Avec son nouvel iPhone 5, Apple crée un nouveau standard propriétaire pour brancher les appareils et accessoires Apple : la connectique Lightning. Une connectique pourtant extrêmement proche du Micro-USB qui fait standard dans l'industrie, et qu'Apple a ostensiblement boudé pour conserver le contrôle sur l'écosystème des accessoires.

On le savait depuis déjà plusieurs mois, le nouvel iPhone 5 présenté hier par Apple introduit un nouveau type de connecteur pour les futurs appareils de la firme de Cupertino. Adieu le vieux et gros connecteur à 30 broches qui existait depuis les toutes premières générations d'iPod ; il est désormais remplacé par un nouveau connecteur 80 % plus petit, baptisé Lightning. 

Sur le plan du design, il est indiscutable qu'Apple ne pouvait pas conserver plus longtemps son ancien connecteur, devenu trop imposant par rapport aux exigences de miniaturisation qu'imposent les smartphones de dernières générations. Il est même étonnant que le changement n'intervienne qu'aujourd'hui, 11 ans après le lancement du premier iPod (mise à jour : des lecteurs nous rappellent qu'en fait, le 30 broches est arrivé en 2003 avec la troisième génération de l'iPod. Auparavant, c'était un port Firewire). C'est une retraite bien méritée.

Mais le Lightning est un formidable témoin de la politique de rejet absolutiste des standards par Apple, qui ne veut surtout rien faire qui puisse permettre une compatibilité de ses produits avec ceux de ses concurrents. Quitte à tomber dans l'absurdité la plus totale.

Contrainte par les mêmes exigences de miniaturisation, les concurrents d'Apple, Samsung en tête, ont tous adopté un connecteur standard : le Micro-USB. Apple aurait pu suivre la norme. Il aurait même dû, puisqu'il a signé en 2009 un protocole d'accord (.pdf) avec la Commission Européenne, qui engage les constructeurs de téléphones mobiles à utiliser le standard Micro-USB sur leurs mobiles et leurs chargeurs. Mais Apple avait pris soin de faire ajouter à l'accord l'article 4.2.1, qui stipule que "si un constructeur met à disposition un adaptateur (Micro-USB vers) un port non-Micro-USB sur le téléphone mobile, ceci constitue la mise en conformité" avec l'accord.

C'est donc ce qu'Apple fait, depuis l'iPhone 4S. La firme de Cupertino a commercialisé en octobre 2011 un adaptateur micro-USB vers son connecteur à 30 branches, essentiel vu la différence de dimensions entre les deux connectiques, ici matérialisée par nos lignes jaunes :

A l'époque, on pouvait regretter que l'iPhone 4S n'adopte pas la norme Micro-USB, mais l'on pouvait encore comprendre la commercialisation d'un tel adaptateur, dès lors qu'Apple souhaitait continuer à assurer la compatibilité de l'iPhone avec l'énorme écosystème d'accessoires pour iPod et iPhone, qui exploitent le connecteur 30 branches. 

Or avec l'iPhone 5, cette comptabilité a été rompue (encore une fois, pour une raison tout à fait légitime). Pour utiliser l'iPhone 5 ou les nouveaux iPod avec d'anciens docks au format 30 branches, il faut nécessairement en passer par un adaptateur femelle > mâle, à brancher sur l'ancien dock. Il coûte 29 euros.

Pour brancher un ancien accessoire distant disposant d'une sortie 30 branches vers un iPhone ou iPod de dernière génération, Apple propose aussi un adaptateur femelle > mâle doté d'un cordon de 20 cm. Il coûte 39 euros (soit 50 centimes le centimètre de cordon, puisque la différence avec l'accessoire précédent est le cordon).

Et pour brancher un ancien iPhone ou un ancien iPod vers les nouveaux docks et autres accessoires qui seront bientôt commercialisés avec un connecteur mâle Lightning ? Rien. Apple, qui selon les rumeurs se réserve l'exclusivité de la vente des adaptateurs, n'en propose aucun avec une sortie mâle 30 broches et une entrée femelle Lightning. Comme dirait l'autre, "C'est une révolution, il faut tout racheter".

Pourtant, que ce soit au niveau technologique ou au niveau du design, la connectique Lightning n'apporte  rien (ou presque rien, nous y reviendrons). Il suffit pour s'en convaincre de regarder l'adaptateur Lightning vers Micro-USB que vend Apple 19 euros pour se conformer à ses engagements européens. Les dimensions de son Lightning sont exactement les mêmes que celles du port Micro-USB :

Et vu de dessus :

Il sera difficile pour Apple de faire croire qu'il n'a pas délibérément choisi de ne pas respecter la norme Micro-USB, pour garder le contrôle absolu sur l'écosystème, très juteux pour son chiffre d'affaires. Personne ne pourra commercialiser d'appareils avec connectique Lightning sans payer une redevance à Apple.

Mais puisqu'il faut quand même faire croire qu'il pense au bien-être de ses clients, Apple a trouvé LA justification :

"Pour affiner et alléger l'iPhone 5, il a fallu remplacer le connecteur 30 broches par quelque chose d'innovant, de plus petit et de plus efficace : le connecteur Lightning. Celui-ci bénéficie d'une conception à 8 signaux intégralement numérique beaucoup plus durable que celle du connecteur 30 broches. Lightning présente une autre caractéristique incroyable : il est réversible. En d'autres termes, il se branche dans les deux sens."

Incroyable !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés