Lucid produit trop peu et livre encore moins ses luxueuses berlines électriques pour pouvoir afficher de bons résultats financiers. Ce qui n’est pas sans inquiéter les investisseurs et les clients.

Avec sa Lucid Air, le constructeur américain a toutes les cartes en main pour séduire une clientèle qui serait déçue des prestations de Tesla. Cela ne semble, hélas, pas suffisant pour pouvoir assurer sa croissance. Les résultats du premier trimestre 2023 viennent d’être publiés ce lundi 8 mai, et le chiffre d’affaires de Lucid ramène le constructeur presque un an en arrière. Malgré l’optimisme affiché par les dirigeants de la marque, les prochains mois s’annoncent assez compliqués.

Comme Rivian, Lucid se trouve dans une position délicate, qu’il va devoir rapidement redresser dans un contexte économique défavorable. Fin mars, Lucid a informé devoir procéder au licenciement de près de 18 % de ses salariés pour se réorganiser. L’action du constructeur est en baisse. Avec des livraisons également en berne, cela commence à faire beaucoup de signaux au rouge.

Que se passe-t-il avec les livraisons de Lucid Air  ?

Lucid n’a produit que 2 314 véhicules sur le premier trimestre 2023, contre 3 493 pour le dernier trimestre 2022. Alors que la production semblait avoir pris un rythme de croisière pour atteindre les 10 000 à 14 000 voitures promises pour 2023, ce premier trimestre relance les doutes.

Lucid Air finition Pure // Source : Lucid
Lucid Air finition Pure // Source : Lucid

Le plus surprenant est certainement que sur ces véhicules produits, seules 1 406 Lucid Air aient été livrées aux clients. La marque annonçait encore, il y a quelques mois, avoir plus de 28 000 réservations à honorer. Or Lucid, au dernier trimestre déjà, n’a livré à ses clients qu’à peine plus de 50 % de ses véhicules produits.

Les investisseurs ont donc demandé à Lucid ce que devenaient ces 4 000 voitures produites, mais non livrées. À cette question, la directrice financière, Sherry House, a répondu : « Le stock de produits finis comprend le stock disponible à la vente, mais aussi les véhicules de notre flotte d’essai, les véhicules de prêt que nous avons afin d’offrir une expérience optimale au client final, ainsi que les voitures d’exposition. Il s’agit de véhicules qui, après avoir parcouru quelques milliers de kilomètres, voire aucun kilomètre dans le cas des voitures d’exposition ou des voitures des médias, finiront par être vendus, mais ils ne sont pas disponibles à la vente aujourd’hui. »

Sur une production qui peine à décoller, la réponse ne paraît pas vraiment convaincante. Quel constructeur en plein lancement favoriserait ses flottes de véhicules plutôt que de livrer les clients en attente depuis plusieurs années ? À moins que la marque n’ait réellement décidé de prendre le contre-pied de Tesla, il y a sûrement autre chose que Lucid ne dit pas.  

Seulement 21 Lucid Air immatriculées en Europe en 2023

Fin 2022, lors d’une visite dans le premier showrooms de la marque en Europe, le commercial nous avait indiqué attendre les premières livraisons dans les prochaines semaines. La marque n’aura finalement immatriculé en 2022 qu’une quinzaine de modèle pour l’Europe.

Lucid Air dans le Lucid Studio Munich // Source : Raphaelle Baut
Lucid Air dans le Lucid Studio Munich // Source : Raphaelle Baut

En 2023, le compteur ne décolle pas vraiment plus. 21 Lucid Air ont été immatriculés depuis le début d’année. Avec des volumes aussi faibles, la logistique doit être un poste de dépense plus qu’important pour Lucid. Il est possible que la marque ait rencontré quelques problèmes avec les homologations européennes, mais ces chiffres interrogent de plus en plus.

Pas un souci de prix selon son PDG

La Lucid Air est régulièrement perçue comme une berline haut de gamme à 200 000 €, ce qui est bien supérieur à sa concurrente directe, la Model S de Tesla. Il faut dire que les premiers modèles à être livrés correspondent bien aux versions les plus puissantes et les mieux équipées qui font rapidement grimper la facture à ces budgets.

Lucid Air pure (entrée de gamme) // Source : Lucid
Lucid Air pure (entrée de gamme) // Source : Lucid

Pour autant, son PDG, Peter Rawlinson, insiste sur le fait que la Lucid Air est aussi un modèle qui démarre à partir de 87 000 $ hors taxe (environ 80 000 €) avec sa finition Pure. Avec cette version entrée de gamme, la Lucid Air se place en bonne position face à la Tesla Model S. Sauf que ces modèles n’ont pas encore été ni produits, ni livrés aux clients.

Lucid veut donc faire évoluer son image, sans forcément entrer dans une guerre des prix frontale avec Tesla. Vu la situation de l’entreprise, cela serait compliqué, même si elle dispose d’assez de liquidités pour au moins une année supplémentaire.

Lucid ne va ainsi pas faire bouger ses prix pour sa Lucid Air. La marque mise désormais sur un programme d’essai pour convaincre les clients d’acheter son modèle, dont les performances n’ont rien à envier à Tesla. Sauf que cela ne semble pas emballer les foules. Les équipes de Lucid vont certainement compter sur l’officialisation du SUV Gravity pour profiter d’un coup de projecteur sur la marque. C’est probablement une année charnière pour le jeune constructeur.   

Les nouveaux acteurs de la voiture électrique se retrouvent aussi dans notre nouvelle newsletter. Abonnez-vous à Watt Else, la newsletter gratuite et hebdomadaire de Numerama, garantie 100 % sans langue de bois sur la mobilité de demain.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !