Le lancement tablette de Google pourrait être repoussé de deux mois, afin de procéder à des retouches finales sur son design, affirme le site The Verge. Le géant américain aurait l'intention de s'aligner sur le prix du Kindle Fire d'Amazon, vendu 199 dollars (150 euros).

La commercialisation de la tablette tactile de Google pourrait connaître un léger retard, selon des informations obtenues par le site The Verge. Initialement prévue en mai, la sortie de l’appareil aurait finalement lieu en juillet. La raison ? Google veut absolument rester compétitif face à ses rivaux et cherche donc à réduire ses coûts de production pour aboutir à un prix de vente aussi bas que possible.

Pour y parvenir, la firme de Mountain View aurait décidé de s’accorder deux mois supplémentaires avec ASUSTeK, chargé de la partie matérielle, pour apporter des modifications au niveau du design. Car certains produits concurrents, comme le Kindle Fire, sont très compétitifs : 199 dollars (environ 150 euros), alors que la tablette de Google pourrait coûter autour de 200 euros.

Google viserait donc un prix sensiblement équivalent à celui du Kindle Fire. Si une telle baisse se confirme, lles gains espérés par le constructeur seront mécaniquement moins importants que prévu même si des concessions sont faites sur le plan matériel. Reste que Google pourra d’une certaine manière se rattraper, en misant sur la consommation de contenus payants sur Google Play, via sa tablette.

La tablette serait équipée d’un écran d’une diagonale de 7 pouces, d’un processeur quatre cœurs Nvidia Tegra et d’une connexion en WiFi. Pour animer le tout, c’est Android dans sa quatrième version (Ice Cream Sandwich) qui a été sélectionné comme système d’exploitation mobile. Le produit devrait être directement vendu depuis une page web dédiée, sans le moindre intermédiaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés