Gmail pourrait se doter d'un "module" social dédié aux médias sociaux. Selon la presse américaine, cet outil permettrait d'afficher les contenus des différents comptes et profils d'un internaute, dont un flux d'actualités. Cependant, Google devra inévitablement prendre en compte des services devenus particulièrement incontournables, comme Facebook.

Mise à jour – finalement, Google Buzz – c’est son nom – a été officiellement annoncé aujourd’hui. Parmi les sites présentés, nous retrouvons Picasa, Flickr, Google Reader et Twitter.

La vidéo de présentation est visible en bas de l’article. On notera que le nom n’est guère différent de Yahoo Buzz, un service lancé… deux ans auparavant.

Article publié à 19h16 – Google chercherait-il à marcher sur les plates-bandes de Facebook et Twitter ? Selon la presse américaine, le géant de Mountain View envisagerait d’ajouter des fonctionnalités « sociales » à son célèbre service service de messagerie.

Le Wall Street Journal et le New York Times rapportent en effet que le webmail pourrait être doté d’un outil capable d’afficher toutes les mises à jour de ses contacts sur les différents réseaux sociaux et sites communautaires.

Ce n’est pas la première fois que Google s’intéresse au web social. L’entreprise américaine avait déjà mis le doigt dans l’engrenage à travers Orkut (surtout populaire au Brésil et en Inde) et plus récemment avec Wave, une application web mêlant différents services : webmail, messagerie instantanée ou encore traduction. En rajoutant tout un volet social à Gmail, le géant du web pourrait profiter d’un secteur particulièrement dynamique.

Si la rumeur est confirmée, on s’attend évidemment à voir Facebook, Twitter ou encore YouTube être compatibles avec cette fonctionnalité, même si certains de ces réseaux deviennent de vraies menaces. Facebook, par exemple, représente une part non-négligeable des pages vues aux Etats-Unis, et la viralité des informations semble meilleure sur Facebook qu’avec Google News. Il n’est pas certain que Facebook souhaite mettre en avant ce réseau social.

Par ailleurs, d’autres services devraient également pouvoir diffuser leurs flux à travers le module sur Gmail. Citons au hasard Flickr, MySpace, Last.fm ou encore Vimeo.

Toutefois, si la fonctionnalité ne propose rien de nouveau, il n’est pas certain que les utilisateurs – même les plus enthousiastes – trouvent un quelconque intérêt à utiliser un tel outil, alors que Facebook ou Twitter proposent déjà des flux d’actualité en direct.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés