Il faut remonter sept ans en arrière pour retrouver une croissance aussi faible. Les ventes de téléphones mobiles n'ont progressé que de 5 % en 2008, et ont même chuté de 10 % sur le dernier trimestre par rapport à l'année précédente. Le secteur des télécoms entre en crise.

Selon une étude de Strategy Analytics, le nombre de téléphones mobiles vendus au quatrième trimestre 2008 aurait chuté de 10 % par rapport à la même période en 2007. Le cabinet estime en effet que 295 millions de mobiles ont été écoulés à la fin de l’année, contre 329 millions un an auparavant. Ce qui fait tout de même un mobile vendu pour 20 habitants de la planète, en seul trimestre. Pas si mal pour une industrie au bord de la crise.

Sur toute l’année, le marché a connu une croissance de 5 % avec 1,18 milliards de mobiles vendus. L’auteur de l’étude Neil Mawston estime cependant que le ralentissement économique dans les pays développés et les pays émergents est responsable de la plus forte baisse du taux de croissance depuis 2001.

De plus les fabricants ont préféré déstocker dans un contexte de crise du crédit aux entreprises, et les consommateurs ont repoussé leurs achats dans l’attente de jours meilleurs, analyse Mawston.

Dans le top 5 des vendeurs de mobiles, deux accusent une récession en 2008. Samsung tire le mieux sont épingle du jeu avec près de 197 millions de mobiles vendus contre 161 millions l’année précédente. En revanche, Motorola s’écroule avec des ventes en baisse de plus de 50 %. Nokia reste largement en tête avec 468 millions de téléphones vendus l’an dernier.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés