Virgin Galactic a dévoilé, en images de synthèse pour l'instant, l'intérieur de la cabine de sa navette spatiale VSS Unity.

Virgin Galactic a encore du chemin à faire avant de pouvoir embarquer des touristes pour un petit tour dans l’espace. Son véhicule spatial, le VSS Unity, est encore en phase de rodage et les différentes phases du vol font toujours l’objet de test pour s’assurer que tout est nominal. Enfin, il reste à faire voler le VSS Unity dans l’espace, ce qui n’est pas le cas officiellement.

Cela étant, l’entreprise britannique avance indéniablement. Deux autres essais en vol, plus modestes que les précédents puisqu’ils n’ont évolué qu’à une altitude de 50 000 pieds (un peu plus de 15 km), ont eu lieu ces deux derniers mois. Et le 28 juillet, c’est l’intérieur de la cabine du VSS Unity qui a eu droit à un coup de projecteur, à l’occasion d’un évènement en ligne organisé par le groupe.

L’intérieur du VSS Unity dévoilé… virtuellement

Néanmoins, cette cabine n’existe pas encore.

Ce qui a été présenté à l’écran est une jolie vidéo en images de synthèse, mais qui a le mérite de donner une idée générale de la façon dont l’intérieur de la navette spatiale sera agencé et de quelle manière les passagers seront installés et positionnés pour profiter du spectacle. Car si Virgin souhaite vendre des billets, surtout au prix qui est envisagé, il y a tout intérêt à ce que la vue soit imprenable.

Comme dans un avion, les passagers sont situés le long des parois de l’appareil, où un hublot dédié leur permet de jeter un coup d’œil à l’intérieur. Mais ce qui change ici, c’est la présence d’autres hublots qui parcourent le reste de la carlingue, en particulier au niveau du plafond, offrant ainsi aux astronautes d’un jour l’occasion de profiter de plusieurs vues en fonction de l’orientation du VSS Unity.

Ci-dessous, retrouvez plusieurs captures d’écran de la cabine qu’imagine Virgin pour son vaisseau spatial :

Chaque touriste pourra avoir une vue directe vers l’extérieur, grâce à un hublot personnel. // Source : Virgin Galactic
Comme dans les avions, il faudra être sanglé. // Source : Virgin Galactic
Le dos des sièges afficheront des informations, comme l’altitude, le profil du vol et où en est le vaisseau dans son parcours. // Source : Virgin Galactic
Plusieurs autres hublots sont prévus pour pouvoir profiter de vues différentes. // Source : Virgin Galactic
L’allée centrale sera laissée vide de toute évidence. On doute qu’il y aura un service de boissons à bord ! // Source : Virgin Galactic
Les contraintes aérodynamiques empêchent évidemment Virgin de placer une immense paroi transparente sur la carlingue. L’entreprise compense par une série de petits hublots. // Source : Virgin Galactic
Les sièges pourront être démontés et remplacés par du matériel, par exemple lors de missions scientifiques. // Source : Virgin Galactic
En fonction de l’orientation du vaisseau, les sièges s’adapteront à l’inclinaison. // Source : Virgin Galactic
On devine même la courbure de la Terre. Désolé, les platistes. // Source : Virgin Galactic

Crédit photo de la une : Virgin Galactic

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo