Facebook et Google s'allient pour la construction d'un câble sous-marin qui leur permettra de faire transiter 180 Tbps de données entre les USA et l'Asie dès 2018.

S’il existe effectivement un accès à Internet par satellite, l’essentiel des liaisons se fait en réalité via des câbles sous-marins. Ces installations tapissent les fonds des océans et permettent de connecter les continents entre eux. Il en existe des dizaines dans le monde et le site Submarine Cable Map permet de les voir assez facilement.

L’utilisation du net étant de plus en plus importante dans le monde, les câbles actuels ne suffisent plus à satisfaire tous les besoins. Il faut donc de temps en temps tirer de nouvelles liaisons entre les pays pour accompagner une consommation toujours plus importante de données.

Les câbles sous-marins actuels
Des câbles sous-marins reliant les continents.

C’est pour cette raison que cet été, un consortium de six sociétés incluant Google ont achevé la mise en place d’un câble entre le Japon et les États-Unis. C’est aussi pour cette raison que Microsoft et Facebook ont annoncé ce printemps une alliance pour fabriquer un câble entre les États-Unis et l’Europe du Sud.

Et c’est donc aussi pour cela que Google et Facebook ont choisi de s’unir pour l’installation d’un câble entre Los Angeles et Hong Kong. Celui-ci sera assurément l’un des plus longs du monde, avec une distance à parcourir de 12 800 kilomètres.

80 millions de visioconférences simultanées en HD

Il sera aussi capable de gérer une forte capacité, jusqu’à 180 Tbps. D’après Google, il sera par exemple en mesure d’assurer simultanément jusqu’à 80 millions de visioconférences en haute définition entre les deux continents.

Baptisé Pacific Light Cable Network, le câble doit être opérationnel au cours de l’été 2018. Sa construction débutera cette année et implique également deux autres sociétés, Pacific Light Data Communication, qui est un gérant de réseau câblé situé à Hong-Kong, et TE SubCom, un groupe américain exploitant des technologies de communication sous-marines.

À lire sur Numerama : Microsoft et Facebook vont construire leur propre câble entre les USA et l’Europe

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés