C'est une décision qui sera lourde conséquence pour les clients d'Apple et les fabricants tiers. Alors que la firme de Cupertino utilise depuis plus de dix ans le même connecteur à 30 broches pour connecter ses appareils mobiles, elle aurait décidé de changer de stratégie avec l'iPhone 5. Celui-ci serait doté d'un connecteur à 19 broches, menaçant l'interopérabilité matérielle.

Géant américain de l’électronique grand public, Apple s’est imposé comme un acteur incontournable dans les secteurs de la téléphonie mobile, des tablettes numériques et des baladeurs multimédias. Des centaines de millions d’iPhone, d’iPod et d’iPad ont été vendus dans le monde entier, permettant au groupe d’imposer ses formats et tous les niveaux.

Au niveau du matériel, le connecteur Dock s’est très vite imposé. Celui-ci est présent sur de nombreux accessoires et produits conçus par des fabricants tiers. C’est le cas de nombreuses chaînes HiFi par exemple. Chaque fois qu’un constructeur vend un accessoire directement conçu pour l’iPod, Apple touche une commission grâce à un accord de licence.

Le revers de la médaille est pour les consommateurs et les industriels. Comme ces accessoires et produits sont uniquement tournés vers la connectique d’Apple, les consommateurs n’ont pas la liberté de relier leur appareil Apple autrement, tandis que les fabricants dépendent des choix technologiques de la firme de Cupertino… qui en passant dégage de substantiels revenus.

Mais tout cet écosystème pourrait être violemment chamboulé dans quelques mois. Techcrunch annonce que le prochain connecteur Dock conçu par Apple disposera de 19 broches au lieu de 30 actuellement. Trois industriels impliqués dans la conception du prochain iPhone, qui doit être annoncé cette année, ont rapporté la même information au site américain.

Si cette évolution est confirmée, c’est tout l’écosystème qui sera obligé de s’adapter. Car le Dock d’Apple est au c
?ur des produits
de la marque américaine. Tous les iPhone le supportent aujourd’hui, ainsi que les iPad, les iPod touch, les iPod nano, l’iPod 5ème génération et l’iPod classic. Au total, 22 appareils sont concernés. Et on peut aisément penser que le Dock à 19 broches sera le futur standard d’Apple.

Pour le consommateur, la transition sera désagréable. À moins qu’un adapteur ne voit le jour pour atténuer cette rupture technologique, il faudra peut-être racheter une partie du matériel. C’est en tout cas une crainte légitime au regard du nombre d’utilisateurs et de produits potentiellement concernés. L’interopérabilité matérielle pourrait en prendre un coup.

( photo : Apple Dock Connector, CC BY-SA Synthesis Studio )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés