C'est un camouflet pour Apple et Google. Le classement 2012 des firmes les plus innovantes au monde publié par Forbes place très loin ces deux sociétés. Autrefois dans le top 10, elles sont aujourd'hui à la 26ème place pour la firme à la pomme et en 24ème position pour le géant de Mountain View.

Poids lourds du domaine des nouvelles technologies, Apple et Google sont considérés par le grand public comme des entreprises très innovantes. Chaque année, les deux sociétés lancent de nouveaux produits et de nouveaux services, dans des secteurs parfois inattendus. C'est par exemple le cas de la firme de Mountain View, qui a fait sensation en présentant un prototype de voiture sans pilote et des lunettes à réalité augmentée.

Les deux firmes sont ainsi perçues comme ayant l'innovation au cœur de leurs préoccupations. Mais encore faut-il s'accorder sur ce que l'on entend par innovation. Car en effet, Forbes a une toute autre vision de Google et Apple. Si le magazine américain reconnaît que les deux groupes sont loin d'être inactifs, il ne les voit pas pour autant comme étant particulièrement inventifs.

L'édition 2012 des 100 sociétés les plus innovantes au monde est très sévère à l'égard des deux firmes américaines. Celles-ci ont été éjectées du top 10 et ont fortement dégringolé au classement général. Google se retrouve en 24ème position et Apple à la 26ème place. Un an auparavant, les deux sociétés se retrouvaient respectivement en 7ème et 5ème position.

Est-ce à dire que Forbes ne perçoit plus l'innovation portée par ces sociétés high-tech ? Le top 10 montre le contraire : Salesforce (spécialiste des logiciels de gestion basés dans l'informatique en nuage) arrive en tête du classement, Amazon (commerce électronique) est 3ème, Red Hat (spécialiste de l'open source) suit juste derrière et Baidu (moteur de recherche chinois) se place en 5ème position.

Dans un article annexe, Forbes explique comment le classement 2012 a été composé : en s'appuyant sur divers critères économiques et financiers, et non pas le nombre de nouveautés dévoilées chaque année, le volume de titres de propriété intellectuelle en possession, les sommes investies en R&D ou la capacité à imposer son rythme dans un secteur très concurrentiel.

"Notre méthode repose sur les investisseurs, qui votent avec leur portefeuille, pour identifier les sociétés dont ils pensent qu'elles seront innovantes aujourd'hui et à l'avenir", écrit Forbes. Autrement dit, Google et Apple ne sont pas bien classés parce que les investisseurs ne croient pas énormément en leur potentiel pour aller au-delà de leur sphère d'influence et conquérir de nouveaux clients, sur de nouveaux marchés.

La manière dont Forbes a agencé son classement des entreprises innovantes sera inévitablement discutée. Mais Google et Apple n'ont guère de souci à se faire, en fin de compte. Elles restent deux entreprises ayant une attractivité exceptionnelle. Le classement des sociétés préférées des étudiants le montre : Apple et Google sont systématiquement dans le top 5.

Grandes écoles de commerce et de management, universités, écoles d'ingénieurs… Apple et Google ont à portée de main d'importants réservoirs de mains-d’œuvre qui peuvent justement apporter dynamisme, créativité et innovation en leur sein. De quoi aborder l'avenir sans trop de crainte.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés