Quelques semaines après la conclusion d’accords avec les sociétés d’auteurs d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques, Dailymotion annonce la signature d’un accord avec la Sacem. « En vertu de cet accord, Dailymotion versera à la SACEM, les droits pour les œuvres qu’elle représente : les œuvres musicales, les documentaires musicaux et clips, les œuvres de doublage et de sous-titrage, d’humour, et également les poèmes et sketches« , expliquent les deux sociétés.

L’accord couvre aussi bien les vidéos professionnelles (Official Content ou Creative Content) que les vidéos personnelles postées occasionnellement par les utilisateurs, ce qui risque d’être très compliqué à gérer pour Dailymotion, qui veut faire exemple de vertu dans le monde du web 2.0. Pour Marc Zaleski, le PDG de Dailymotion, l’accord « démontre, s’il en était encore besoin, que le droit d’auteur est parfaitement conciliable avec les nouveaux modes d’exploitation des œuvres sur Internet lorsque, comme Dailymotion, ces nouveaux acteurs font le choix de se positionner clairement comme les alliés naturels des auteurs« .

« Cet accord est le premier avec un site de partage, il symbolise notre volonté d’accompagner le développement de nouveaux vecteurs de diffusion de la musique sur le Web 2.0 dans un cadre respectueux des droits des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique« , se félicite de son côté Bernard Miyet, le président du directoire de la Sacem.

L’engagement vaut jusqu’à la fin 2010, mais s’applique aussi rétroactivement au 1er janvier 2006, pour toutes les œuvres diffusées depuis la création de Dailymotion qui n’ont pas donné lieu à rémunération. On se demande bien comment Dailymotion va pouvoir retrouver, dans les millions de vidéos diffusées, celles qui ont des droits gérés par la Sacem… et comment ils vont trouver l’argent pour les rémunérer. Le site français a visiblement des poches plus grandes que ce que l’on pensait.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés