Selon un analyste, Apple était intéressé par un rachat de Tesla en 2013, au prix de 240 dollars par action.

Tesla pouvait-il être racheté par Apple ? En 2013, cette possibilité existait à en croire un analyste du cabinet Roth Capital Partners. Invité sur le plateau de la chaîne CNBC le 21 mai 2019, Craig Irwin affirme, de sources sûres, que la firme de Cupertino était intéressée par l’acquisition du constructeur automobile il y a six ans.

« C’est quelque chose que nous avons vérifié plusieurs fois. Je suis confiant sur le fait que c’est avéré. Apple a voulu racheter Tesla. Je ne sais pas si c’est allé jusqu’au stade de la formalisation, mais je sais de plusieurs sources que c’est très crédible », indique Craig Irwin. Apple aurait accepté de payer 240 dollars par action. Aujourd’hui, le titre se monnaie à 205 dollars… 

Tesla Model 3, essai européen // Source : Louise Audry et Julien Cadot

Tesla x Apple

Nul ne sait si Apple, qui a beaucoup d’argent en cash dans ses comptes, est toujours intéressé. Mais une telle transaction pourrait avoir un impact retentissant sur l’industrie automobile. Dans tous les cas, elle aurait un certain sens. Le projet de voiture autonome de la multinationale est devenu une arlésienne et semble désormais porté par des ambitions revues à la baisse, focalisée sur le logiciel. En rachetant Tesla, Apple le remettrait sur de bons rails en profitant du savoir-faire développé par les ingénieurs à l’origine des véhicules électriques.

Ces derniers mois, on a observé plusieurs échanges de cerveaux entre Tesla et Apple — une preuve qu’il existe des liens entre les deux géants de la tech. Néanmoins, on est encore loin du mariage fantasmé.

Dans un article du 21 mai 2019, Electrek cite la biographie d’Elon Musk signée par Ashlee Vance pour rappeler l’existence d’une possible acquisition de Tesla par Google… en 2013. À cette époque, Tesla rencontrait des difficultés avec la production de la Model S et il n’est pas improbable qu’Elon Musk cherchait une forme de salut pour son entreprise. Dans les bras de Google ou d’Apple.

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux