Le site MegaVideo, très utilisé pour regarder des films ou des séries TV en se mettant à l'abri de l'Hadopi, mais qui héberge aussi nombre de vidéos légales, dénonce le bridage intentionnel qu'exercerait Orange. Il appelle les abonnés du FAI à contacter le service clientèle pour menacer de résilier.

Mise à jour : voir la réaction d’Orange.

La démarche rappelle celle qu’avait eu Dailymotion il y a quelques années, lorsque le site avait été bridé par Neuf. Sur nos forums, Matubo rapporte qu’en se connectant mercredi soir sur MegaVideo, un encart est apparu sur le site pour expliquer la grande lenteur des téléchargements. « Il est probable que votre fournisseur d’accès restreigne intentionnellement votre accès à des parties importantes de l’Internet« , commence le message. « Nos statistiques de réclamations indiquent que la plupart des utilisateurs qui ont ce problème ont accès à l’Internet via France Télécom, souvent sous la marque « Orange »« , poursuit-il.

« Effectivement, depuis 2 mois les sites megavideo et megaupload sont horriblement lents« , témoigne notre numeranaute. « Idiot que je suis, je n’avais pas fait le rapprochement avec un éventuel bridage de la part de mon FAI« .

Le premier site de streaming au monde demande, « si vous êtes concerné« , à appeler le service d’assistance téléphonique d’Orange au 3900, de leur dire « que vous ne pouvez vous connecter aux sites hébergés sur Cogent et TATA« . Il encourage les abonnés à menacer Orange de résilier leur abonnement au profit d’un opérateur « avec une excellente connectivité mondiale« , et cite les exemples de SFR et Free. Ce dernier était pourtant accusé en septembre par de nombreux abonnés de brider lui-aussi les sites de streaming et de téléchargement, ce qu’il n’avait jamais voulu expliquer. Une situation qui semble résolue.

Mais le plus inquiétant dans le message de Matubo est l’explication qu’aurait livrée le service client, qu’il faut lire. Après avoir d’abord tenté de dire que la situation était normale parce que « la qualité du réseau ne peut pas être tout le temps optimale », le conseiller aurait sorti l’argument de la loi Hadopi, avant de se rétracter et de dire que c’était en fait un problème des ports à ouvrir sur la Livebox (ce qui est bien sûr faux puisque MegaVideo n’utilise que le port 80, dédié au web)…

Finalement, l’opérateur s’est excusé, mais doit toujours rappeler Matubo pour lui « proposer une solution« . Laquelle ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés