Est-ce que « le Apple » peut devenir une unité de mesure pour comprendre la santé économique d'un pays ? Petite expérience en infographie pour mettre perspective le PIB des États par rapport à l'entreprise la plus riche du monde.

Comment mesurer la valeur d’un pays ? Le PIB, pour Produit Intérieur Brut, est un indice inventé dans les années 1930 pour jauger la production de richesse d’un pays. En d’autres termes, sa valeur, si on ne parle que d’économie. Cette spécialisation financière qui juge de la production a entraîné la création d’autres indices, parfois plus exhaustifs pour regarder de près la santé d’un État — notamment le HPI pour Happy Planet Index qui prend en compte la santé environnementale d’un État, le bonheur de ses citoyens et leur espérance de vie.

Au-delà de ces chiffres officiels, on trouve un grand nombre d’indicateurs plus sociologiques et moins précis mais incroyablement plus efficaces pour mettre en perspective des chiffres qui, bien souvent, peuvent sembler abscons sans doctorat en économie. Le prix du Big Mac et le prix d’un iPhone dans un pays en font partie. C’est dans cette optique que Victoria Castro a imaginé un indice aussi pratique qu’amusant pour mettre en perspective la santé financière d’un État : indexer le PIB sur les bénéfices annuels d’Apple. Comme la firme est réputée être l’entreprise la plus riche de l’histoire de l’humanité, cela permet en un clin d’œil de saisir où se placent les États par rapport à elle.

apple-1900

Pourquoi avoir choisi des bénéfices trimestriels ? L’étudiante s’explique :  «  on prend comme référence les bénéfices d’Apple (et non la capitalisation) car c’est ce qui se rapproche le plus d’un PIB. Pour avoir le « PIB d’Apple » au sens strict, il faudrait rajouter le montant des salaires, soit quelques milliards de dollars. Mais cela deviendrait conceptuellement beaucoup plus difficile à comprendre. En tout cas, cela n’a aucun sens physique de comparer un PIB et une capitalisation. » Par pure curiosité, Victoria Castro a tout de même mis en perspective cette donnée pour la France : «  le PIB français vaut 5 fois la capitalisation actuelle d’Apple (3 fois si on prend la plus haute capitalisation qu’Apple ait atteinte). Seuls 25 pays dans le monde ont un PIB supérieur à la capitalisation actuelle d’Apple  », nous dit-elle.

Si l’on prend donc les bénéfices trimestriels d’Apple, combien valent les pays du monde ? En Europe, la France est à 53 Apple, quand l’Allemagne atteint les 73 Apple. Le Royaume-Uni est à 56 Apple, l’Espagne à 26 et l’Italie à 40. Croatie et Luxembourg sont tout juste à 1 Apple, avec respectivement 1,1 et 1,2 Apple. Malte, Albanie, Bosnie ou Serbie ne valent en revanche pas un Apple, avec 0,18, 0,25, 0,34 et 0,82 Apple au compteur.

Sur le continent africain, c’est le Nigeria qui passe en tête avec 11 Apple, suivi de près par l’Afrique du Sud avec 6,6 Apple et l’Égypte avec 5,4 Apple. Le continent américain place sans surprise les États-Unis en tête avec 326 Apple pour le pays de l’Oncle Sam, suivi par le Brésil et ses 44 Apple et le Canada avec ses 33 Apple. La Chine domine massivement l’Asie Pacifique avec 194 Apple, loin devant le deuxième, le Japon, avec 86 Apple (qui doit pourtant écraser les autres pays sur un rapport Apple au kilomètre carré). Au Moyen-Orient enfin, c’est l’Inde qui prend la tête du classement avec 38 Apple, suivie par la Turquie et ses 15 Apple et l’Arabie Saoudite et ses 14 Apple. Le tout petit Qatar est à 3,9 Apple, belle performance.

Combien d’Apple valent les pays européens ?

PIB nominal pommes Europe

Combien d’Apple valent les pays africains ?

PIB nominal pommes Afrique

Combien d’Apple valent les pays asiatiques ?

PIB nominal pommes Asie Pacifique

Combien d’Apple valent les pays américains ?

PIB nominal pommes Amériques

Combien d’Apple valent les pays du Moyen-Orient ?

PIB nominal pommes Moyen-Orient

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés