Free Mobile a compté 2,6 millions de clients au 31 mars 2012, ce qui lui a permis d'obtenir une part de marché de 4 %. Selon le groupe, les abonnés se répartissent de manière équilibrée entre ses deux forfaits et ses nouvelles activités dans le mobile lui a permis de générer un chiffre d'affaires frôlant les 100 millions d'euros.

Ils sont donc 2,61 millions à avoir succombé au charme de Free Mobile. Le quatrième opérateur, qui a lancé ses offres commerciales le 10 janvier dernier, n’est donc pas parvenu à franchir la barre symbolique des 3 millions d’abonnés avant la fin mars. Cependant, il a réussi à se constituer une première part de marché de 4 % en l’espace de 80 jours. Part de marché qui est appelée à croître dans les mois à venir.

En effet, les données fournies par Iliad ne portent que sur le premier trimestre 2012, qui s’arrête au 31 mars. Or, il est clair que Free Mobile a recruté de nombreux autres abonnés depuis cette date et doit compter, selon les chiffres qui circulent, au moins 3 millions de clients.

Dans son communiqué (.pdf) dédié à ses résultats du premier trimestre, l’entreprise de télécommunications souligne que les recrutements de nouveaux clients « se répartissent de manière équilibrée entre les deux forfaits, entre Freenautes et nouveaux venus, ainsi qu’entre abonnements avec portabilité et abonnements avec attribution d’un nouveau numéro« .

Free Mobile propose deux forfaits. Le premier, qui est l’offre principale du groupe, est un abonnement facturé 19,99 euros par mois. Celui-ci comprend notamment les appels illimités vers la France, les DOM et 40 destinations, les SMS et MMS illimités et Internet avec 3 Go de data. Le second, proposé à 2 euros par mois, donne droit à une heure de communication et 60 SMS (les abonnés Free ayant même droit à une réduction).

Les nouvelles activités de Free dans le mobile lui ont permis par ailleurs de générer un chiffre d’affaires de 97,5 millions d’euros sur le premier trimestre, dont 86 millions d’euros pour les services de télécommunications et 11,5 millions pour la vente de terminaux. Le chiffre d’affaires consolidé global est ainsi en hausse de 28,6 % par rapport à la période précédente.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés