Publié par Julien L., le Mercredi 30 Novembre 2011

Facebook est placé sous surveillance pendant 20 ans aux Etats-Unis

Facebook est dans le collimateur de la FTC pour 20 ans. L'agence américaine, spécialisée dans le droit de la consommation, a signé un accord à l'amiable avec le réseau social afin de vérifier que la confidentialité des données personnelles est bien respectée. Le site devra se soumettre à des audits indépendants tous les deux ans et s'engager à recueillir le consentement explicite des membres à chaque modification sensible des réglages.

Facebook rentre dans le rang. Le réseau social a obtenu le feu vert de la Federal Trade Commission (FTC), une agence américaine spécialisée dans le droit de la consommation, pour appliquer un train de mesures destinées à éviter les écarts en matière de confidentialité des données personnelles. Facebook devra notamment se plier à des audits réguliers et indépendants pendant une période de 20 ans.

Il fallait au moins ça pour contraindre le site communautaire à se montrer plus précautionneux à l'égard des données personnelles, d'autant que Facebook compte aujourd'hui plus de 800 millions de membres. Bien qu'extrêmement populaire, le réseau social a malheureusement défrayé la chronique à de nombreuses reprises ces dernières années, s'attirant les foudres des associations et des autorités de régulation.

Mais avec cet accord, Facebook va devoir changer de fusil d'épaule et respecter scrupuleusement la vie privée de ses utilisateurs. C'est en tout cas l'objectif de l'accord à l'amiable passé entre la FTC et Facebook. "L'innovation au sein de Facebook ne doit pas s'effectuer aux dépens de la vie privée de l'utilisateur" a commenté le président de l'agence américaine, Jon Leibowitz.

Dans le détail, les audits se dérouleront tous les deux ans et le premier sera effectué dans un délai de quinze mois maximum. En parallèle, le site communautaire s'engage à obtenir le consentement explicite des membres avant la moindre modification qui irait à l'encontre des réglages en rapport avec la collecte, le partage et la confidentialité des données personnelles.

Pour justifier les exigences demandées à Facebook, la FTC a listé sept cas où le réseau social a fait défaut. Par exemple, il avait été promis aux utilisateurs que les données personnelles ne seraient pas partagées avec les régies publicitaires et les annonceurs. Or, le réseau social a menti sur ce point puisque certaines informations ont effectivement été transmises.

L'entreprise avait également effectué à la fin de l'année 2009 plusieurs modifications au niveau des paramètres de vie privée sans prévenir correctement les membres du site. La FTC a rappelé dans son communiqué que des informations définies comme privées, comme les listes d'amis, avaient été rendues publiques, sans l'autorisation des principaux intéressés.

Les manquements de Facebook ne seront pas résolus d'un coup de baguette magique parce que la FTC a décidé de placer le site sous surveillance. Preuve en est, de nouvelles pratiques ont été pointées du doigt encore récemment, concernant des cookies traceurs et des profils "fantômes".

Publié par Julien L., le 30 Novembre 2011 à 17h25
 
9
Commentaires à propos de «Facebook est placé sous surveillance pendant 20 ans aux Etats-Unis»
Inscrit le 05/03/2008
805 messages publiés
Les naïfs croient! C'est comme si vous demandiez à la NSA, de ne pas faire d'écoutes illégales.
Inscrit le 25/11/2006
1143 messages publiés
Fesse BOUC , non merci .
déjà assez ficher comme cela depuis ma naissance, je ne suis pas une marchandise.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Facebook c'est toujours sans moi. J'y étais et je le regrette très amèrement vu que malgré la suppression de mon compte, je n'ai aucune preuve qu'ils ont bien supprimé toutes mes données personnelles sur leur serveur.
J'ai mis sur Facebook des choses que je n'aurais jamais du mettre, comme des photos de famille (tout ça parce que ma nièce m'a demandé de les mettre, alors que ça aurait été tellement plus intelligent de les envoyer par mail ou mieux de les héberger sur mon propre serveur avec une petite galerie genre Piwigo) Après réflexion je les avais supprimé, vu le manque de confiance que m'inspire ce site. J'ai été assez bête pour penser qu'il suffisait de supprimer ces données de son profil pour que celle ci soient supprimé du serveur. Jusqu'au jour où je découvre avec stupeur que Facebook garde une trace de tout !
J'ai péché par excès de naïveté. Mais si on m'a eu une fois, on m'aura pas deux !!!
Inscrit le 12/05/2009
2 messages publiés
Le problème est, selon moi bien plus important que cela... Facebook ne doit pas être loin d'avoir atteint la taille critique lui permettant d'avoir des profils réels ou "shadow" de TOUS les internautes (ceux inscrits et les autres). En effet grâce à l'utilisation intelligente :-( des carnets d'adresses importés, des liens, des emails envoyés, voire probablement des contenus encore plus personnels, facebook trace des toiles d'araignées d'une efficacité redoutable... j'ai été ciblé par facebook, sans m'être jamais inscrit, aussi bien au niveau personnel (ils m'ont relié, par exemple, à un petit cousin qui ne porte, bien sûr, pas le même nom que moi) qu'au niveau professionnel (où j'ai été "connecté" via un contact scientifique Roumain)... bref que de joyeusetés en perspective !

bien le bonjour chez vous (comme dirait N°6)
[message édité par acimino le 30/11/2011 à 18:39 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Donc maintenant que Facebook a bien niqué tout le monde (enfin, quelques 500 ou 600 millions d'incrits en tous cas, + leurs amis qui ne sont pas sur FB mais sur qui FB a récupéré des infos), maintenant que Facebook a bien niqué tout le monde pendant 6 ans, et constitué ses bases de données, on veut le "faire rentrer dans le rang" ??

Se conformer au respect de la vie privée et des choix de ses utilisateurs signerait la mort de FB. Ce site de merde continuera à se soustraire aux lois - d'ailleurs pour ce que vaut la loi US en matière de protection des données...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
june, le 30/11/2011 - 18:24
Facebook c'est toujours sans moi. J'y étais et je le regrette très amèrement vu que malgré la suppression de mon compte, je n'ai aucune preuve qu'ils ont bien supprimé toutes mes données personnelles sur leur serveur.


Ils ne l'ont bien évidemment pas fait.

Tu leur as cédé malgré toi tous ces contenus en t'y inscrivant à l'époque, ça figurait dans leurs CGV.


june, le 30/11/2011 - 18:24

J'ai mis sur Facebook des choses que je n'aurais jamais du mettre, comme des photos de famille (tout ça parce que ma nièce m'a demandé de les mettre, alors que ça aurait été tellement plus intelligent de les envoyer par mail ou mieux de les héberger sur mon propre serveur avec une petite galerie genre Piwigo) Après réflexion je les avais supprimé, vu le manque de confiance que m'inspire ce site. J'ai été assez bête pour penser qu'il suffisait de supprimer ces données de son profil pour que celle ci soient supprimé du serveur. Jusqu'au jour où je découvre avec stupeur que Facebook garde une trace de tout !
J'ai péché par excès de naïveté. Mais si on m'a eu une fois, on m'aura pas deux !!!


Non, mais comme le dit Acimino au-dessus, Facebook a déjà des infos sur des centaines de millions de personnes, des profils qualifiés d'une rare richesse : même si demain ils ne pouvaient plus collecter quoi que ce soit, ils sont déjà en possession du Graal marketing.

Facebook est la plus grande escroquerie jamais inventée.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
tutonic, le 30/11/2011 - 17:48
Les naïfs croient! C'est comme si vous demandiez à la NSA, de ne pas faire d'écoutes illégales.


C'est comme si un ex-balladurien promettait une "république irréprochable".

Comme si un ex-candidat socialiste promettait de ranger sa bite.

Comme si un ministre de l'intérieur prétendait respecter les libertés individuelles.

D'ailleurs l'article de Julien le dit à la fin : Facebook a un gros train d'avance en ce qui concerne les moyens d'enculer le monde et de violer la loi.

Un audit "tous les deux ans" ? super. Autant vérifier tous les deux ans qu'il n'y a pas de collusion dans les marchés publics, pas de spéculation à Wall Street, pas de paradis fiscaux, ou pas de trafic d'armes dans le monde.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 30/11/2011 à 19:43 ]
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
Si FB existe encore dans 20 ans lol. C'est assez présompteueux comme supposition...
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Bah oui ! ça me fait penser au fait qu'il fut une époque où le réseau social à la mode était...Myspace. On voit ce qu'il est devenu depuis !!
Il suffit qu'une société sorte un jour un réseau social plus novateur et s'en est la fin de Fesse-bouc ! On alors que la mode des réseaux sociaux disparaissent au profil d'une autre mode tout aussi con.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11