Il y a désormais des bornes électriques sur la moitié des aires de service sur autoroute. La couverture complète est prévue pour fin 2022.

C’est un argument qui pourrait convaincre celles et ceux qui hésitent à acheter une voiture électrique, par crainte de ne pas trouver facilement une borne de recharge. Selon le dernier décompte du gouvernement, le 15 juillet 2021, ces installations sont maintenant présentes sur la moitié des aires de service d’autoroute en France.

Concrètement, 164 aires de service sont désormais équipées, sur les 368 zones qui sont recensées par le gouvernement (un nombre qui est à peine différent de celui donné par le le site de l’association des sociétés françaises d’autoroutes et d’ouvrages à péage, qui dans son rapport pour 2021 en dénombre 364). Précision qui a son importance : ces bornes sont à recharge rapide.

Avec ces dispositifs, indique Barbara Pompilli, la ministre de l’écologie, il est possible de « recharger la batterie en moins de 20 minutes », si le véhicule est compatible. En pratique, il faut plutôt compter sur 30 minutes pour récupérer 80 % de la charge, selon le portail des sociétés d’autoroute. Les bornes sont adaptées à tous les standards de prises du marché : ChaDeMo, Combo, II/CCS, AC triphasé et prise domestique E/F.

aire autoroute
Une vue sur une aire d’autoroute. // Source : dvdbramhall

Couverture totale pour 2022

La couverture totale des aires de service avec des stations de recharge pour véhicules électriques est attendue pour la fin 2022. Il n’est pas fait mention de l’équipement des aires de repos. Ces espaces sont nettement plus répandus que les aires de service, mais assurent le minimum, avec en général des places de parking, des toilettes et des tables pour se restaurer. On en dénombre 623.

La généralisation des bornes de recharge rapide sur les aires d’autoroute constitue un argument très important pour convertir davantage d’automobilistes. La capacité des batteries progresse qui plus est, elle aussi même si leurs performances dépendent du type de véhicule à déplacer (en particulier de son poids) et du style de conduite. Le territoire compte par ailleurs de plus en plus de stations de recharge, et pas uniquement au niveau des voies rapides. Les lieux privés et les villes sont aussi en train de s’équiper.

D’après le gouvernement, il y a plus de 612 000 points de recharge répartis sur l’ensemble du territoire, dont une large part est privée (chez les particuliers, dans les copropriétés, sur les parkings d’entreprises…). Les points de recharge ouverts au public sur le territoire, qui sont donc librement accessibles, eux ne sont « que » 43 700. Cela est peu, mais la tendance est forte, avec 11 000 bornes installées en six mois.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo