Un étudiant suisse a créé et mis en vente le tout premier iPhone avec un port USB-C au monde. Le mobile, parfaitement fonctionnel, est le fruit d’un long travail électrico-technologique qui est détaillée étape par étape, si d’aventure vous avez l’âme bricoleuse.

Apple pourrait bientôt être contraint de produire un iPhone avec un port USB-C. Si vous ne souhaitez pas attendre, vous pouvez cela dit en construire un vous-même. Ken Pillonel, un ingénieur en robotique à l’École Polytechnique fédérale de Lausanne, a créé un modèle d’iPhone avec une prise USB-C parfaitement fonctionnelle. Et pour ne rien gâcher, toute la marche à suivre ainsi que les instructions nécessaires à la réalisation d’un tel projet sont détaillées sur GitHub.

Les secrets du port Lightning

Dans une longue et passionnante vidéo, l’étudiant suisse détaille, étape par étape, les défis qu’il a rencontrés en voulant construire un iPhone doté de la fameuse connectique universelle. Le projet a, en réalité, été entamé en mai 2021. À l’époque, Ken Pillonel publiait sur son blog et sur YouTube un premier prototype d’iPhone pouvant se recharger via USB-C. Seul bémol, ce premier essai exigeait que les entrailles du téléphone soient visibles pour y connecter un circuit imprimé supplémentaire. Il s’agissait donc de miniaturiser tout cela pour que cela puisse tenir dans une coque d’iPhone.

L’idée était d’abord de comprendre comment la connexion s’établissait entre le port USB-C et le port Lightning. // Source : Kenny Pi — Youtube

Pour commencer, Ken Pillonel a d’abord connecté, à l’aide d’un câble, le port Lightning de l’iPhone à un circuit imprimé doté de deux ports USB-C femelles. Cela a permis de créer une sorte d’adaptateur Lightning vers USB-C et de saisir comment le courant passait d’une prise à l’autre. L’étudiant suisse a ensuite dépiauté le câble et les embouts pour comprendre à quoi chaque broche de chaque prise servait. Un défi puisque les connecteurs Lightning officiels sont notoirement très compliqués à démonter et trafiquer.

Le téléphone en vente sur eBay

Pour se faciliter la tâche, Ken Pilonnel a donc acheté sur TaoBao (l’eBay chinois), des faux câbles Lightning construits à la manière de ceux d’Apple. En analysant la manière dont ces derniers fonctionnaient, il a pu établir une équivalence entre les fonctionnalités du port USB-C et celles du port Lightning. Point bonus, puisque ces câbles n’ont pas été construits en respectant scrupuleusement la méthode brevetée par Apple, ce petit bricolage technologique n’enfreint en rien la propriété intellectuelle de l’entreprise.

Une fois les secrets du port Lightning découverts, l’étudiant suisse a pu créer un circuit imprimé qui « convertit » en quelques sortes les fonctionnalités de l’USB-C (charge, transfert de données) vers leurs équivalents en Lightning. Toujours dans l’optique de faire tenir le système dans la coque d’un l’iPhone, décision a été prise d’opter pour un circuit imprimé flexible et de l’installer à la verticale, dans un minuscule espace au-dessus du moteur de retour tactile de l’iPhone.

Le circuit imprimé en question // Source : Kenny Pi – Youtube

Ne restait plus ensuite qu’à agrandir l’emplacement du port Lightning sur la coque de l’iPhone et d’installer le système confortablement derrière l’écran, pour faire naitre le premier iPhone avec USB-C au monde. Le modèle construit par l’étudiant suisse est désormais en vente sur eBay. L’annonce précise cependant qu’il ne faut pas utiliser ce prototype comme un téléphone du quotidien.

En partageant librement toutes les informations nécessaires à la création de ce Frankensmartphone, Ken Pilonnel espère que d’autres s’en empareront pour, peut-être, décliner l’idée sur les nouveaux modèles d’iPhone. Lui promet de continuer sur ce projet pour ajouter, entre autres, la compatibilité avec des accessoires USB-C et l’étanchéité.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo