HP ne produira plus de téléphones ou tablettes sous WebOS, mais le système d'exploitation n'est pas encore totalement enterré.

HP n’aura pas persévéré bien longtemps, face aux mastodontes que sont iOS, Android et Windows Phone. Le constructeur annonce qu’il abandonne la commercialisation de terminaux sous WebOS, un an et demi après investi 1,2 milliards de dollars pour s’offrir Palm et son système d’exploitation. Une véritable douche froide, alors que HP s’était dit déterminé à investir le marché des tablettes avec WebOS.

Son TouchPad présenté en début d’année n’a pas su convaincre le grand public, et les téléphones sous WebOS se sont fait rares. Le Veer n’a pas connu de succès, tandis que le Pre 3 vient tout juste d’être lancé outre-Manche. Mais HP y avait-il vraiment cru ? Dès après son rachat de Palm, la société avait envoyé des signaux contradictoires sur ses réelles ambitions sur le marché des smartphones.

Reste maintenant à voir ce que va devenir WebOS. Le système, très prometteur technologiquement, a le potentiel pour devenir un concurrent d’Android, surtout après le rachat de Motorola par Google qui risque de brouiller la confiance qu’accordaient les autres constructeurs à l’OS de Google. Or si HP a indiqué qu’il ne commercialiserait plus ses propres tablettes et smartphones sous WebOS, il a laissé ouverte la porte à d’éventuels accords de licences qu’il pourrait signer avec des partenaires.


HP TouchPad – Présentation de la tablette WebOS par GPSAndCo

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos