Publié par Guillaume Champeau, le Mardi 13 Novembre 2012

Amazon aussi est dans le collimateur du fisc

Amazon a fait savoir à ses actionnaires que le fisc français lui avait demandé en septembre de payer près de 200 millions d'euros au titre de ses activités en France sur une période de quatre années. La firme est déterminée à contester la demande en justice.

Après Microsoft et Google, voilà Amazon. L'entreprise de commerce électronique a confirmé aujourd'hui qu'elle faisait elle aussi l'objet d'une procédure de redressement fiscal en France. "Le leader mondial du commerce en ligne révèle dans ses déclarations à la SEC (le gendarme de la bourse américaine) que le fisc français lui demande 252 millions de dollars au titre de la période 2006-2010 pour du chiffre d'affaires réalisé en France mais déclaré à l'étranger", indique ABC Bourse. Soit environ 198 millions d'euros.

Amazon, qui utilise le type de schéma d'évasion fiscale décrit par Philippe Marini et désormais traqué par le fisc, a fait connaître son intention de combattre en justice le redressement fiscal dont il fait l'objet. La société a dit qu'elle entendait contester "vigoureusement" l'estimation du fisc français, et utiliser "tous les recours administratifs à sa disposition", voire le "contentieux judiciaire". 

La société qui fait transiter l'ensemble de ses activités européennes via une filiale établie au Luxembourg ne se laissera pas certainement pas faire, pour ne pas créer de précédent exploitable par d'autres pays. En Grande-Bretagne aussi, le fisc a décidé de passer à l'action en reprochant à Amazon, Google et Starbucks de n'avoir quasiment pas payé d'impôt outre-Manche.

 

Publié par Guillaume Champeau, le 13 Novembre 2012 à 11h11
 
12
Commentaires à propos de «Amazon aussi est dans le collimateur du fisc»
Inscrit le 12/10/2009
97 messages publiés
Clair qu'il va falloir colmater la brêche niveau fisc.
Inscrit le 06/04/2011
3808 messages publiés
Ah , des gens qui veulent s 'installer en France et déjà on fait tout pour qu 'ils se barrent .

On n ' attrape pas les mouches avec du vinaigre, nos dirigeants devraient y réfléchir.

Il fut un temps où mon beauf voulait s 'installer et il n 'avait pas encore un sou qu' on lui sautait déjà dessus. Il a jeté l ' éponge.
[message édité par dannyel le 13/11/2012 à 12:24 ]
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
c'est quand même normal que si des sociétés font des affaires en France, elles payent des impôts en France et pas au Luxembourg ou en Irlande, non ?
Inscrit le 05/09/2002
2530 messages publiés
Dans l'absolu, oui.
Dans le système européen actuel non, et vouloir faire sa cuisine dans son coin ne sert à rien.

Tant que ce ne sera pas au niveau EUROPEEN que ce sera réglé/géré pour qu'on arrête de permettre aux multinationales :
- de n'avoir qu'un seul siège social en Europe
- de ne payer globablement des impôts que dans un seul pays
- de refacturer à leurs filliales des trucs aussi stupides, hypocrites et manifestement mis en place pour faire de l'évasion fiscale comme : le droit à l'image pour l'utilisation des logos, un droit d'utilisation de la marque, facturer la gestion de la propriété intellectuelle, et j'en passe

et tant qu'on aura pas, pour les entreprises, une fiscalité UNIQUE sur toute la zone euro avec une répartition en fonction du chiffre d'affaire par pays des dits revenus de la fiscalité, on aura une évasion fiscale MAJEURE dans toute l'Europe (accessoirement on peut remercier le Luxembourg, les Pays-Bas et l'Irlande pour leur dumping fiscal qui leur permet de vivre aux dépends de l'Europe tout en torpillant les autres pays, yeah ).
Inscrit le 20/01/2012
162 messages publiés
Et à propos de Total ? Nan rien ?
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Inscrit le 05/09/2002
2530 messages publiés
Youpii... après en gros 10 ans sans payer d'impôts, cette année Total va payer des impôts qui sont encore plus faibles en proportion de ce que payent Apple, Google ou Amazon, le tout en trichant sur les prix de vente de carburant de leurs filliales étrangères aux filliales françaises pour que celles ci soient grosso modo déficitaires.


Ca s'appelle de la fraude, tout le monde sait qu'ils font depuis longtemps, c'est un peu les premiers qu'il faut tacler au lieu de les encenser et de leur faire des ponts d'or toutes les 5 minutes....
Inscrit le 24/12/2011
2273 messages publiés
Non laisse, la France est à gauche maintenant, on va plutôt taxer les pauvres.
Inscrit le 09/07/2008
1018 messages publiés
Oui apple, microsoft et amazon c'est les pauvres.
Merci pour le fou rire en tous cas.
Inscrit le 14/07/2004
7692 messages publiés
flob (Modérateur(rice)) le 13/11/2012 à 17:05
C'est plus facile d'attaquer les entreprises étrangeres (surtout US apparamment) que les francaises.

Dans l'esprit du francais moyen, c'est positif (les méchantes entreprises américaines qui volent nos richesses.....)
Inscrit le 23/09/2006
3219 messages publiés
alors pour microsoft, google et amazon on fait la traque aux fraudeurs

quand apple genere 4.2 milliards de benef (pas CA, benef) sur 1 an en france et se retrouve a payer 1.6 million d'impot seulement par le biais du meme dispositif d'optimisation fiscale, là ils disent rien...

que dire ?
Inscrit le 05/09/2002
2530 messages publiés
Faut voir aussi Total, Bouygues, Vivendi, j'en passe et des meilleures.

Les entreprises "françaises" le font tout autant... c'est juste que la moitié du temps elles n'ont pas besoin parce que "nos" élus leurs font des cadeaux fiscaux phénoménaux dès qu'ils le peuvent (faut vous souvenir du cadeau fiscal de Sarko à Total sur 8/10 ans leur permettant de payer 0 impôts légalement sur cette période, qui compte leurs 3 exercices records autour de 12/14Milliards de béneft.... nice ?).
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9