Selon le site UniversFreebox, SFR ciblerait les clients de Free dont le nom est à consonance turque ou arabe, et leur mentirait ensuite sur les conditions commerciales de l'opérateur pour les convaincre de souscrire un abonnement chez SFR.

Mise à jour : SFR nous a fait savoir qu’il « dément formellement » les accusations graves portées par UniversFreebox. Interrogé sur la possibilité que les commerciaux de sous-traitants aient pu utiliser de telles méthodes pour atteindre leurs objectifs, l’opérateur écarte totalement cette hypothèse. Il affirme que les commerciaux encadrés par des prestataires externes suivent une charte imposée par SFR, qui interdit ce type de démarchage.

L’affaire pourrait se résoudre en justice. S’il veut défendre son image de marque, SFR pourrait en effet déposer plainte après la publication de l’article d’UniversFreebox. Mais ce dernier affirme que les informations qu’il diffuse sont issues d’attestations signées par abonnés démarchés par l’opérateur. Lesquelles pourraient être produites en défense lors d’un éventuel procès en diffamation.

Article du 13 octobre 2011 – L’accusation est particulièrement grave. Nos confrères d’UniversFreebox affirme que dans son démarchage téléphonique, qui a pour objectif de recruter les abonnés de Free, SFR ciblerait « les Freenautes dont le nom est à consonance turque ou arabe« , ce qui est déjà une faute grave en soi. Mais en plus, l’opérateur userait de méthodes des plus contestables, en mentant à ces abonnés pour obtenir leur résiliation :

La méthode est toujours identique : Ils reçoivent un appel, provenant soit disant de Free, leur indiquant que dès le mois prochain, les appels vers la Turquie et le Maroc ne seront plus inclus dans le forfait. S’agissant d’une modifications des conditions générales de vente, le commercial précise alors que le Freenaute peut résilier son abonnement. Le commercial indique alors qu’il peut s’occuper de toutes les démarches, sans frais, pour migrer vers un autre opérateur qui propose la Turquie et le Maroc dans son forfait téléphonique : SFR

Les commerciaux de SFR useraient aussi d’une autre méthode, plus répréhensible encore. « Un commercial se présentant comme  » Free « , appelle les Freenautes en indiquant que le forfait mensuel va augmenter. Quelques heures plus tard, un autre commercial, de SFR cette fois-ci, appelle ces mêmes abonnés pour leur proposer un forfait en promotion« .

Contacté mercredi en tout début d’après-midi, SFR n’a pas encore répondu à notre demande d’explications au moment où nous publions ces lignes.

De son côté, Free a mis en place un formulaire d’attestations (.pdf) qui pourraient être produites en justice si l’opérateur décidait d’attaquer son concurrent, ce qui sera certainement le cas si ces pratiques sont avérées. L’attestation signée doit être renvoyée au Angélique Berge  » Appel à témoin  » 75 371 Paris Cedex 08.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés