Harley-Davidson a dévoilé sa deuxième moto 100 % électrique, la première lancée sous la marque LiveWire. Ce nouveau modèle One est beaucoup plus abordable.

Harley-Davidson se renforce dans la mobilité 100 % électrique. Après une première moto impressionnante, mais très chère, l’emblématique constructeur a décidé de lancer une nouvelle marque dédiée — LiveWire (une manière de ne pas froisser certains puristes qui associent Harley-Davidson aux engins qui font du bruit). Dans un communiqué publié le 8 juillet, on découvre le premier deux-roues qui inaugure ladite marque : la LiveWire One. Elle est décrite comme une moto 100 % électrique pensée pour une expérience urbaine.

La LiveWire One sera d’abord lancée aux États-Unis dans trois États (Californie, New York et Texas), à un prix beaucoup plus attractif que la première LiveWire : 21 999 $, contre 29 799 $. En France, la LiveWire est proposée à partir de 33 900 €. On peut donc supposer que le tarif de la LiveWire One devrait avoisiner les 25 000 €. Le lancement à l’international est attendu pour 2022, d’abord en ligne.

Harley-Davidson LiveWire One // Source : Harley-Davidson

Harley-Davidson baisse le prix plancher de sa moto 100 % électrique

Preuve que Harley-Davidson vise la ville avec la LiveWire One, la firme ne communique que sur l’autonomie en milieu urbain : jusqu’à 235 kilomètres en une seule charge. C’est exactement la même que sur la LiveWire. Harley-Davidson ne fournit aucune donnée technique sur le moteur, mais évoque une base commune avec la LiveWire. La technologie doit être la même, avec une moto capable d’avaler le 0 à 100 km/h en un peu plus de 3,5 secondes, pour une vitesse maximale de 177 km/h.

Harley-Davidson met en avant les capacités de recharge de sa moto 100 % électrique, dont la batterie peut être entièrement rechargée en 60 minutes (0 à 80 % en 45 minutes). Là encore, il s’agit des mêmes durées que la LiveWire, qui embarque une batterie d’une capacité de 15,5 kWh. On retrouve en prime la même expérience derrière le guidon, avec un focus sur la numérisation et des modes de conduite personnalisables.

Harley-Davidson LiveWire One // Source : Harley-Davidson

En termes de design, on retrouve un engin pas entièrement caréné, comme avec la LiveWire. La One brille par sa discrétion, avec des formes simples et un aspect premium indéniable.

La principale concurrente de la LiveWire One se nomme la Zero SR/F, qui propose une autonomie de 259 kilomètres en ville et offre une vitesse maximale de 200 km/h. En France, elle est proposée à partir 20 970 € — ce qui promet un duel intéressant entre les deux concurrentes.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo