Vous avez déjà été confrontés à des messages ou des contenus dérangeants sur Facebook ? Le réseau social a mis en place des outils qui permettent de filtrer les contenus afin d’éviter les mauvaises surprises et vous préserver.

Avec près de 3 milliards d’utilisateurs inscrits, Facebook est le réseau social qui regroupe le plus de personnes à travers le monde. Logiquement, c’est une plateforme de premier choix pour échanger avec ses amis ou sa famille, mais aussi découvrir de nouveaux centres d’intérêt. Pour pouvoir explorer le réseau social sereinement, il est cependant indispensable d’effectuer un tri dans les contenus qui pourraient parasiter votre expérience.

Garantir un environnement sûr pour ses utilisateurs et utilisatrices et assurer leur sécurité est un des engagements de Facebook. C’est pourquoi le réseau social multiplie les outils pour aider ses utilisateurs à renforcer leur protection, faire le tri et contrôler le temps passé sur la plateforme.

Du signalement de profil au masquage de publication, voici quatre fonctionnalités à connaître pour mieux filtrer les contenus, vous préserver, et personnaliser votre fil d’actualité Facebook.

Les « trois points » pour les contrôler tous

Présente sur chaque publication et profil, l’icône des « trois points », généralement située en haut à droite, est la plus importante de toutes pour intervenir sur l’affichage des contenus de sa timeline. Elle regroupe plusieurs outils qui permettent d’agir sur les contenus que vous voyez sur le réseau social.

Voici toutes les options que l’on trouve derrière l’icône des trois points :

  • Signaler un contenu à la modération de Facebook, que ce soit pour de fausses informations, des discours haineux ou violents, etc. ;
  • Masquer la publication, qui à l’avenir permet également d’afficher moins souvent des publications similaires ;
  • Masquer une page ou un profil pendant 30 jours. Ils n’apparaîtront plus sur votre fil d’actualité pendant cette période sans pour autant avoir à se désabonner complètement.
  • Se désabonner d’une page afin de ne plus jamais voir ses publications ;
  • Bloquer complètement un profil.
Voici les options qui se cachent derrière l’icône des trois points d’une publication Facebook

Bloquer un profil pour ne plus le voir (et inversement)

Cette dernière option, le blocage, est la plus puissante pour ne plus avoir affaire à un profil Facebook. En bloquant un contact, ses publications n’apparaîtront pas sur votre fil d’actualité. Mais cela l’empêche aussi de :

  • Voir vos publications ;
  • D’avoir une conversation avec vous ;
  • De vous identifier et de vous inviter à des évènements ou des groupes.

Surtout, les conséquences du blocage sont réciproques. Le profil ne pourra plus interagir avec vous, mais vous ne pourrez pas non plus interagir avec lui. Enfin, les profils bloqués ne sont pas notifiés de votre action. Vous disparaissez sans laisser de traces.

Vous pouvez retrouver toutes les personnes bloquées (et les débloquer) dans les paramètres

Vous avez changé d’avis ? Pour débloquer un profil, il faut cette fois passer par les paramètres de Facebook. Vous pouvez retrouver les personnes bloquées dans la catégorie « Audience et visibilité » des paramètres de confidentialité.

Secouer pour signaler

C’est sur l’application mobile que les utilisateurs de Facebook sont le plus nombreux. Le réseau social a donc logiquement adapté l’utilisation de sa plateforme pour un usage mobile. Une fonctionnalité astucieuse et peu connue, qui utilise le gyroscope intégré aux smartphones permet ainsi de signaler un problème au réseau social, en secouant votre terminal lorsque l’application Facebook est ouverte.

La fonction secouer pour signaler ouvre une interface unique

Une interface de signalement apparaît alors. Elle vous permet de préciser la demande avec un message écrit, ou de dessiner sur une capture d’écran pour signaler directement le problème. Cette fonctionnalité permet de signaler des messages, des publications, mais aussi des photos de profil, des bugs, des noms inadéquats, etc. De quoi dénoncer rapidement et très précisément ce qui peut poser problème.

Surveiller votre temps passé

Et si l’une des menaces les plus importantes des réseaux sociaux était finalement le temps que l’on passe dessus ? Si vous êtes atteint de FOMO, ou « la peur de louper quelque chose » (Fear Of Missing Out), vous devez probablement passer beaucoup de temps sur les réseaux sociaux afin de ne pas manquer une information que vous jugez importante.

Afin de vous donner une idée du temps passé sur son réseau social, Facebook vous permet de le comptabiliser, et donc de le limiter.

C’est à vous de définir un rappel de temps d’utilisation sur Facebook

Dans les paramètres du réseau social, Facebook donne accès à une option « temps passé ». Dans celle-ci, vous pouvez connaître le temps passé sur le réseau social, mais aussi définir un rappel pour limiter la durée d’utilisation. Libre à vous de choisir la durée, de quelques minutes à plusieurs heures par jour. Facebook vous enverra ensuite une notification lorsque le temps passé dépassera la limite que vous vous êtes imposée.

Partager sur les réseaux sociaux