Face à des soucis rencontrés dans la production, Porsche aurait retardé les premières livraisons de la Taycan, sa première voiture 100 % électrique.

Qu’il semble compliqué de commercialiser une voiture électrique sans rencontrer d’accroc ! Après Tesla et son lancement de Model 3 plein de déboires, après Audi et sa pénurie de batteries, ce serait désormais au tour de Porsche de connaître un retard à l’allumage avec sa Taycan. Selon un mail envoyé à des futurs propriétaires norvégiens (repéré par Electrek le 20 novembre), la sportive 100 % électrique serait repoussée d’environ deux mois.

Porsche estimerait à entre 8 et 10 semaines le délai supplémentaire d’attente, ce qui n’est vraiment pas négligeable. La Taycan était initialement attendue pour le mois de janvier. Il faudrait maintenant patienter jusque février, voire mars. Numerama a contacté Porsche pour savoir si cette information concerne bel et bien tous les pays — et pas uniquement la Norvège. Nous sommes dans l’attente d’une réponse.

Porsche Taycan retardée // Source : Porsche

La Taycan retardée à cause d’un assemblage complexe

«  La voiture a été développée depuis une feuille blanche et est assemblée dans une nouvelle usine. Tous les employés de Porsche ont travaillé avec une pression maximale pour commencer à livrer la Taycan en janvier, comme c’était prévu. Néanmoins, face à l’énorme complexité entourant la production de la Taycan, nous sommes dans l’obligation d’annoncer que les dates de livraison seront retardées », peut-on lire dans le mail traduit du norvégien, partagé sur une page Facebook de fans.

A priori, Porsche serait en train de subir les obstacles liés à la production d’une voiture électrique à grande échelle — une première pour lui. Au regard de son héritage, il n’y a aucun souci à se faire sur sa capacité à trouver rapidement des solutions. D’autant qu’il y a une forte demande à satisfaire : 30 000 réservations avant même que la voiture ne soit officialisée. Pour y répondre, Porsche aurait revu son volume de production à la hausse. Alors qu’il prévoyait d’assembler 20 000 Taycan par an, il envisagerait de passer à 40 000. Un chiffre qui place la sportive au niveau de la Panamera (38 443 livraisons) et de la 911 (35 573).

Partager sur les réseaux sociaux