Free Mobile propose pendant deux mois un forfait gratuit pour les réfugiés ukrainiens.

Un forfait gratuit et temporaire, à destination des réfugiés ukrainiens. Voilà l’offre que propose Free Mobile à partir du 29 mars dans ses 165 boutiques en France. Elle concrétise une promesse faite le 25 mars par Thomas Reynaud, le directeur général de Free, lors de son passage sur Radio Classique. L’intéressé promettait alors la sortie prochaine d’un forfait spécial pour les Ukrainiens.

Un forfait avec de l’illimité vers l’Ukraine et la Pologne

L’offre que propose Free Mobile est complètement gratuite et est prévue pour une durée de deux mois, jusqu’au 31 mai 2022 — mais rien ne dit qu’elle ne sera pas prolongée si les circonstances l’exigent. Il faut impérativement se rendre en boutique pour obtenir le forfait, car il n’est pas référencé sur la page d’accueil du site de l’opérateur.

En effet, l’acquisition de l’abonnement nécessite de présenter une preuve que l’on est bien en provenance d’Ukraine — l’opérateur entend vérifier que le demandeur ou la demandeuse est bien titulaire d’un passeport international ukrainien afin d’éviter toute roublardise. On trouve des boutiques Free à peu près partout en métropole, dans toutes les grandes villes.

Téléphone smartphone Ukraine
Source : UN Women/Maxime Fossat — photo retouchée

Le forfait est sans engagement. Il inclut les appels illimités vers les fixes et mobiles d’Ukraine, 4 heures d’appel par mois vers les mobiles et fixes de métropole et de Pologne, les SMS illimités en métropole, et vers la Pologne et l’Ukraine, et les MMS illimités en métropole. Il y a enfin 10 Go d’Internet mobile par mois en France et en 4G/4G+, avec débit réduit au-delà.

L’inclusion des appels avec la Pologne s’explique par le fait que ce pays, limitrophe de l’Ukraine, est en train de faire un effort d’accueil considérable envers les civils fuyant la guerre. Plus de deux millions de personnes ont franchi la frontière, selon des estimations du 23 mars. En France, la prise en charge est bien moindre : près de 30 000 individus en date du 26-27 mars.

Source : Numerama

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Comparateur forfait mobile sans engagement