Le fabricant de vélos électriques VanMoof a déclaré faillite en juillet 2023. Depuis, pour ses clients, la situation devient de plus en plus compliquée. L’entreprise vient d’annoncer qu’elle ne pouvait plus les aider sur les réseaux sociaux.

Pour les clients de VanMoof, les galères continuent. Un mois après avoir déposé le bilan, le fabricant de vélos électriques vient d’annoncer sur X (anciennement Twitter) qu’il allait définitivement fermer son service client sur les réseaux sociaux.

« Malheureusement, nous ne pouvons plus aider nos clients depuis les réseaux sociaux. Veuillez consulter notre page d’assistance pour toutes les informations et mises à jour concernant VanMoof », indique la marque. Pour les propriétaires des vélos VanMoof, la situation devient encore plus compliquée.

Les clients de VanMoof se retrouvent seuls

Sous l’annonce de VanMoof, nombreux sont les clients à être désemparés. Certains d’entre eux ont envoyé leur vélo en réparation et n’ont plus de nouvelles, d’autres se plaignent des pratiques de l’entreprise, qui seraient selon eux « criminelles ». Un autre explique ne pas avoir de nouvelles du vélo qu’il a commandé avant le dépôt de bilan, qui ne serait jamais arrivé.

Pour les clients de VanMoof, la situation ne devrait qu’empirer. Il est désormais impossible de contacter le service support du fabricant depuis les réseaux sociaux. La page d’information vers laquelle le tweet renvoie n’apporte pas beaucoup plus de précisions sur l’avenir du constructeur et des vélos. Les seules informations disponibles concernent ses clients hollandais, qui peuvent aller récupérer leurs vélos dans certaines villes du pays.

Les nouveaux VanMoof Electrified S5 et A5 // Source : VanMoof
Les VanMoof Electrified S5 et A5. // Source : VanMoof

Pour les autres, il n’y a aucune nouvelle, et aucune solution proposée. Comme l’ont repéré nos confrères de Frandroid, sur la version française du site de VanMoof, « un chat Support est bien disponible. Après un premier message, une réponse automatique sur la faillite de l’entreprise vous est envoyée ». Le chatbot renvoie ensuite vers la même page Support que le tweet, qui ne sert pas forcément à grand-chose pour les clients en dehors des Pays-Bas. « Bref, les possibilités de contacter la marque sont désormais infimes », conclut Frandroid.

L’avenir de VanMoof reste très instable Après avoir été en cessation de paiement et avoir officiellement déclaré faillite auprès d’un tribunal d’Amsterdam, l’entreprise avait espéré un rachat rapide de la part de Microbolity, un constructeur de trottinettes électriques. L’offre avait finalement été refusée. Depuis, d’autres repreneurs ont manifesté leur intérêt, dont potentiellement les frères fondateurs de VanMoof. En attendant, pour les utilisateurs, l’heure est à l’incertitude.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.