2009
317 messages publiés
Ca c'est un truc qui m’énerve les gens qui mettent la neutralité du net et une pseudo neutralité éditoriale sur le même plateau. Ca n'a rien a voir.

Un FAI n'est pas un editeur de contenu, il fourni un service neutre qui en permettant aux internautes d'envoyer/recevoir des paquets de données. Quand il propose l’accès a Internet, c'est l’accès a Internet complet, pas a un sous ensemble. Et si tu veut diffuser ton site, tu n'a pas a payer le fai, tu paye ton serveur et la bande passante, la bp et l'archi du FAI elle est payé par ses propres abonnées.

Un éditeur d'un site, bah il affiche ce qu'il veut sur son site, il y a pas de rapport avec la neutralité du net la dedans. Au passage, je signale que sur tous les moteurs de recherche avant l'ere de google (Yahoo, Altavista ...) on pouvait payer cash pour avoir son site en dans les premiers résultats, donc a ce jeu la, google est plutot clean.

Apres, dans cette situation de quasi monopole, Bruxelles fait son taff comme il a pu le faire avec Microsoft en imposant le Ballot Screen, mais bordel ca n'a rien a voir avec la neutralité du net. C'est de l'abus d’une position dominante et il y a des lois qui n’ont rien à voir avec la neutralité du net.

Au passage, petit article :
http://rww.zergy.net...-net/index.html
Inscrit le 05/03/2008
922 messages publiés
C'est un effet de mode. Il y a quelques semaines c'était les VPN.
Inscrit le 24/02/2009
2217 messages publiés
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Diantre, sans rapport probablement...

Umtimatum.
Si les négociations n'aboutissent pas à la fin du mois de janvier, la miniministre de la culture déposera un projet de loi visant à rémunérer les éditeurs dont les "contenus" sont repris par Google.
http://www.zdnet.fr/...ur-39786182.htm
Inscrit le 05/06/2009
55 messages publiés
Je ne comprends pas ce qu'ils entendent par "détourner le traffic". De quoi on accuse google exactement? C'est technique? Juridique? Autre chose?
Inscrit le 11/01/2013
1 messages publiés
C'est simple et je vais vous répondre par un exemple: Lorsque j'effectue une recherche sur Google (moteur de recherche) on me propose en bandeau de migrer vers le navigateur Google Chrome (alors que j'utilise Firefox)
Inscrit le 07/08/2012
134 messages publiés
En gros, Google est accusé de favoriser ses propres services.
Par exemple, si tu recherche un lieu, une Google Map s'ouvre en petit sur le coté, pas une Map d'un concurrent.
De même, si tu cherche un traducteur automatique, il y a de bonnes chances que Google Trad soit le premier etc...

D'ou un "détournement", une façon de dire que l'internaute est tellement stupide qu'il cliquera dans tous les cas sur le premier lien, non pas parce que c'est ce qu'il voulait, mais parce que c'était le premier présenté par Google. De là, on peut affirmer que si Google se place toujours la ou clique l'internaute, alors il favorise ses propres services, plutot que ceux de ses concurrents.
Inscrit le 24/02/2009
2217 messages publiés
Inscrit le 19/09/2009
317 messages publiés
Juridique. Abus de position dominante, c'est a dire dans le cas présent profiter de son quasi monopole sur les moteurs de recherche pour s'imposer dans d'autres secteurs.
Il y a deja eut le cas par le passé avec Microsoft qui profitait de sa position dominante dans les systemes d'exploitations pour imposer son navigateur.
Inscrit le 05/06/2009
55 messages publiés
OK, merci. Google n'est pas mon ami, quand certains parlent de les faire participer financièrement aux infrastructures réseau, je plussoie. Quand d'autres veulent leur faire payer les impôts qu'il ne paye pas grâce à l'optimisation fiscale douteuse, je suis d'accord. Quand on essaie de les empêcher d'utiliser notre vie privé comme une marchandise, je suis 100% pour. Mais là, j'ai un peu l'impression qu'à Bruxelles il enc..... des mouches.
Inscrit le 24/02/2009
2217 messages publiés
Si Youtube était fractionné en mille services différents appartenant à mille entreprises différentes dans le monde, devraient-ils les mille "participer financièrement aux infrastructures réseau"? Si oui pourquoi les autres sites ( dont Numérama, Wikipédia... ) ne participeraient pas aussi? Tout l'internet en proportion de leur trafic? Dont nous lorsqu'on upload ( P2P, courriel, cloud... ).
Ou alors on taxe Google parce qu'il est unique et qu'il a du fric?

Pour l'optimisation, j'ai répondu dans un autre sujet: si la loi le permet, c'est la loi qu'il faut changer. Si Google fraude, alors il doit être jugé.

Vie privée, ouais, la CNIL et le gouvernement devraient taper du poing sur la table. Mais aussi l'usager qui devrait changer ses habitudes.

Pour les pratiques personnelles des non-élus, je ne m'avancerai pas, mais il est évident qu'ils arrivent trop tard: Gg Translate, Gg Map, GMail, Youtube... sont devenues des références et il est normal qu'ils soient désormais au top des recherches. De plus au vu de tous les services Gg ( dont certains que je ne connaissais même pas ), il ne me semble pas qu'il les mette tellement en avant: http://fr.wikipedia....ligne_de_Google
Maintenant il est vrai aussi que Gg affiche Gmap et pas les autres.
[message édité par Severe le 11/01/2013 à 23:02 ]
Inscrit le 19/09/2009
317 messages publiés
Oui, en gros tu milite pour le retour du minitel.
Un pseudo-Internet (by Orange) ou les personnes (aujourd'hui google, demain le gus de base) souhaitant proposer un site web devra en plus de son infrastructure et sa bande passante financer directement les différents fournisseurs d’accès. (Alors que bon, si ces derniers font le moindre centimes de benef c'est parce-que lui et d'autres millions de gus proposent du contenu)

C'est facile de dire, ils sont gros, gras, ils ont du pognon et ca va m'eviter de payer plus cher pour compenser l'augmentation de la bande passante moyenne par abonné chez les fournisseurs d'acces, mais il faut reflechir au "coup d'apres".
On se dirige vers un web a plusieurs vitesses ou pour chaque fai tu va avoir des sites avec une bande passante premium et d'autres limités. Et a ce jeu la, je craint fortement que sur le long terme, ce ne sont pas les gros sites avec une puissante assise financière qui seront limités. (Si je paye un FAI une bande passante "première", je veut obtenir un avantage concurrentiel par rapport aux autres)

Apres, pour ce qui est des impots et de l'utilisation des données personnelles, je plussoie, mais c'est un autre debat. (Et surtout, ca se regle avec des lois, pas des principes. Qu'une boite cherche a maximiser ses benefs, c'est normal, c'est sa raison d'etre, apres c'est a la législation de s'adapter pour eviter les abus )
[message édité par Baltyre le 12/01/2013 à 02:10 ]
Inscrit le 24/02/2009
2217 messages publiés
Je retiens pour usage ultérieur "coup d’après ... demain le gus de base ... web à plusieurs vitesses"
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Oui, en gros, ce que reproche Bruxelles à Google, c'est de faire comme Bruxelles.

Ma fois, pourquoi pas, vu combien gagne un député ou un commissaire là bas, si loiiiiiiiiiiin de nous, ça doit être super amusant de jouer à ça.
Et puis ça passe le temps...
Inscrit le 15/03/2011
239 messages publiés
En quoi google est un monopole ?
Chaque personne est LIBRE d'utiliser n'importe quel moteur de recherche pour faire ses recherche.
Personne n'est obligé d'utiliser google a l'heure d'aujourd'hui.
Et si malgré les gens préfèrent google, c'est parce que c'est cela réponds a leur demande. Ce n'est en aucun cas un monopole puisqu'il existe des offres concurrentes accessibles a tout moment quelque soit la machine (smartphone, pc, quelque soit le navigateur). Contrairement au monopole de windows où il fallait réinstaller tout un OS. Ici ce n'est qu'une petite adresse web a taper.
Donc Google a le droit de faire ce qu'il veut sur son site.
[message édité par ladyblabla le 11/01/2013 à 17:48 ]
Inscrit le 24/02/2009
2217 messages publiés
Nan, il suffisait d'installer Firefox et de le déclarer "navigateur par défaut".

Gg n'est pas un monopole, il est dominant. Mais comme ça touche les revenus de la concurrence...

Moi, je veux que les sites et boutiques Orange/SFR... fassent de la pub pour Free
Inscrit le 07/06/2012
37 messages publiés
La notion de monopole est ici vue dans son sens économique (dit de fait : détention d'un pouvoir de marché très important c'est-à-dire ici supérieur à 60% de parts de marché et non dans son sens juridique (dit de droit comme a pu l'être la téléphonie fixe avec France Télécom ou comme l'est aujourd'hui encore le rail avec réseau ferré de France).

Google a, en France, 90% de parts de marché. Elle a donc un monopole sur la recherche en ligne.
[message édité par 7Giddy le 11/01/2013 à 23:48 ]
Inscrit le 27/07/2012
41 messages publiés
N'oubliez pas Google Chrome qui n'a qu'une seule raison d'être : fournir une "meilleur expérience" web sur les services Google.
Moyen détourné de guider les brebis vers la bergerie.
Vive les navigateurs web non distribués par une société commerciale. Pour le web et par les utilisateurs !
Inscrit le 19/09/2009
317 messages publiés
Oui, enfin en attendant ils te financent les navigateurs en question, ils ont le bon gout de pas te mettre le couteau sous la gorge pour utiliser leur navigateur et par dessus le marché il liberent leur code source, ce qui te permet d'utiliser un fork libre sans tracking si tu le souhaite.
Inscrit le 04/04/2010
47 messages publiés
je suspecte que Carouf et Auchamps mettent leurs produits en avant .... Et dire que nos impots servent à financer ces technocrates européen ....
Inscrit le 12/04/2012
87 messages publiés
Sauf que pour ton exemple, tu a le choix, et les services proposés sont équivalents
Inscrit le 14/07/2004
7572 messages publiés
flow (Modérateur(rice)) le 11/01/2013 à 19:53
Tout comme Google.
Inscrit le 24/02/2009
2217 messages publiés


http://www.kommunaut...natives-google/
[message édité par Severe le 12/01/2013 à 04:24 ]
Inscrit le 29/05/2011
204 messages publiés
ah parce qu'on est obligé de passer par google ?
Inscrit le 07/06/2012
37 messages publiés
Avant d'avancer que l'autorité de la concurrence européenne est d'une débilité profonde, il faudrait avoir 2-3 notions de droit de la concurrence.

Le droit de la concurrence a pour but la protection des consommateurs et/ou des concurrents face à la domination d'une entreprise (ou de plusieurs agissant de concert) sur un marché. L'idée est qu'une telle domination va conduire l'entreprise qui en bénéficie à augmenter les prix une fois les concurrents mis sur la touche (ou à arrêter d'innover pour maximiser ses gains).

Pour un exemple récent et concret (bien que juridiquement discutable) : SFR, Orange et Bouygues dominaient le marché de la téléphonie mobile, les MNVO n'étaient pas assez forts pour leur faire du tord donc les prix étaient élevés. L'arrivée de Free les a mis en danger, les prix ont baissé.

L'Union européenne veut donc que les entreprises soient sur un pied d'égalité pour préserver un maximum la concurrence et considère que Google utilise de façon abusive ses 90% de parts de marché, causant une rupture de l'égalité qui pourrait conduire à une monopolisation de fait.
Inscrit le 24/02/2009
2217 messages publiés
Merci. Agréable de voir des neurones en fonctionnement.

Y'a juste le "qui pourrait" qui me fait penser à Minority Report.
Inscrit le 04/04/2010
47 messages publiés
t y crois vraiment à se que tu dis ? Non parce que orange sfr bouygues ont profité de se systeme (l entente) depuis plus de 10 ans. il a fallu que free (et faut remercier fillon meme si je ne le supportes pas) entre avec tant bien que mal sur le marché pour que les choses bouges ... sinon ils avaient été deja condamnés et malgré cette condamnation ils continuaient à s arranger !
Quand tu vas a carouf en plein milieu du rayon à la hauteur de ts yeux y a les produits carouf et apres si tu te forces à regarder en bas ou en haut tu as les autres marques .... pas plus compliqué et si t as de l argent tu achetes des zones mais ca va te couter bonbon (tete de gondole et autres...)

L histoire de la concurrence sur le papier c est pour les etudiants il faut leur faire croire que le système libéral est vertueux et apparemment ça fonctionne parce que tu viens nous réciter se que tu as appris par cœur

pour revenir a google personne n oblige les gens à l utiliser d ailleurs il y a des zones dans le monde ou google est peu utilisé ! Si tu veux utiliser un autre moteur de recherche commence par changer tes habitudes !En fait tous cas ce cinema autour de google c est seulement parce que les technocrates aimeraient pouvoir gratter plus de leur argent ( se que je peux comprendre) enfin non à la fin le citoyen que nous sommes n y gagnons rien ...tu paieras toujours tes taxes et tes impots !

nonon soyons serieux la seule chose qu il faut retenir c est que plus tu es puissant et riche et plus tu peux te permettre de faire se que tu veux et puis c tout !l argent ne donne pas le bonheur et pour tous le reste il y a mastercard ...

Exemple de non concurrence malgré un marché sois disant concurrentiel :

Ebook :http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/08/31/trois-editeurs-a-l-amende-pour-entente-sur-les-prix-des-ebooks_1753945_651865.html

Bonbons: http://lexpansion.le...rix_321146.html
Tv: http://www.challenge...eleviseurs.html
Lessive: http://www.leparisie...011-1758577.php
...je m arrete là y en à trop lol tape "entente prix" chez gogole lol
[message édité par OuLaLA33 le 12/01/2013 à 13:39 ]
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Je reformule, hum...

Il y a un rapport à votre avis? /lol

Ultimatum.
Si les négociations CONCERNANT LA PRESSE n'aboutissent pas à la fin du mois de janvier, la miniministre de la culture Filippetti déposera un projet de loi visant à rémunérer les éditeurs dont les "contenus" sont repris par Google.

http://www.zdnet.fr/...ur-39786182.htm
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10