Spotify a finalement décidé de ne plus racheter SoundCloud. Selon une source interne, la plateforme suédoise de streaming musical préférerait se consacrer pleinement à sa potentielle entrée en bourse.

Selon une source interne à Spotify qui s’est confiée à TechCrunch, la plateforme suédoise de streaming musical a renoncé à racheter SoundCloud alors que les deux entreprises avaient bien avancé dans leurs discussions au mois de septembre.

À en croire ce salarié anonyme, Spotify prépare se consacrer pleinement à un changement  plus important qui pourrait avoir lieu en 2017 : «  Nous n’avons pas besoin d’une complication supplémentaire liée à un achat de licence alors que nous allons potentiellement faire notre entrée en bourse cette année ».

De nombreux observateurs prédisent en effet cette étape dans le futur proche de l’entreprise même si celle-ci ne l’a jamais confirmée. En cas d’acquisition de SoundClound, Spotify aurait en tout cas dû négocier avec de nombreuses petites maisons de disques et d’indépendants pour conclure des contrats de licence, un travail qui demande beaucoup de temps et de ressources pour être mené à bien.

En mars, l’entreprise suédoise avait levé un milliard de dollars de dettes convertibles,  alimentant ainsi encore un peu plus les spéculations quant à sa future entrée en bourse. TechCrunch expliquait déjà à l’époque que l’accord envisagé coûterait beaucoup d’argent à Spotify en cas de résultats décevants.

 

Spotify

La situation financière de SoundCloud n’est pas très reluisante : le groupe a perdu 44 millions de dollars en 2014.

De son côté, Spotify, qui revendique 40 millions d’utilisateurs payants, a tout intérêt à élargir son catalogue alors que ses concurrents progressent rapidement : Apple Music vient d’atteindre la barre des 20 millions seulement un an et demi après son lancement. Le rachat n’est donc pas définitivement enterré.

À lire sur Numerama : Les ambitions d’Apple Music ne faiblissent pas malgré ses 20 millions d’abonnés

Partager sur les réseaux sociaux