Gilbert Passin, qui a travaillé presque neuf ans au sein de Tesla, aurait quitté le constructeur. Il était responsable de la production.

Selon les informations de Business Insider révélées le 17 octobre 2018 et appuyées le jour même par CNBC, Gilbert Passin ne serait plus responsable de la production au sein de Tesla. Le Français avait rejoint le constructeur en janvier 2010. À l’heure où nous écrivons ces lignes, Tesla n’a rien confirmé et le profil LinkedIn de l’intéressé n’a pas été mis à jour.

À en croire l’une des sources de CNBC, Gilbert Passin, titulaire d’un doctorat en ingénierie,  aurait plié bagage il y a plusieurs mois déjà, peut-être au moment où la production de la Model 3 fut le plus chaotique. Un enfer, même, comme aime le rappeler Elon Musk, dont les méthodes de management posent toujours question.

Véhicules Tesla // Source : Tesla

Tesla perd un Français

Son départ apparaît d’autant plus étonnant que Tesla semble en passe de sortir la tête de l’eau, battant chaque trimestre des records en termes d’unités assemblées et de livraisons. La Model 3, considérée comme un produit de masse, aurait récemment franchi le cap des 100 000 exemplaires produits.

Quand on regarde son CV disponible sur LinkedIn, on peut apprécier les nombreuses responsabilités dont il était en charge. En plus de la gestion des activités à Fremont, il a supervisé le réseau des Superchargeurs ou encore participé au lancement de la Model S. Durant sa carrière, il a également travaillé pour Renault, Volvo et Toyota.

La fuite des cerveaux continue pour Tesla. Ces derniers mois, la firme américaine a perdu plusieurs cadres importants. Il y a quelques semaines, Justin McAnear, ex-vice-président monde des activités financières, avait par exemple officialisé son départ.

Tesla a affirmé à Numerama que l’entreprise ne commentait, confirmait ou n’infirmait aucune affaire liée à son personnel.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux