C’est l’aboutissement d’une longue phase de développement. Après plusieurs versions d’essai, Adobe a finalement dévoilé la version finale de son lecteur multimédia : Adobe Flash Player. En effet, c’est aujourd’hui que la firme de San José a mis en ligne la version 10.1 de son application. Une bonne occasion pour la firme de refaire parler d’elle autrement que dans son duel à distance avec Apple.

Parmi les principales nouveautés du lecteur, citons en premier lieu le support (attendu) de l’accélération matérielle. Grâce à cette avancée, Adobe Flash 10.1 pourra désormais se passer des processeurs pour s’appuyer sur la puissance des cartes graphiques. Selon Adobe, cette redistribution des rôles permettra de décoder plus efficacement les vidéos en haute définition, notamment celles encodées en H.264.

Et si la carte graphique n’est pas prise en charge par Adobe, Flash ne cessera pas de fonctionner pour autant. La lecture basculera sur le processeur de l’ordinateur, comme avant. Toutefois, ce cas de figure devrait être relativement limité, dans la mesure où Adobe supporte plusieurs familles de cartes graphiques récentes, comme les GeForce de nVidia ou les Radeon d’ATI. Précisons par ailleurs que cette innovation ne concerne que les systèmes d’exploitation Windows (Windows XP et supérieur)

En outre, Flash Player 10.1 a également l’ambition de présenter une gestion plus fine des ressources systèmes. Celles-ci devraient être mieux exploitées, afin de réduire autant que possible la consommation de la mémoire vive. Cela devrait permettre une diminution des plantages des navigateurs, en cas de pics de consommation.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés