Tesla espère lancer son service de taxis autonomes en 2020.

Maintenant que Tesla a conçu sa propre puce pour animer l’intelligence artificielle de ses voitures, le constructeur peut matérialiser ses ambitions sur la conduite autonome (technologie qui ne dépend pas que de lui). Durant sa conférence Autonomy Day diffusée le 22 avril, Elon Musk a rappelé la suite de son Master Plan : en 2020, il espère lancer son service de taxis autonomes, baptisé Robotaxi.

Derrière Robotaxi se cache cette envie de permettre à tous les propriétaires d’une Tesla de mettre sa voiture à disposition d’autres utilisateurs au sein d’un même réseau — le Tesla Network. Elon Musk compare ce partage à un mix entre Uber et AirBnB. Et il suffira d’une simple mise à jour pour le lancer — et l’approbation des pouvoirs publics.

Tesla Robotaxi // Source : YouTube Tesla

30 000 dollars générés par voiture par an

Pour utiliser un taxi autonome Tesla, il faudra passer par l’application qui existe déjà (l’onglet sera ajouté plus tard). Grâce à la conduite autonome, la voiture viendra à votre rencontre puis se rendra à la destination choisie pour un prix inférieur à la concurrence (il n’y a pas de chauffeur à payer). Tesla veut s’appuyer sur un maximum de véhicules vendus afin d’augmenter leur utilité réelle (une voiture ne sert à rien quand elle est garée). En prime, il ajoute un argument de vente à son catalogue : grâce à Robotaxi, les propriétaires pourraient rentabiliser leur acquisition. À ce sujet, Elon Musk évoque 30 000 dollars générés par an.

Tesla Robotaxi // Source : YouTube Tesla

Qu’en est-il de la longévité des voitures ? Le milliardaire explique que les Tesla — et leur batterie — peuvent tenir 1,6 million de kilomètres sans sourciller. Dans un premier temps, le constructeur réutilisera des Model 3 acquises via contrat de location (sans option d’achat possible). « Si vous vous projetez dans un an, peut-être un an et trois mois, nous aurons plus d’un million de taxis sur la route », explique Elon Musk. Et d’ici 2021, Tesla pourrait carrément supprimer le volant et les pédales de ses voitures, qui seront alors 100 % autonomes. On n’y est pas encore. 

Tesla Robotaxi // Source : YouTube Tesla

Partager sur les réseaux sociaux