Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 19 Novembre 2012

Votre enfant veut devenir chirurgien ? Qu'il joue aux jeux vidéo d'abord !

Confirmant par l'expérience une étude canadienne de 2010, l'Université du Texas a démontré que ceux qui jouent à des jeux vidéo apprennent plus vite à maîtriser les outils nécessaires à la chirurgie robotique, destinée à être la véritable révolution médicale du 21ème siècle.

 
Le fait de jouer à des jeux-vidéo semble avoir un effet positif pour l'apprentissage et la maîtrise des nouvelles techniques de chirurgie robotique basées sur l'utilisation de mains robotisées, dont les gestes sont ordonnés à distance par le chirurgien qui les exécute devant un écran de contrôle. C'est la conclusion à laquelle est parvenue une étude menée par la Branche Médicale de l'Université du Texas (UTMB), qui a comparé les performances de ses internes à celles de lycéens et collégiens habitués aux jeux vidéo. L'Université veut savoir ce qui peut améliorer l'apprentissage d'une technique révolutionnaire, qui permet déjà à des médecins d'opérer dans leur spécialité, à des milliers de kilomètres de distance.

Les auteurs de l'étude ont réalisé une expérience dans laquelle ils ont placé trois groupes de cobayes devant un robot de chirurgie, en leur faisant réaliser successivement les 32 étapes nécessaires à l'apprentissage de l'utilisation du robot. Le premier groupe était composé de médecins étudiants en chirurgie de l'UTMB ; le second d'étudiants en premières années ("college students"), et le troisième de collégiens ou lycéens ("high-school students"). Une fois l'apprentissage réalisé, les groupes devaient réaliser une série de 20 tests de dextérité, impliquant la manipulation de matériel chirurgical.

Or le test a montré que les jeunes étudiants et lycéens faisaient au moins aussi bien que les internes en médecine, voire parfois mieux dans certains cas. En revanche, lorsque la même expérience a été réalisée pour simuler une cœlioscopie sans robot, les chirurgiens formés par l'UTMB s'en sortaient beaucoup mieux que les plus jeunes.

Selon les auteurs de l'étude, la dextérité dans l'utilisation des robots s'explique par le temps passé par les deux groupes de jeunes sur les jeux vidéo. En revanche, ils n'ont pas vu de différence notable entre les lycéens qui jouent 4 heures par jour en moyenne, et les jeunes étudiants qui passent deux heures par jour sur les jeux vidéo. 

La conclusion n'est pas inédite. Déjà il y a deux ans, nous avions rapporté les conclusions similaires d'une étude canadienne, qui montrait que les jeux vidéo favorisent l'apprentissage des tâches visuo-motrices complexes, essentielles à la chirurgie. Il avait été démontré que les joueurs utilisaient plus activement leur cortex préfontal, qui est responsable des fonctions cognitives, alors que les non-joueurs devaient davantage solliciter leur lobe pariétal, utilisé notamment pour la perception de l'espace. Comme si les joueurs pouvaient davantage se concentrer sur ce qu'ils faisaient, alors que les non-joueurs devaient se concentrer pour comprendre comment faire.

Publié par Guillaume Champeau, le 19 Novembre 2012 à 11h49
 
12
Commentaires à propos de «Votre enfant veut devenir chirurgien ? Qu'il joue aux jeux vidéo d'abord !»
Inscrit le 13/08/2010
7292 messages publiés
Haha... le gamin qui joue au docteur... ça rappelle des souvenirs, non ?



Plus grand, il ira s'inscrire ici : http://www.eits.fr/
[message édité par mosquito33 le 19/11/2012 à 12:10 ]
Inscrit le 26/11/2003
1049 messages publiés
Sinon, pour les plus petits ils peuvent se tester sur ça .
Inscrit le 13/08/2002
226 messages publiés
il n'aurait pas un peu la tête dans l'cul le chirurgien de la photo ?
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Et donc quand on a réussi à obtenir l'écaille d'or dans OOT, sans utiliser l’hameçon spécial, on est un killer à la pêche IRL?
J'aime bien ce genre d'expériences aussi risible qu'inutile en matière d'analyse de comportement et de compétence que ceux fait à charge contre le monde du jeux vidéo (cf. l'article de Num qui dénonce l'étude démontrant que "les JV violents rendent violents"). Les JV n'apportent ni n’élèvent rien: c'est un passe temps comme un autre dont chacun peut tirer le bénéfice qu'il veux, laissons me en paix.
Inscrit le 09/03/2009
153 messages publiés
J'aurai plutôt tendance à penser l'inverse, c'est à dire que toute activité apporte quelque chose, un savoir faire ou une façon de penser qui peut être applicable à d'autres domaines.
L’article ne dit pas qu'un joueur sera forcement un bon chirurgien, comme tu le sous-entends dans ton commentaire sur la pêche, mais qu'il aura des facilités à appréhender des outils de commande à distance. Je ne vois vraiment pas ce que ça a d'illogique...
Je ne sais pas si vous avez déjà vu quelqu'un qui n'a jamais joué à un fps essayer de se diriger à la souris dans un environnement 3D pour la première fois, c'est assez ...drôle...
[message édité par Tipunch le 19/11/2012 à 17:13 ]
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Des anciens j'imagine.... Parce que tu prends un gamin qui n'a jamais joué à un FPS, et en 2-2 il acquières les repères et s'adapte. Ahhh la puissance de la jeunesse.

J'exagérais exprès parce que je trouve ces tests aussi risible quand ils sont à charge qu'à décharge. De plus, je suis de ton avis: tout activités apporte, ou plutot, peut apporter qq chose, pour peu qu'elle soit pratiquée d'une certaine façon. Personnellement, et je sais que je ne suis pas le seul, je joue comme je lis ou comme je regarde un film: je me divertis, je passe/occupe le temps, sans chercher plus que ça à analyser le style d'écriture, les plans séquences, les procédés mis en place pour faciliter les déplacements dans le jeux, etc... Partant de là, je ne pense pas sincèrement acquérir plus que ce qu'une autre stimulation physico-psychique (genre un sport) peut m'apporter).

il aura des facilités à appréhender des outils de commande à distance.
Comme celui qui ne joue jamais au JV mais qui exploite de façon concentrée (dans le but d'apprendre qqchose) des outils de ce genre : voiture téléguidée et autre par exemple.

Ces tests fonctionnent toujours sur un schéma binaire : joue au JV/ne joue pas au JV; et oublie plusieurs paramètres : déja, il manque l'analyse des compétences en JV (bon ou mauvais), la façon d'aborder les JV (passe temps, challenge, exutoire,...), les activités analogues annexes, ...
Et le but est toujours d'en tirer soit une vertu du JV (en pratique, souvent illusoire) pour rassurer les joueurs, ou une tare de l'activité qui gangrène cette communauté de joueur (qui pourtant réussissent tout aussi bien dans la vie que les autres).
Inscrit le 13/08/2010
7292 messages publiés
Il ne faut jurer de rien, tout en restant prudent, évidemment :
"Des joueurs de jeux vidéo pour guérir le SIDA !
Aussi improbable que cela puisse paraitre, il s'agit bien de la réalité... Des joueurs de jeux vidéo ont réussi à résoudre en quelques jours une énigme irrésolue depuis des dizaines d'années de recherches."
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Oui, "des" joueurs, pas "les" joueurs. Et ces joueurs font quoi d'autre dans la vie? suivent quel parcours scolaire/pro? c'est des no life sous expérimentés, non employé, sans activité annexe? ou des personnes à forte qualification dans les domaines scientifique/mathématique?

Je ne jure de rien, mais ce n'est pas parce que "ces" personnes qui accessoirement jouent au JV, on résolu cette énigme, que c'est parce qu'ils jouent qu'ils ont pu la résoudre.
Si demain je sauve la vie d'une personne, est ce qu'on dira que c'est parce que je lis beaucoup de comics que j'ai pu le faire? Tout au plus ça expliquerais ma motivation, mon élan dans cette action.
Inscrit le 11/01/2011
140 messages publiés
"En revanche, lorsque la même expérience a été réalisée pour simuler une cœlioscopie sans robot, les chirurgiens formés par l'UTMB s'en sortaient beaucoup mieux que les plus jeunes."

Encore heureux !!
Inscrit le 18/01/2006
24 messages publiés
"L'Université veut savoir ce qui peut améliorer l'apprentissage d'une technique révolutionnaire, qui permet déjà à des médecins d'opérer dans leur spécialité, à des milliers de kilomètres de distance"

Mouais, faut arrêter de rêver, ce type d'intervention a été fait de rares fois à titre de démonstration (l'opération Lindbergh, pour ne citer qu'elle, a été faite avec une fibre optique transatlantique dédiée mise en place par france télécom ...). En routine clinique, il reste un bon bout de chemin ... Ne serait-ce que parce qu'il faut de toutes façons 2 chirurgiens équipés à ne rien faire a côté du patient au cas où l'intervention tourne mal et qu'il faille convertir en intervention manuelle. Sans parler des contraintes de temps de latence sur la connection.

Pour revenir au sujet, effectivement les jeux vidéos ont un rôle prépondérant dans l'apprentissage de ce genre de chirurgie. On le voit très bien lorsqu'on fait des jeux d'apprentissage de geste chirurgical en réalité virtuelle. Les geeks s'en sortent beaucoup mieux que les autres, en général.

Pour répondre à un post précédent, ce n'est pas du tout la commande à distance qui ets intéressante et assimilée par les joueurs, mais plus la représentation virtuelle d'un outil que l'on contrôle avec une commande (comme un personnage dans un jeu vidéo que l'on contrôle avec les boutons de la manette) et la représentation spatiale associée (on apprend, dans un jeu, à anticiper les mouvements en référence à la représentation mentale que l'on se fait de la situation du personnage, et non de celle de sa main).
Inscrit le 02/07/2013
2 messages publiés
Bonjour,
Je suis rédacteur professionnel et je recherche un partenariat sur le long terme pour des projets de rédaction web. Je réside actuellement à MADAGASCAR et je travaille dans le secteur depuis pas mal de temps. J'ai déjà rédigé de nombreux textes comme des présentations de sites tels que ZALANDO, PRIVATEOUTLET, LAREDOUTE, des textes pour le SEO et des textes spécialisés. J'espère trouver ici des clients et que nous pourrons entamer notre collaboration très prochainement. En attendant, vous pouvez me joindre via mon mail pour une demande de devis andrianjafimpianinana@yahoo.fr.
Inscrit le 02/07/2013
2 messages publiés
Bonjour,
Je suis rédacteur professionnel et je recherche un partenariat sur le long terme pour des projets de rédaction web. Je réside actuellement à MADAGASCAR et je travaille dans le secteur depuis pas mal de temps. J'ai déjà rédigé de nombreux textes comme des présentations de sites tels que ZALANDO, PRIVATEOUTLET, LAREDOUTE, des textes pour le SEO et des textes spécialisés. J'espère trouver ici des clients et que nous pourrons entamer notre collaboration très prochainement. En attendant, vous pouvez me joindre via mon mail pour une demande de devis andrianjafimpianinana@yahoo.fr.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9