Dailymotion (logo) Ca serait la conclusion logique de la décision de la cour de cassation qui, en début d’année, a décidé de conforter le statut d’hébergeur de Dailymotion, et donc d’estimer que le site n’est pas responsable des contenus envoyés par ses utilisateurs. Selon Electron Libre, TF1 pourrait décider d’abonner ses poursuites contre Dailymotion, quatre ans après sa plainte déposée en 2007.

La chaîne reprochait au site de partage de vidéos d’avoir laissé ses utilisateurs mettre en ligne des vidéos dont elle détient les droits. Bottée par le tribunal de commerce, qui a jugé qu’il était compétent pour entendre des conflits de contrefaçon, l’affaire avait été renvoyée devant le tribunal de grande instance.

Après la décision de la cour de cassation, la première chaîne avait d’abord tenté de jouer les gros bras en augmentant ses prétentions financières, sans doute pour tenter d’arracher un accord. D’une demande initiale de 38,97 millions d’euros, TF1 avait porté la note à 80 millions d’euros au mois de mars dernier. En plus des 141 millions d’euros qu’elle réclame à YouTube.

Mais selon Electron Libre, c’est la mise aux enchères de la diffusion des chaînes du groupe TF1 (dont Eurosport), à laquelle participe Orange, qui pourrait décider la filiale de Bouygues à abandonner ses poursuites. « Sans compter le fait que l’opérateur est l’un des tous premiers annonceurs publicitaires« , précise-t-il. Orange a racheté 49 % de Dailymotion, et devrait en devenir entièrement propriétaire en 2013.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés