Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir les premières applications vendues sur l’AppStore crackées et distribuées sur BitTorrent, pour être installées gratuitement sur les iPhone ou iPod touch. Il semble que des hackers ont trouvé le moyen de faire sauter le DRM qui accompagne les logiciels vendus sur le service d’iTunes, et le moyen de les installer.

Selon nos observations, Super Monkey Ball, Crash Bandicoot Nitro Kart 3D et Enigmo sont les premiers jeux ainsi distribués illégalement. Ils nécessitent d’avoir un iPhone avec firmware 2.0 jailbraiké, de transférer le fichier par SSH et d’autoriser un dossier en écriture avant de relancer le téléphone. Autant de manipulations qui réservent l’opération aux connaisseurs, et devrait donc limiter le préjudice pour Apple et pour les éditeurs des logiciels crackés.

En revanche, il est aussi possible de se connecter sur iTunes avec son compte pour télécharger une application déjà achetée, laquelle pourra alors être importée sans aucune difficulté sur n’importe quel iPhone connecté à iTunes. Apple ne semble pas avoir inclu dans son DRM la possibilité de limiter le nombre de fois où une application est installée sur des appareils différents. Ou alors, elle n’a pas encore activé cette limitation.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés