L'iPhone 5 pourrait être compatible avec plusieurs réseaux 4G dans le monde, et pas seulement avec les bandes de fréquences utilisées aux États-Unis. Le Wall Street Journal affirme que le smartphone d'Apple supportera aussi les normes européennes et asiatiques de la 4G.

Le 12 septembre prochain, Apple devrait très vraisemblablement dévoiler son prochain iPhone. Parmi les nouvelles caractéristiques que l'on évoque pour ce téléphone, et qui devront évidemment être confirmées par l'entreprise américaine, il y a bien sûr la compatibilité annoncé avec la quatrième génération des standards pour la téléphonie mobile (4G).

Une bonne nouvelle pour ses futurs possesseurs européens, et notamment français ? Cela reste à voir. En effet, la 4G aux États-Unis est quelque peu différente de celle sur le Vieux Continent. En France, ce sont les bandes de fréquences 800 MHz et 2,6 GHz qui seront exploitées par les opérateurs de téléphonie mobile. En revanche, les USA passent par les bandes de fréquences 700 MHz et 2,1 GHz.

Ce décalage inquiète évidemment les sociétés du secteur télécom comme Orange, qui craignent de ne pas pouvoir mettre en avant cette spécificité alors même qu'elles ont commencé à bouger sur le dossier de la 4G. Les trois grands opérateurs ont dévoilé des projets plus tôt dans l'année, et les premières offres commerciales seront vraisemblablement dévoilées l'an prochain.

"Il sera 4G américain, malheureusement on n'utilise pas les mêmes bandes de fréquences. Donc, ce n'est pas sûr. Je ne peux pas être affirmatif là-dessus, je ne veux surtout pas parler là-dessus à la place d'Apple", a déclaré Stéphane Richard en juin. "J'ai dit au dirigeant d'Apple, Tim Cook, […] que c'était important d'avoir vite un iPhone 4G LTE européen". Message qui aurait été entendu, selon le Wall Street Journal.

Le journal américain assure que l'iPhone 5 – nom provisoire – fonctionnera sur de nombreux réseaux 4G dans le monde, aussi bien en Amérique du Nord, qu'en Europe ou en Asie, mais peut-être pas chez tous les opérateurs. Et selon IDC, il y a 36 bandes de fréquences différentes utilisées dans le monde pour le LTE, contre 22 pour la 3G. La fragmentation est beaucoup marquée avec cette nouvelle génération.

Mais comme nous l'écrivions alors, une incompatibilité de l'iPhone 5 avec les réseaux 4G européens ne paraît pas être un point vraiment discriminant. La 4G est norme très jeune et loin d'être aussi répandue que l'est la 3G. Les premières villes françaises à être partiellement couvertes le seront en 2013 et il faudra attendre 2014 pour que l'opérateur historique, Orange, couvre 50 % de la population.

Hormis quelques privilégiés, la 4G en 2012 et 2013 sera encore très théorique dans l'Hexagone. Il est évidemment préférable qu'elle arrive le plus rapidement possible, mais on peut raisonnablement penser qu'Apple aura commercialisé un ou deux téléphones de plus avant la couverture de la norme concerne vraiment une majorité de mobinautes. C'est à ce moment-là que son absence deviendra discriminante lors du choix d'un nouvel portable.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés