Si les critiques sont durs avec le DC Universe naissant au cinéma, DC Comics peut déjà remercier Hollywood. Avec d'autres éditeurs, le monde des comics aura vendu plus de 10 millions de livres au mois d'août pendant la sortie de Suicide Squad, un record.

John Jackson Miller est un analyste du monde des comics reconnu pour son sérieux. Il a annoncé cette semaine que 10,26 millions de comics avaient été vendus pour le mois d’août 2016 en Amérique du Nord.

DC Comics serait le grand gagnant de cette saison, avec plus de  neuf titres présent dans le top dix des ventes. Et c’est par ailleurs Harley Quinn qui se vend le mieux, un succès assurément dopé par Suicide Squad. Bien que des circonstances puissent atténuer ces résultats, notamment, comme le note Miller, une modification du rythme de livraison chez Diamond Comic Distributors, les très bonnes ventes montrent un secteur en pleine forme qui grâce à Hollywood a renouvelé son lectorat.

Notons que la dernière fois que les comics avaient passé la barre des dix millions de bandes dessinées expédiées, nous étions en décembre 1996 : c’était il y a 20 ans. L’arrivée du millénaire a ensuite été marquée par des périodes difficiles avec en 2000 une baisse du revenu estimée à moins de 300 millions de dollars alors qu’en 2015, les revenus du comics approchaient à nouveau le milliard de dollars.

Que ce soit grâce à Hollywood mais également grâce à une maturation des nouveaux moyens de distribution, les comics vont mieux et ont de beaux jours devant eux.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés