Virgin Galactic a dévoilé un projet d'avion supersonique, développé en partenariat avec Rolls-Royce. Il vise une vitesse de Mach 3.

Virgin Galactic a des choses à montrer en ce moment. Après avoir dévoilé l’intérieur de la cabine de sa navette spatiale touristique VSS Unity, l’entreprise a présenté les rendu et les contours d’un avion supersonique. On peut le découvrir en images sur Instagram, dans une publication partagée le 3 août.

Plus concrètement, Virgin Galactic a signé un protocole d’entente avec Rolls-Royce. Il porte sur le développement d’un avion commercial à haute vitesse (Mach 3) — aussi bien en ce qui concerne le design et la technologie de propulsion. Les deux entités ont reçu l’autorisation de la part de la Federal Aviation Administration’s (FAA).

Avion supersonique de Virgin Galactic // Source : Virgin Galactic

Le Concorde 2.0 par Virgin

Le futur appareil de Virgin Galactic a tout du Concorde 2.0, sachant que le regretté avion franco-britannique, stoppé en 2003, avait également employé des technologies développées par Rolls-Royce. Toutefois, il devrait aller beaucoup plus vite : alors que le Concorde atteignait une vitesse maximale de 2 369 km/h (Mach 2,23), l’avion de Virgin Galactic vise Mach 3 (3 704 km/h). Il serait le premier engin commercial à le faire. Dans les autres projets du genre ayant atteint le stade de production, on peut citer l’avion russe Tupolev Tu-144. Il allait un peu plus vite que le Concorde (2 500 km/h, soit Mach 2,35) mais a connu une succession d’accidents ayant condamné sa carrière dans le transport de passagers.

L’appareil de Virgin Galactic volera à une altitude supérieure à 18 000 mètres, contre entre 9 200 et 12 200 mètres pour un avion de ligne à réaction classique. En montant plus haut grâce à sa vitesse très élevée, l’avion de Virgin Galactic profitera d’une résistance moindre à l’air, ce qui pourrait améliorer son efficience. Il devrait d’ailleurs faire appel à un carburant nouvelle génération, plus en phase avec le développement durable.

Avion supersonique de Virgin Galactic // Source : Virgin Galactic

Les premiers détails sur les caractéristiques de l’avion supersonique de Virgin Galactic laissent à penser qu’il sera réservé à une élite, qui pourra donc relier plus rapidement une destination. Les tarifs pour un vol en Concorde étaient déjà exorbitants (2 300 € l’aller simple entre Paris et New-York). Dans son communiqué, la multinationale évoque une capacité de «  neuf à dix-neuf personnes » et la possibilité d’intégrer des cabines personnalisées pour répondre aux besoins des passagers (avec des options de sièges Business et First Class). L’avion aura-t-il besoin d’aéroports spécifiques pour opérer ? « L’avion décollera et atterrira comme n’importe quel engin commercial et devrait intégrer les infrastructures actuelles du monde entier », précise Virgin. On espère qu’il connaîtra un meilleur destin que le Concorde. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo